[Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Sanephar le Lun 16 Mai - 18:00

Fiche présentation



Crash Bandicoot : l’Équilibre

Première partie : Les Gardiens de l’Équilibre
- Tome 1 - Crash Bandicoot et les Maitres du Temps (Terminée/Réécriture en prévision) ;
- Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil (Terminée/Réécriture en cours) ;
- Tome 3 - Next génération (En cours d'écriture/Titre provisoire) ;
- Tome 4 - Au cœur de la Création et de la Destruction* (Titre incomplet/En cours d'écriture)

Seconde partie : L’Équilibre de l'Univers
- Tome 1 - Crash : Le berceau du Bien et du Mal (anciennement "Les Liens Éternels") (Terminée) ;
- Tome 2 - La Grande Guerre du Bien et du Mal (En cours d'écriture/Titre provisoire)
- Tome 3 - L'Unification du Bien et du Mal (En cours d'écriture/Titre provisoire)

*Titre incomplet pour éviter les spoils

***

Voici donc le tome 2 de la première partie : Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Nombre de chapitres : Indéterminé
– Prologue
– Chapitre 1 : Le Tyran et les Rebelles
- Chapitre 1.5 : Le rêve
- Chapitre 2 : Les Veilleurs et les autres Intermedia
- Chapitre 2.5 : Unification de la voie du Mal
- Chapitre 3 : Les Infiltrés et le Prisonnier
- Chapitre 3.5 : En quête de réponses
- Chapitre 4 : Les Fuyards et le Sorcier Réincarné
- Chapitre 4.5 : Sang froid
- Chapitre 5 : Le Tortionnaire et sa prisonnière
- Chapitre 5.5 : Le Talasti
- Chapitre 6 : La Belle et la Brute
- Chapitre 6.5 : Le Mal par le mal, le pragmatisme des Intermedia
- Chapitre 7 : L'Assaillant et les Sauveurs
- Chapitre 7.5 : En toute amitié
- Chapitre 8 : L Mystérieux Élève et la Descendante des Fondateurs
- Chapitre 8.5 : Au-delà du Mal
- Chapitre 9 : Les Immortels et les Mortels
- Chapitre 9.5 :  Le Conseil du Temple
- Chapitre 10 : Le Quadrupède et les Fiancés de Lumière
- Chapitre 10.5 : Teïhiyo Metria & Teïhiyo Dragonia : un lien sacré et unique
- Chapitre 11 : Les Jumeaux Amants et les Promis de la Vertu (Réécriture corrigée/Publiée)
- Chapitre 11.5 :  Les tourments d'une Intermedium
- Chapitre 12 : Les Héros Déchus et les Sorcier Millénaires
- Chapitre 12.5 : L'aimer envers et contre toute raison

- Chapitre 13 :  La Veilleuse Novice et l'Homme Masqué (Titre provisoire/En cours d'écriture)
- Chapitre 13.5 : Le versant maléfique (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 14 : Le Bras Droit maléfique et l'Apprenti Veilleur Missionnaire (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 14.5 : En mal de compassion (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 15 : L'Adolescente au coeur brisé et le Sorcier de Chair (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 15.5 : La Triade Maléfique (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 16 : La Prêtresse Endormie et la Descendante Éveillée (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 16.5 : Une vie contre une vie (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 17 : Le Maître du Temps des Ténèbres et la Maîtresse du Temps des Lumières (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 17.5 : Le Temple du Temps assiégé (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 18 : L'Apprenti mis à l’Épreuve et l'Espoir d'une Soeur (Titre provisoire/Pas écris)
- Chapitre 18.5 : Quitter l'Archipel (Titre provisoire/Pas écris)



Etat : Terminée/Réécriture en cours
Type : Général, Action/Aventure, Romance, Guerre, Suspense & Psychologique.
Rating : [+16]
 
Résumé : L’Équilibre a été rompu et l’univers est en plein chaos. En effet, Cortex et Tropy ont lancé une attaque simultanée sur la Terre et le Temple du Temps. Le Bien est en déroute mais la Résistance s’organise avec pour chef Crash Bandicoot et Nefria, les deux criminels les plus recherchés dans toute la galaxie. La lutte ne serait pas si rude avec l’absence des Veilleurs, qui étrangement n’interviennent pas pour réparer ce chaos universel, et encore moins si un génocide des Intermedia n’était pas en cours. Bien que l’ordre des choses semble inversé et les règles différentes, tout n’en ait pas moins flous. Quelle est donc la réelle menace et dans quelle bataille vaut-il mieux s’engager et gagner à tout prix ? Le Bien comme le Mal est perdu dans cet univers apocalyptique !

Les personnages
- Crash Bandicoot et Neo Cortex :
Création et créateur s’affrontent de nouveau dans un combat sans merci, et pourtant les rôles sont cette fois inversés. En effet, Cortex domine enfin Crash Bandicoot et il n’a plus que la sensation d’être puissant, il l’est véritablement ! Bien que la haine soit plus palpable que jamais, les deux adversaires vont se rendre compte qu’ils ne sont différents qu’en apparence. Au plus profond d’eux-mêmes, ils s’identifient l’un à l’autre. A condition qu’ils ouvrent les yeux…  

- Nefria et Nefarious Tropy :
La Maitresse du Temps des Lumières et le Maitre du Temps des Ténèbres continuent de s’affronter au travers d’un chassé-croisé des plus ambiguës et parfois des plus cruels. Pourtant les apparences les bernent ! Si la première veut sauver l’Espace-Temps, son opposé n’en est pas loin de penser de même. Mais pour s’allier, il faudrait qu’ils soient tous deux des Intermédium ou… sincères avec eux-même. Leur volonté suffira-t-elle à outre passer des décennies de haine ?  

- Yuki, Sabraac et Asaki :
Frères et sœur à l’origine de la réincarnation de Nephar dans le Sablier du Temps, et donc fondateurs du Temple du Temps. Si la finalité de leur relation est très semblable à celle de la fratrie Aku/Uka/Oni, son origine est très différente. En effet, ce trio fraternel s’aimait autrefois. Sabraac, avant de sombrer dans le piège des ténèbres, était innocemment protecteur avec sa sœur ainée Yuki et faisait son possible pour tolérer la naissance d’Asaki, responsable du décès de sa mère.
Le destin, sous la forme du Sablier du Temps, a décidé de les séparer. Ainsi, deux d’entre eux se battent pour protéger l’Espace-Temps alors que le dernier veut le dominer par tous les moyens.

- Cythar et Siestar :
Deux des cinq Enfants Veilleurs. Ces frère et sœur jumeaux sont de la première génération de la longue lignée des Veilleurs. Âgés de plus de 3000 ans, leurs idéaux et leur sens de la moralité dépassent ceux d’une vie humaine, voir même de l’entendement universelle. A la fois amis et amants, Cythar et Siestar sont vus comme un modèle d’équilibre et guerriers invincibles au sein de leur confrérie. Mais pas de tous…

- Nina Cortex et Kanae :
La première est la nièce du célèbre Neo Cortex et la dernière n’est autre que l’élève de la Maitresse du Temps des Lumières. Elles ne se sont jamais parlées voir même jamais rencontrées. Leur point commun réside au travers d’un seul nom : Nefria. Car c’est grâce à cette dernière que leur destin et leur origine s’éclaircissent. Alors que l’une découvre son statut d’Intermedium, l’autre se verra être l’Elue d’un esprit oublié de tous et pourtant pas si inconnu que cela… Bien que leurs chemins ne se croiseront peut-être jamais, elles sont le reflet de l’une et de l’autre.

- Nathaniel et Ezakiel :
???

- Stelphar et Celestar :
???

Petite note :
- Ce deuxième tome aura une atmosphère plus sombre que le tome précédent.
- Je tiens à préciser d'emblée que le personnage de "Nathaniel" n'est pas de moi, mais d'un autre fanficteur. Avec son accord, je lui ai emprunté.
- Présentation des personnages différente. J'essaye toujours de tester de nouveaux trucs. Cette fois-ci, je vous donne les noms mais pas les présentations pour en pas faire trop de spoils. Par contre, comme y'a beaucoup de personnages, je les ai regroupés par deux. A vous de voir pourquoi par la suite !
- La publication sera plus longue car je n'ai aucune avance ! Donc, ne soyez pas étonné si des fois vous mettez des mois à attendre un chapitre.


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 17:05, édité 20 fois (Raison : Modification de la présentation de la saga)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Lun 16 Mai - 19:27

Je comprends maintenant pourquoi tu m'as dis que tu avais du mal à t'en sortir avec le tome 2 :
-Le nombre de chapitres encore indéterminé, j'espère que tu vas réussir à t'en sortir avec toutes ces complications.
-La publication plus longue mais vu que le Bac approche en même temps... on peux dire que ça coïncide bien ! XD
Donc ne t'inquiètes pas, prends tout le temps qu'il te faudra pour terminer et peaufiner ce que tu es en train de faire, je ne te gueulerai pas dessus étant donné que j'aurais plus la tête dans les cahiers que sur l'ordinateur ! ^^
Et puis même, si après le Bac, tu n'as toujours pas terminé, je retournerai à mon occupation favorite en attendant : la pâte fimo !! I love you (j'espère juste que j'ai pas perdu la main, ça fais quand même plus de 6 mois que j'en ai plus refait à cause de cette année surbouquée !)

Par contre, en tant que "novice" en la matière, permet-moi de te poser une question qui j'espère, ne te paraîtra pas idiote : c'est quoi au juste cet intriguant : Rating : [+16] ?
Peut-être que cela paraît évident mais vu que je ne tiens pas à mourir idiot... Rolling Eyes

Les présentations en couple ? Pourquoi pas, j'espère juste que tu sauras t'en sortir avec notamment Crash et Cortex qui sont complètement opposés dans cette histoire alors il me tarde de savoir comment tu vas t'y prendre pour les décrire.
Ca reste une idée assez originale et en même temps pratique comme tu dis vu que le nombre de personnages a presque doublé depuis le premier tome.

Il fallait bien s'en douter : dans l'univers de Crash Bandicoot, la paix ne peut pas rester indéfiniment, surtout avec Tropy et Cortex dans les parages.
Ca promet une guerre impitoyable avec plus d'adversaires au rendez-vous bien que pour l'instant, j'avoue que je suis un peu perdu entre cette histoire de Veilleurs et d'Intermedia : sont-ils des méchants ou des gentils ?!
Ou alors, je formule cette hypothèse : à l'instar du Bien qui combat le Mal, l'Equilibre (les Veilleurs) combat les Intermedia. J'ai hâte d'en savoir plus à leur sujet en tout cas, ils m'intriguent de plus en plus.
D'autant plus que les Veilleurs n'interviennent pas dans ce conflit ravageur alors que l'Equilibre est menacé de chavirer à tout moment, ça devient très étrange.
Finalement, je me demande si je ne vais pas quand même te booster un petit peu. ^^ Ah ben oui, pas ma faute si la fiche présentative est si alléchante. Rolling Eyes

En tout cas, bravo pour m'avoir d'emblée donné envie de dévorer ce tome rien qu'après avoir lu cette fiche. J'ai hâte d'en savoir plus mais comme je te dis, ne te précipite pas et si jamais tu as besoin d'aide, tu sais où trouver Aku Uka. Wink


avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  bobipineman le Lun 16 Mai - 21:34

Beyond good and evil? Je prense que je l'ai déja lue Wink
avatar
bobipineman
Titan
Titan

Messages : 653
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Sanephar le Mar 17 Mai - 15:40

Aku Uka Arrow Comme une fanfiction en cours pour résumer ! Tu vois un peu ce que c'est : tu as le scénario en tête, mais tu ne sais pas combien il n'y aura de chapitres précisément. Et je ne peux pas me référer à l'ancienne version de ce tome car les chapitres sont réorganisés autrement. Et pour la publication... ben, Dame Inspiration est parfois capricieuse lors de l'écriture...

A mon avis, tu y retourneras forcément à la pâte Fimo. Pendant les vacances du moins, car je ne pense pas que j'aurais terminé toute la fanfiction avant juillet xD
Et je pense que même si tu as un perdu un peu la main, ça reviendra vite. C'est comme le vélo ^^'

Je ne savais pas non plus ce qu'était un rating lorsque j'ai commencé les fanfictions, alors ta question est loin d'être idiote !
C'est un peu comme les "interdis au moins de 10 ans" sur les films ou jeux vidéos qui passent et se vendent.
Chaque rating a un caractère bien précis. Le mien par exemple est interdit au moins de 16 ans car la fanficton contient de la violence ou des relations sexuelles explicites, qui cela dit, ne vont pas donner non plus des cauchemars, mais démontre une preuve de maturité.
Si cela t'intéresse, je t'enverrai un fichier Word avec tous les mots utilisés pour les fanfictions : tous les ratings utilisés, les genres des fanfictions, les autres termes (bêta-lecture, disclaimer...)

J'espère que j'assurerai alors pour la présentation des personnages en couple ! Sinon, tes conseils me permettront de revoir cela.

C'est le but de te perdre ! Même ma bêta-lectrice qui connait l'histoire pour avoir lu l'ancienne version du tome 2 n'arrive pas à savoir si ils sont gentils ou méchants ^^
Et je ne dirais rien sur ton hypothèse. Je ne vais pas te donner toutes mes intrigues aussi facilement Razz
Cela dit, elle n'est pas absurde.
En tout cas, je pense que côté "Veilleur" tu vas être servi, car je les adore !

Tu as bien fait de me booster ! Grâce à toi, j'ai pratiquement fini mon chapitre 1 !!
Et oui, ton commentaire - dont la longueur m'a très agréablement surprise - mais surtout son contenu, m'ont donné envie d'écrire, et j'ai pratiquement terminé le premier chapitre. Donc, c'est sûr, le prologue arrivera sous peu ! Peut-être laisser le temps à ma bêta-lectrice de corriger le chapitre 1 quand même ^^'

En tout cas, merci beaucoup pour ton soutien !

Bobi Arrow Oui, l'ancienne version ! Mais la nouvelle est sensiblement différente. Ce n'est pas la petite réécriture que tu as lue de "Crash Bandicoot et les Maîtres du Temps" ! Tu verras au chapitre 1, car le prologue n'est pas très différent.
J'ai déjà respecté une de tes critiques lors de la réécriture de "Beyond Good and Evil" : mes chapitres sont plus courts !
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil : Prologue

Message  Sanephar le Jeu 26 Mai - 15:16

Flûte, je ne pensais pas qu'il n'y aurais de doubles postes, navrée...

CRASH BANDICOOT : L'EQUILIBRE
Partie 1 : Les Gardiens de l'Equilibre

Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Prologue


Sidney, 22 juin 2013

Musique : Naruto Shippuuden Movie 2 – Shinkou : http://www.youtube.com/watch?v=inccqlPIDzU

L’eau répugnante et nauséabonde éclaboussait pleinement nos membres inférieurs. Le bruit que faisait le liquide sale m'agaçait, trahissant sans cesse notre position en l'indiquant à nos poursuivants. Devant cette course infernale, mon souffle se faisait de plus en plus irrégulier, bruyant, et il me brûlait atrocement les poumons. La fatigue commencait à me gagner, mais il fallait continuer à courir. Ne pas finir entre ses mains. Fuir. Toujours. C’était devenu notre quotidien : la fuite.

- Par ici, chuchota une voix féminine, saccadée par la peur et l’effort.

Je trébuchai, manquant de tomber si une main velue et orangée ne m’avait pas rattrapée de justesse pour me remettre sur la course.

Comment avait-on pu en arriver la ? Comment le Mal avait-il pu réussir ?

Bien entendu, l'idée m'avait traversée l'esprit en combattant nos ennemis mainte et mainte fois. J'ai déjà eu peur de perdre, mais au fond de moi-même, j'avais foi et je gardais confiance. Sans doute nos victoires perpétuelles avaient accru cette idée en nous baignant dans la suffisance. Notre méfiance s'est peut-être éteinte avec le temps... Enfin, que l'on trouve la cause de notre défaite ne changerait rien à présent. Maintenant, il fallait fuir pour échapper à la mort ! Pour dire vrai, je n'avais jamais imaginé pleinement ce que serait notre devenir après la victoire du camp opposé. Bien sûr, j'en ai eu une vague idée, mais j'évitais à tout prix d'y songer. Et maintenant, je vivais ce devenir effroyable. 

Cela fait six mois que les règnes de Cortex et Tropy avaient commencés. Ils nous ont tout pris : l’Archipel, le Temple du Temps… nous poussant à nous exiler vers le continent Australien, abandonnant Aku Aku qui n'a pu s'enfuir à temps de l'ile Wumpa. Nous avons donc formé le réseau de la résistance avec d’autres alliés comme les Tziganes, une race que le "maitre du monde" n'appréciait guère.
 
Bien plus tard, nous nous étions rendus compte que Cortex et Tropy avaient bien mené leurs plans : ils avaient scindé en deux les forces du Bien, provoquant ainsi leur échec, le nôtre…

Mais maintenant que nos deux plus effroyables ennemis – Uka Uka mis à part car il n’avait pas fait parlé de lui à l’instar des deux scientifiques sous sa harde - nous avaient réunis, plus rien ne nous séparerait. C’était du moins ce que nous pensions.

- Nous devrions-nous séparer !
- Diminuer nos forces ?! Nefria, c’est ça qui nous a vaincu la…
- ‘Ria raison. Cortex et homme bleu veulent nous.
- Crash…
- Alors c’est décidé. Coco, prend la prochaine sortie. Nous continuerons tout droit avec Crash. Ton frère a raison, poursuivit la Maitresse du Temps devant l’air renfrogné de la Bandicoot. C’est nous que Cortex et Tropy veulent en priorité. Ils te laisseront tranquille, et puis je me téléporterais avec Crash quand tu seras hors de danger.
- D’accord… Soyez prudents !
- Toi aussi.

Mais rien ne se passa comme prévu et nous nous sommes tous séparés. Au final, ce fut notre plus grande erreur. Encore.

Je le su quand une force colossale me propulsa contre un mur. Mon corps exprima sa douleur au travers de bruits fortement inquiétants, et je ne me relevais pas. Mon instinct de survie me poussa à tenter d’atteindre mon artefact dans ma poche mais je n’y parvins pas car un pied vint écraser ma main…

J’eus la force de redresser la tête pour voir Tiny s’avancer vers moi, et j’esquissai un sourire amer avant de laisser tomber ma tête dans l’eau poisseuse.

Un dernier coup qui me plaqua sur le dos à même le sol et je contemplai Dingodile me viser avec son arme. Je ne sentis pas le feu brûler ma pauvre carcasse, je m’évanouie avant. Dans son infini bonté, mon mental avait lui aussi cédé. Sans doute pour toujours…

Correction by Radar

Prochainement...

"Qui aurait voulu ce monde dans lequel nous vivons ? Oui, moi, il fut un temps... Mais je me suis fourvoyé. Comme je me fourvoie encore. Combattant avec des pseudos alliés et ennemis. Et des questions sans réponses. Toujours des questions. Je déteste la vie. Mais alors... pourquoi est-ce que je vis ?"
(Pensées de Brio)

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil - Chapitre 1 : Le Tyran et les Rebelles

Notes d’auteur :
- Le 22 juin n’est pas une date anodine. C’est un clin d’œil à un de mes proches pour son anniversaire. L’année non plus, mais vous aurez l’explication dans le chapitre 1.
- Qui parle dans ce chapitre ? J’imagine que c’est la question qui vous turlupine ! Réponse dans les prochains chapitres mais j’ai bien peur de vous faire attendre… Vous verrez par rapport au chapitre 1. Hey, Bobipineman ! Tu connais la réponse, mais tu ne dis rien, dac’ ? Profitons d’avoir le monopole des réponses ! Et puis, tu gâcherais une partie de l’intrigue aux autres si tu dévoilais tout.
- Je m'essaye à des nouvelles fins de chapitres. Dur, dur. J'aime sans aimer celle-ci. J'aurais préféré utiliser des citations de personnages mais peu colles à mes chapitres. Et les proverbes et citations sont déjà prises par "Esprits Criminels" (mais j'avoue avoir pensé à piquer l'idée   Embarassed)


Dernière édition par Sanephar le Lun 1 Juil - 21:51, édité 5 fois (Raison : Oublie de mentionner Radar ! + Erreur temporel et correction de la mise en page)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Jeu 26 Mai - 20:11

Tu ne l'aurais pas indiqué à la fin du prologue dans tes notes d'auteur, je t'aurais immédiatement posé cette question en premier avant toutes les autres !
Quel personnage peut-il bien avoir assez d'importance hormis Crash et Nefria pour que tu l'insères dans ton prologue et qui plus est, en l'incluant en tant que personnage central avec l'emploi de la première personne du singulier ? Suspect
Au début, je n'ai pas compris du premier coup, car j'ai cru que c'était Nefria.

(*Baîllonne bobipineman)
Sanephar a dit de ne pas dévoiler le secret alors tu ne dévoileras rien, ok ? Je tiens à éclaircir ce mystère par moi-même mais ce qui est sûr (et à mon avis, je pense avoir raison), c'est que ça n'est pas un personnage qui était présent dans le tome précédent.
Raah, décidément, tu as le don de démarrer tes fanfictions sur une touche de mystère à la fois admirable et agaçante ! XD (Surtout, ne le prends pas mal, c'est une plaisanterie je te rassure. Wink ). Mais en même temps, chaque fanficteur possède un don propre à lui : le tien réside dans le mystère et le mien dans... l'humour et l'action ? Rolling Eyes
Bref, vivement le chapitre 1 et en parlant de ça...

Les pensées de N.Brio sont censées introduire ce premier chapitre ?
Si c'est le cas, je sens que cet épisode va me plaire : quel philosophe ce N.Brio ! C'est en fait ça que j'admire le plus chez toi, c'est de donner aux personnages de Crash Bandicoot un trait de caractère beaucoup plus profond que ceux rencontrés dans les jeux. Ce qui fait que chaque personnage devient de plus en plus unique, avec sa philosophie et son comportement particuliers et je ne peux que te féliciter pour rendre mes personnages favoris encore plus géniaux que d'habitude. cheers

Maintenant, venons-en à l'intrigue : hé bien, il à dû s'en passer des choses entre les deux tomes ! A peine le Bien recommence à prendre sa place sur le monde que le Mal revient lui botter le derrière pour lui faire comprendre que son retour n'est pas le Bien...venu ! xD
Non, plus sérieusement, je me demande ce qu'ont bien pu concocter Cortex et N.Tropy pour parvenir à s'emparer non seulement de l'Archipel mais aussi du Temple du Temps qui commençait tout juste à sortir de la misère que le précédent assaut avait provoqué.

Par contre, ôte-moi d'un doute... le fait que Aku Aku n'ait pas pu s'enfuir à temps de l'île Wumpa signifie-t-il qu'il est... non, je ne peux pas le croire ! Aku Aku est immortel pas vrai ? Il ne peut pas mourir, hein ?
(*"Dingodile, passe-moi ton lance-flammes !"
Le braque sur Sanephar)

DIS-MOI QUE T'AS PAS FAIT CA !!!

Pour ce qui est de Crash, il semble que notre cher marsupial orangé ait fait pas mal de progrès en matière d'orthophonie : il sait maintenant inclure dans ses phrases le sujet et le verbe ! ^^
Mais c'est déjà pas mal et puis, c'est l'une des particularités de Crash à parler dans son langage propre à lui. S'il se met à parler comme les autres, ça ne sera plus Crash Bandicoot après tout. Rolling Eyes

En tout cas, ce prologue (je sais, je commence à me répéter ^^) s'annonce très prometteur. Ca valait le coup d'attendre un peu pour lire un prélude aussi alléchant et le petit plus a vraiment été la citation de N.Brio qui m'a absolument ravi ! Very Happy
Bravo pour ton excellent travail et au passage... je ne me rappelle pas avoir rencontré de fautes dans ma lecture ! Cela mérite un double félicitations, un pour toi et un pour ton/ta bêta-lecteur/lectrice (dont tu n'as pas mentionné à la fin du prologue mais peu importe). Bravo !! cheers
Et surtout, prends le temps qu'il te faut pour peaufiner le chapitre 1, je ferai l'effort de patienter d'autant plus qu'avec l'approche du Bac, je ne vois plus le temps passer !





avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  bobipineman le Jeu 26 Mai - 21:45

Aku Uka Arrow Je ne me r'appele plus trop trop sur ce qu'il ont fait a Aku-Aku donc je ne peut rien réveler sur ce point là. Mais je reconnais le passage des égout et je me rapelle qui était le personnage principal et ce qui lui va arriver
avatar
bobipineman
Titan
Titan

Messages : 653
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Sanephar le Ven 27 Mai - 15:17

Aku Uka Arrow En fait, ce tome 2 était écris à la première personne dans sa première version. J'ai tout remis à la troisième personne car l'utilisation du "je" n'allait pas avec le scénario au final. Mais Radar trouvait que le prologue était mieux lorsqu'il était écris à la première personne et je l'ai finalement réécris avec le "je" en suivant ses conseils : garder le mystère sur la personne qui parle.
Je ne te donnerai que cet indice : c'était fait exprès d'orienter le lecteur vers Nefria. Ravie de voir que tu n'es pas tombé dans le panneau !
En tout cas, tu as d'excellentes hypothèses même si je ne te dirais pas si elles sont plausibles ou pas. Tu verras dans les prochains chapitres.

Oui, j'adore les complots et le mystère ! J'aime aussi décrire les sentiments quels qui soient !
Mais ton don n'est pas mal non plus. J'ai beaucoup de mal à mettre de l'action dans mes chapitres, et mon humour est assez enfantin.

Bobi bâillonnée et moi menacée d'une arme ! Il ne faut vraiment pas te contrarier xD

Par contre, je tiens à le préciser, ce n'est pas parce qu'un personnage parle pour le prochain chapitre qu'il sera très présent dans celui-ci. La plupart des personnages ont une part égale en matière d'apparition. Sauf les personnes très secondaires.
Dans ce contexte là, j'imaginais bien Brio parler.

Oui, je rends les personnages plus réalistes. J'aime bien l'humour cartoon mais pas dans l'écriture. C'est pour cela que mes fanfictions sont sombres : on ne retrouve pas l'ambiance palpable de "Crash Bandicoot".
Mais pour en revenir à Brio, j'ai l'impression d'avoir inventé sa personnalité, car je sais peu de choses sur lui, et j'ai du faire confiance à mon instinct pour savoir comment le mettre en scène.

Après avoir réalisé mon souhait de mettre en avant les Maîtres du Temps, et plus particulièrement Nefarious Tropy et Nefria, je voulais écrire une histoire un peu style "seconde guerre mondiale" avec un dictateur au pouvoir (Cortex) et une résistance dans l'ombre (Crash et ses alliés).
Et je ne suis pas mécontente. Cette fanfiction démarre fort contrairement à sa grande soeur.

Euh... ben, si tu me tues maintenant, tu n'auras jamais la réponse pour Aku Aku ^^'
Alors tu baisses ton arme, et tu verras dans les prochains chapitres, hein ?
Penses à toutes les questions qui resterons sans réponses si tu me carbonises !

Je trouve que c'était dans l'évolution de Crash d'apprendre à parler. D'une part pour Nefria, et d'autre part pour présider la résistance. Et tu verras les p'tits cours de notre marsupial adoré. C'est prometteur xD
Bon, le seul truc, c'est qu'il parle comme Tiny maintenant -_-

Merci pour tous tes compliments ! Mais pour le chapitre 1, il faudra attendre que Radar l'ait corrigé, et que j'ai terminé d'écrire le chapitre 2 (bah, oui, j'aurais l'air maligne si le previeuw du prochain chapitre ne colle pas !).

Bobipineman Arrow Les souvenirs refont surface, hein ! Je t'envoie un message pour te parler brièvement du chapitre 1, histoire de mettre quelques petites choses au clair.
Et pour Aku Aku... ben, tu vas le redécouvrir alors !
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil - Chapitre 1

Message  Sanephar le Ven 5 Aoû - 18:11

Navrée pour l'attente. Entre réécrire ce chapitre plusieurs fois et ma bêta-lectrice qui a perdu la correction du chapitre à cause d'un bug de son ordi... Piou ! Nous n'avons pas eu de chance ! Mais le voilà.
Bonne lecture !!


CRASH BANDICOOT : L’ÉQUILIBRE
Partie 1 : Les Gardiens de l’Équilibre

Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Chapitre 1 : Le Tyran et les Rebelles


« Je n’ai jamais voulu ça. J’aimais ma vie d’avant. Mais j’ai rencontré Cortex et je suis devenu comme ça. Je n’ai plus du tout regretté ma vie quand j’ai rencontré ‘Ria. Maintenant, ce que je regrette, c’est de ne pas avoir empêché Cortex de faire du mal. »
(Pensées de Crash Bandicoot)

Une semaine plus tôt…

La nuit tombait sur Canberra , nimbant la ville d’un voile obscur. Le chaos qui régnait alors sur le monde était à son apogée quand le ciel s’assombrissait. La vie disparaissait, en grande partie à cause du couvre-feu imposé par Cortex, la peur des sanctions faisait le reste du travail. Seules les personnes travaillant de nuit étaient autorisées à dépasser le couvre-feu ; les paresseux étant des personnes moins bien tolérées que les indociles. A condition que les indociles n’aillent pas jusqu’à fricoter avec les rebelles. Jouer avec les règles était une chose. Contester l’autorité suprême du maitre du monde, le docteur Neo Cortex, en était une autre. Entre les deux, il y avait un gouffre de différences.

Mais ces méditations d’ordre politique étaient loin d’être le souci de Crash Bandicoot, le rebelle le plus recherché du monde. Assis, sur le rebord d’une fenêtre d’un immeuble désaffecté, il contemplait prudemment la lune, veillant à ne pas être vu de l’extérieur. Un raclement de gorge interrompit brutalement ses rêveries, lui faisant tourner la tête vers la source de ce bruit. Une petite fille aux quatre couettes blondes et aux yeux marron le fixait d’un air mécontent. Avec ses mains sur ses hanches, il pensait à sa sœur, Coco, quand elle le grondait.

- J’attends, fit la petite demoiselle.
- Je t’aife.
- Non, non, et non ! C’est Je t’aiMe !
- Je t’aife.
- Encore !
- Je t’aime !
- Oh c’est pour moi ce mot d’amour ?

Les deux jeunes gens se tournèrent vers le son de la voix pour regarder Coco et Nitrus Brio entrer. La petite blonde se précipita vers la marsupiale qui ouvrit ses bras pour l’accueillir. Sans se soucier des conséquences, la plus jeune fille se jeta sur la Bandicoot qui recula de quelques pas devant l’impact.

- Doucement, Kanae.
- Tu as des nouvelles de mon Maitre ?
- Nefria est partie rencontrer un opposant de la dictature de Tropy. Elle n’est toujours pas rentrée.
- Ah…
- Ne t’en fais pas. Tu sais que tout ira bien ! Mais en attendant qu’elle revienne, dites-moi ce que vous faisiez ?
- J’apprends à Crash à parler. Mais c’est un mauvais élève !
- Tu m’en diras tant !
- Il n’arrête pas de rêver.
- Tsss… fit Brio en toisant ouvertement la petite fille avant de porter son regard sur Crash. La d-d-d-délégation Tzigane est là. Dépêche-toi de v-v-ve-venir.

Les Tziganes étaient venus trouver le clan Bandicoot peu après que Cortex s'était approprié le monde. Également persécutés, car ils étaient particulièrement véhéments à la politique du nouveau maître du monde, et jugé inutile à la société par ce dernier, ils avaient décidé de s'allier aux marsupiaux et leurs amis. Ensembles, ils espéraient redonner à la planète bleue son libre arbitre volé.

Et sans un autre mot, le scientifique partit de la pièce qui accueillait des années de poussières et autres moisissures en tout genre. Dans son dos, Kanae tira la langue et la voix de l’homme ne tarda pas à fouetter l’air chargé de mauvaises odeurs : « c-c-continue comme ça et je-je te la couperai ! ». Un éclat de rire général retendit sauf pour Kanae qui demandait en s’exclamant comment Brio avait-il fait pour la voir. Un mystère qui demeura entier, comme beaucoup d’autres concernant l’homme aux boulons…

***

Une jeune fille en uniforme scolaire avançait d’un pas rapide sans aucune élégance dans les couloirs de l’Académie maléfique. Sans crier gare, elle bifurqua à droite et manqua de tamponner un autre élève. Elle s’arrêta, toisa l’importun de ses yeux bleus avec une arrogance glaciale. Le garçon, plus jeune qu’elle, la contourna prudemment, tremblant de tous ses membres, avant de se laisser prendre par la panique en se mettant à courir. Satisfaite, elle sourit et reprit sa marche jusqu’à tomber sur une porte. Ouvrant celle-ci avec fracas, elle jeta un regard circulaire sur l’ensemble de la salle de classe, interrompant les quelques élèves déjà présents dans leurs activités. Ils se figèrent et tous les regards se posèrent alors sur elle.

- Qu’est-ce que vous regardez ? s’écria-t-elle pour leur faire comprendre qu’elle n’était pas une attraction.

Tous, sans exception, retournèrent aussitôt à leurs activités, mais avec beaucoup moins de naturel, et la nouvelle venue put constater que certaines conversations à voix basses s’étaient amorcées, sûrement à son sujet. Qu’importe ! Elle se rendit à sa place habituelle et posa son sac sur sa table. Après avoir sorti ses affaires de cours et pris place, elle commença à gribouiller machinalement sur sa feuille partiellement remplie de notes en attendant l’arrivée du prof.

Quand ce dernier arriva en commençant son cours directement, sans la moindre salutation, elle se décida à lever la tête et commença à suivre. D’une brève œillade, elle allait faire le constat habituel que personne ne se serait assis à ses côtés quand elle vit un garçon de son âge, blond aux yeux bleus, se tenant sur sa droite. Elle entrouvrit la bouche, surprise, sans savoir si elle était plus étonnée de ne pas avoir entendu l’adolescent s’asseoir à ses côtés, ou qu’il ait eu un tel courage. Après tout, elle était la nièce du célèbre et puissant Neo Cortex, qui dirigeait le monde entier. D’un simple claquement de doigt, elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait ! Tous ses désirs étaient des ordres. Pourtant, au sein de son école, elle ne bénéficiait pas tant de traitements de faveur : son oncle avait donné de strictes recommandations aux professeurs, il voulait que l’on veille particulièrement sur son éducation. Ses nombreuses incartades lui avait donc valut quelques punitions guère agréables mais elles ne correspondaient pas à la gravité de ses actes, le directeur craignait tout de même de la renvoyer. Elle en profitait, bien évidemment, ne respectant pas tous les couvre-feux, et n’hésitant pas à user de la force ou du chantage pour malmener certains élèves… Du coup, les élèves tremblaient devant elle, de peur de finir martyr. Mais apparemment pas ce garçon…

Elle regarda autour d’elle et remarqua qu’aucune place n’était libre. Voilà qui expliquait tout. Il avait été obligé de s’installer à côté d’elle.

- Melle Cortex ! Au lieu de regarder à droite à gauche, venez donc faire ce calcul !

La chaise de Nina couina lorsqu’elle se leva et tous les élèves la regardèrent s’avancer vers le tableau, sursautant quand elle utilisa sa main bionique pour prendre la craie des mains du prof à mi-chemin.

Nina prit son temps pour observer le calcul avant de l’effectuer. Histoire de faire naitre l’espoir chez son professeur qui espérait pouvoir la réprimander si elle échouait. Comme son oncle avait été intransigeant sur son éducation scolaire, les professeurs ne la craignaient pas, alors Nina avait du jouer avec eux d’une autre manière. Quand elle trouva qu’elle avait fait suffisamment languir le matheux, elle effectua son calcul et retourna s’asseoir, non sans savourer la déception sur le visage du professeur.

Le dernier cours de cette journée fut d’une durée effroyablement longue. Comme Nina était douée dans cette matière, elle s’ennuyait profondément, et poursuivit ses gribouillages. De temps en temps, elle jeta un regard en coin à son voisin, espérant qu’il zieute trop sa feuille pour avoir une raison de le martyriser plus tard, mais l’adolescent était consciencieux et écouta attentivement tout le cours.

Elle se retint de bailler bruyamment pour la énième fois de l’heure quand la cloche sonna. Un son strident qui oblige les élèves à se boucher les oreilles. Tiens… voilà un truc dont Nina devrait changer dans cet établissement ! Elle en toucherait deux mots au conseil de classe.

Après avoir rassemblé ses affaires, la jeune fille fut l’une des premières à sortir de la salle de cours. Elle rentra dans sa chambre, d’excellente humeur, savourant déjà le week-end, quand elle tomba nez à nez avec une vieille connaissance :

- Mais vas-y mutant dégénéré, fais comme chez toi !

Dingodile leva le nez du livre qu’il lisait et le referma machinalement avant de le reposer sur le bureau.

- On est venu te chercher avec le doc’ Gin.
- Je vous attendais pas avant ce soir ! Attends, je fais ma valise.
- Dépêche-toi alors. Ça pue dans ta chambre.
- Quoi ?! Tu rigoles ? Ça sent mon parfum !
- Ben il sent pas bon. Tu devrais en changer.
- Ah oui ? Je sens que je vais mettre du temps à faire mon bagage.

Dingodile grogna en sortant de la chambre, non sans claquer la porte. Nina émit un rire bref avant de commencer à sortir son sac et mettre des vêtements avec indélicatesse dans cette dernière. En même temps, elle savoura les retrouvailles avec ce mutant qui occasionnellement servait de garde du corps à la jeune fille et qui avait été souvent présent dans son enfance.

Elle s’arrêta net en même temps que son visage se figea dans un masque de tristesse. L’enfance… qu’est-ce qu’elle la regrettait ! A cette époque là, elle ne savait pas qu’elle était une Intermédium, un être capable de faire autant le Bien que le Mal. Certes, elle ne comprenait pas pourquoi elle n’était pas comme son oncle l’espérait, mais c’était bien plus supportable que ce sentiment d’être traqué à chaque instant, car oui, le don de Nina était très convoité. Notamment par la Confrérie des Veilleurs, des êtres de toutes sortes qui s’acharnent à équilibrer l’univers et qui ont l’ascendant sur le Temple du Temps. Ah oui, et détail non négligeable, elle en avait déjà rencontré un par le passé : la Veilleuse de liaison entre les Veilleurs et les Maitres du Temps. Qui aurait cru que cette femelle avait un double rôle après tout ?

***

Nefria passa une main dans son opulente chevelure châtaigne pour repousser quelques mèches indociles qui s’évertuaient à lui chatouiller le visage, devenu mate grâce à de la poudre de la sixième dimension qu’usaient les femmes pour se maquiller. Sauf que, dans son cas, elle l’utilisait pour passer inaperçue dans la foule. En effet, dans tous les lieux publics, toutes dimensions confondues, figurait son portrait ainsi que ceux de Crash Bandicoot et Asaki, et parfois ceux de d’autres rebelles.
A l’exception que la Maîtresse du Temps des Lumières était la seule qui demandait à être capturée vivante, et elle savait très bien pourquoi !

Nefarious Tropy, son pire ennemi, s’était emparé une nouvelle fois du Temple du Temps, et sans surprise de sa part au vue du déséquilibre entre les factions bienveillante et malveillante du à la première tentative de Tropy .
Pourtant, elle avait plaidé le bien-être de son univers temporel auprès du conseil du Temple. Le Maître du Temps des Ténèbres ne respectait aucune règle ! Il perturbait constamment le continuum espace-temps qui ne devait son équilibre que grâce à elle, mais, pire que tout, il avait profané le Temple ! A l’instar de Sabraac, il devait être enfermé pour l’éternité dans la Prison du Temps, car il était trop dangereux.

Le conseil du Temple avait été conquis par sa plaidoirie enflammée sur la dangerosité de son rival qui menaçait de provoquer un chaos considérable dans l’univers. Mais, quelques jours plus tard, il se rétractait curieusement et abandonnait les charges contre Tropy. Une terrible erreur, car peu de temps après, le Temple essuyait un nouvel assaut de ce dernier. Le siège dura six jours ; un exploit compte tenu de l’inégalité des forces. En effet, les Maitres du Temps du Bien et les soldats simples veillant à la protection de l’édifice ne furent pas assez nombreux face à la puissante armée de Tropy. Elle ne le savait pas entouré d’autant d’alliés qui semblaient provenir de multitudes de dimensions… Il faudrait qu’elle actualise sa mine de renseignements sur son ennemi, car cela pourrait lui coûter la vie un jour…

Et en parlant d’informateur, Nefria avait rendez-vous avec l’un d’eux, mais celle-ci (car il s’agissait d’une femme) était en retard. Elle ne serait pas étonnée que son informatrice lui pose un lapin à cause de la situation chaotique…

Un bout de papier apparut soudainement sur sa table, faisant sursauter la jeune fille de dix-huit ans en apparence. Ce n’était pas tant la soudaineté de l’apparition que la fluctuation temporelle qui la surprit. Elle jeta une œillade circulaire discrète en sirotant son thé, vérifiant que les sbires de Tropy n’étaient pas présents dans cet espace-temps car ils auraient pu également sentir le tapage produit par l’expéditrice du mot. Cette dernière lui indiquait de se rendre aux jardins publics, normalement fermés pour rénovations.

La Maitresse du Temps des Lumières patienta quelques minutes pour éviter tout soupçon, puis se leva tranquillement après avoir réglé sa consommation.
Nefria se fondit dans la foule encore dense, même lorsque le soir s’annonçait, et se rendit au marché nocturne qui se trouvait près de son lieu de rendez-vous. D’un stand à l’autre, elle faisait semblant de s’intéresser à la marchandise alors qu’elle analysait les murs d’enceinte qui encerclaient les jardins publics où elle devait retrouver Alesannar, Agent de liaison entre les Veilleurs et les Maitres du Temps, connue du Temple que d’elle et d’Asaki.

De fil en aiguille, elle longea les murs d’enceintes des jardins, sans que cela paraisse suspect car elle s’enfonçait également dans les quartiers habitables. Elle finit par trouver une entrée surveillée d’un garde endormi. Une chance inouïe ! La jeune fille s’avança furtivement vers l’entrée et piqua la main du malheureux d’homme avec une aiguille enduite de somnifères. Sous le coup de la douleur, le garde émit brusquement un ronflement et tourna la tête, ce qui fit presque bondir Nefria. Toutefois elle ne vit pas réellement une différence, hormis qu’elle était sûre à présent qu’il ne se réveillerait pas !
Elle crocheta la serrure – enseignement acquis des Tziganes, un peuple qui se rebellait contre Cortex et accessoirement de Tropy qu’ils ne connaissaient que de nom - pour entrer et refermer derrière elle.

Un instant, elle fut subjuguée par le paysage fleuri, dont la magie et le mystère étaient palpables sous l’effet des deux lunes présentes dans le ciel étoilé. Elle se reprit et s’enfonça dans cet océan de verdures tout en essayant d’oublier qu’elle devrait y emmener Crash et ses amis pour qu’ils découvrent cet endroit somptueux.

La jeune fille sursauta lorsqu'une main se plaqua sur sa bouche. Elle n'eut le temps de réagir, l'inconnu lui fit une clé de bras et la plaqua contre un arbre. S’était-elle trompée ? Malgré toute sa prudence, avait-elle été démasquée par un sous-fifre de son ennemi juré ?

***

Tropy roula des yeux agacés avant de se tourner et d’embraser de son regard glacial la pièce lugubre où il se trouvait. Il plissa les yeux mais rien ne semblait différent dans la petite salle du Temple à peine meublée.

- Arrête ça, Trance. Tu sais combien je déteste lorsque tu donnes des ordres à mon subconscient.

Soudain, un petit gnome rose camouflé dans un robot qui l’agrandissait apparut au milieu de la salle. Un petit sourire amusé contrastait avec l’expression perplexe de son visage lisse.

- Comment sais-tu que je t’ai ordonné de ne pas me voir ?
- Je connais tes tactiques.
- Hum… il n’y a pas que ça. Tu as une petite astuce pour me repérer, non ?
- Et tu crois que je vais te dévoiler mes secrets ?
- Je pourrais t’y contraindre.
- Je pourrais figer le temps.
- Je maîtrise autant que toi les arcanes de l’espace-temps.
- Mais tu ne m’égales pas dans ce domaine.
- Je ne me lasserai jamais de nos conflits verbaux !
- Tu es bien le seul.

Mais le sourire en coin du Maitre du Temps démantelait ses propos. Sourire qu’il perdit très rapidement lorsque le Psychique engagea un sujet particulièrement houleux.

- Alors ? Où en es-tu ?
- Au même point.
- Non, le même point aurait été cette fois où tu es venu me proposer ton marché dans mon palais. Je suis étonné que tu aies commis une telle faute temporelle.
- Arrête de jouer sur les mots. Je te parle de notre dernière entrevue.
- Tu as quand même le Temple. C’est une belle avancée.
- Ca fait six mois que je l’ai !
- Ah… j’oubliais combien tu es impatient. Nous finirons bien par avoir ta jouvencelle.
- Et une fois la Maitresse du Temps des Lumières dans nos mains, nous débarrasserons l’univers des Gardiens de l’Equilibre, et tu seras invincible.

Trance éclata alors de rire, mais son comparse était loin de partager le même enthousiasme. Car il y avait un ennemi bien plus dangereux que les Gardiens de l’univers en ce moment même, et il ne pouvait que se blâmer. En effet, si Sabraac était sorti de la Prison du Temps, c’était uniquement de sa faute ! S’il n’avait pas aspiré l’énergie du Sablier, celui-ci n’aurait pas relâché la puissance de la prison temporelle. D’un autre côté… si Sabraac n’avait pas été libéré, Nefarious savait très bien qu’il aurait rejoint le co-fondateur du Temple et serait devenu lui-même prisonnier. Et tout cela grâce à Nefria. Cette puterelle capricieuse ! L’envie de la prendre pour cible afin d’exercer son instinct sadique était contre-carré par le fait qu’il avait besoin d’elle pour vaincre le plus puissant Maitre du Temps actuel. Et ce n’était pas pour lui plaire…

***

Nitrus Brio s’était empressé de quitter la réunion avec la délégation Tzigane une fois celle-ci terminée. Une réunion guère utile car elle n’avait rien apporté de concret. A part s’échanger de banales informations sans intérêt et d’entendre certains se plaindre.

Il s’isola dans le coin de l’immeuble désaffecté qui lui servait de lieu de travail quand il trouva Asaki, le fondateur du Temple du Temps en compagnie de l’élève de la Maitresse du Temps du Bien.
Quand il avait appris que cette dernière était l’ennemie jurée de Tropy, il s’efforça de se montrer moins haineux avec elle. Cette fille pourrait lui servir de bouclier si jamais l’autre cinglé bleu venait lui rendre visite… Mais cela s’arrêtait là, car il n’aimait pas les Maitres du Temps et Nefria n’échappait pas à la règle. Pour faire court, il n’aimait tout simplement pas l’individu.
Il tolérait Asaki qui était d’une présence invisible, parlant pour dire des choses utiles et de part son vécu était une mine d’informations incroyables. Parfois, Brio prenait même un certain plaisir à échanger avec lui, mais le vieux sage lui donnait l’impression de tout savoir de lui, tout comme Aku Aku, et il détestait vraiment cela.
Quant à Kanae… s’il pouvait la livrer aux hommes de Cortex, il ne se gênerait pas ! Cette morveuse lui donnait des envies de meurtres tant elle l’agaçait.

- Vou-vou-vous n’étiez pas à la ré-réunion ? demanda Brio en regardant Asaki droit dans les yeux quand celui-ci tourna la tête vers lui, abandonnant la leçon qu’il donna à la petite fille.
- Je n’avais rien d’intéressant à communiquer.
- Et vous sa-sa-savez que rien d’intéressant se-se-serait dit grâce à une vi-vision ! l’accusa l’homme chauve.
- Comme je le voudrais docteur, comme je le voudrais. Hélas, le Sablier du Temps semble nous être indisponible… On dirait même qu’il bloque nos pouvoirs car aucun Maitre du Temps de la lignée de Lumières n’a eu de visions depuis que Tropy l’a attaqué…

Le Sablier du Temps était un artefact puissant qui abritait un ancien Esprit qui gouvernait l’Espace-Temps. Il avait fondé avec une fratrie de trois membres - Yuki, Asaki et Sabraac - le Temple du Temps, un édifice qui permettait un apprentissage aux individus ayant des dons spatio-temporels, et qui était également la bibliothèque géographique et historienne universelle de toutes les dimensions. Enfin, c’était du moins les buts qu’il avait avant que Tropy ne mette la main dessus...
Brio se massa le front en se remémorant ce qu’il savait de l’organisation des Maitres du Temps, savoir enseigné par Asaki, qui avait eu la délicatesse de lui parler de son organisation temporelle. Quand l’ex-dirigeant du Temple envoya Kanae à Coco, il en fut ravi. Cette gamine ne viendrait pas perturber leur dialogue.

- La Mai-maitresse du Temps des Lu-lumières ?
- Toujours absente.
- J’espère qu’elle nous apportera des-des informations intéressantes.
- Je l’espère aussi. Voulez-vous me dire ce pourquoi vous êtes là ?

Brio s’empêcha de grincer des dents. Comment avait-il su ? C’est pour cela qu’Asaki le mettait mal à l’aise malgré le fait qu’il trouvait envers le vieillard une sorte de sympathie !

- Vous avez re-remarqué ?
- Quoi donc, docteur ?
- La pri-prise du Temple et celle de-de Cortex sur le Monde a eu lieu le-le 10 octobre 2012. Un ra-rapport avec le-le calendrier Ma-maya ?

Le sourire triste d’Asaki fut plus éloquent qu’un « oui » explicite. Brio s’apprêtait alors à demander si les Maya étaient les ancêtres des Maitres du Temps quand Crash déboula au même moment en baragouinant des choses incohérentes mais ils comprirent le mot « ‘Ria » et ils surent que la Maitresse du Temps des Lumières était revenue.

***

Dans un bureau indéniablement luxueux du château de l’île Wumpa dans lequel séjournait la plupart du temps le Maître du Monde, le docteur Neo Cortex consultait une liasse de feuille devant son bureau en chêne poli et verni. De temps en temps, il s’adossa complètement contre son fauteuil-massant pour profiter des avantages de ce dernier avant de reprendre sa lecture.

Il leva les yeux et fronça les sourcils quand la porte de la pièce s’ouvrit sur du vide et se referma de la même manière. Après avoir baissé les yeux, il vit que son tapis rouge s’enfonçait comme si quelqu’un marchait dessus, mais il n’y avait manifestement personne. Puis, le bruit du cuir grinçant sur un canapé sur la gauche de son bureau acheva ses doutes.

Le docteur Cortex croisa les mains avec élégance en toisant le vide sur le canapé dont le cuir était renfoncé comme si une personne y était assise.

- Je t’ai déjà dit d’arrêter, Dingodile. A moins que je ne donne ce joli artefact à un autre.
- Et qui ferait la mission que vous m’avez confié ? répondit l'hybride en apparaissant, jouant avec un masque d’apparence monstrueuse qui dissimulait la moitié de son visage, quoique pas autant qu’Uka Uka se dit le scientifique.
- Pourquoi pas N.Gin.
- Il perd la boule.
- Dingodile… menaça Cortex.
- Pardon, Boss. A force d’espionner Nina, j’oublie d’être visible ici et je me montre pas toujours poli avec vous.
- Au lieu de t’excuser, tâche de ne pas recommencer !
- C’est entendu. Je vous fais mon rapport ?
- Tu es venu pour ça, non ?
- Nina est insolente, comme d’habitude quoi... Elle fait des bêtises comme toute gosse gâtée par un oncle influent, sans vous vexer patron. Classique, c’est une ado, mais elle bosse bien. Elle fait ses devoirs, suit assidument ses cours – si on oublie les petits dessins sur ses notes – et révise avec sérieux. RAS, quoi.

Les yeux dans le vide, Neo Cortex méditait le rapport de son sbire avec perplexité. Ce qui ne manqua pas de mettre la puce à l’oreille du crocodile, qui jusque là avait suivi les ordres sans demander d’explication. Nina était sous sa protection depuis plusieurs années, il n’était pas étonné de l’espionner à son insu. Cela lui paraissait naturel jusqu’à ce qu’il sente que son patron avait des soupçons plus graves sur nièce.

- Un problème avec la p’tiote, Boss ?

Mais Cortex l’entendit à peine. Il repensa à cette nuit, sept mois plus tôt, où Nina avait déserté le labo Iceberg pour aller sur l’Archipel. Par un hasard alors qu’il regardait par la fenêtre, il l’avait vu revenir d’N Sanity. Qu’avait-elle était faire là-bas ? Il ne l’avait pas séquestrée avec interrogatoire forcé, même si l’envie était présente, et s’était contenté de lui demander ce qu’elle faisait à traîner si tard le soir dans les couloirs. De mauvaise humeur, elle avait marmonné un « épisode d’insomnie » avant de le planter là et de retourner dans sa chambre.

Depuis lors, le maître du monde l’avait progressivement surveillée, même si les mois qui ont suivi ses soupçons sa nièce n’avait pas été une priorité, car après s’être emparé du monde, il fallait régir un règlement mondial de son cru, et le mettre en place n’était pas une chose si aisée. Ainsi, cinq mois après que la situation mondiale – donc la sienne – s’était calmée, il s’était de nouveau intéressé à la jeune fille, seule héritière, notamment en mettant son portable sous écoute, ou en envoyant Dingodile l’espionner avec un artefact récupéré dans la sixième dimension grâce à Tropy et qui permettait de devenir invisible.

- Patron ?
- Hh ? Ah oui, justement, Dingodile, j’aimerais bien savoir ce que cache Nina.

Voyant que son sous-fifre voulait en savoir plus, le chef du monde lui raconta brièvement l’escapade nocturne de Nina.

- Elle ne rejoindra pas les Bandicoot, la défendit immédiatement l'hybride.
- Je n’ai aucun doute là-dessus. Mais peut-être quelqu’un d’autre.
- Qui ?
- Allez savoir ! Nina s’est « occupée » de Nefria au Temple, pourquoi pas elle !

Alors que Cortex pensait que sa paranoïa délirante allait être contrée par Dingodile qui lui dirait que la jeune ado voulait seulement se balader dans la jungle la nuit pour défier les règles ou se donner une aventure frissonnante, il resta muet. Il n’en fallut pas plus au créateur du mutant pour l’interroger.
Dingodile se leva alors brusquement et se dirigea vers le bureau de son patron en déposant une cloche aux inscriptions bleutées, sortie de sa poche, puis se dirigea nonchalamment vers la porte. Son attitude créa un paradoxe avec l’accusation qu’il porta par la suite :

- Tropy avait un truc pareil. Vu qu’elle est différente, on peut penser qu’elle appartient à Nefria.

Le cœur de Cortex rata un battement. C’était ce qu’il craignait : Nina était redevenue en partie bienveillante. Il allait devoir régler cela de nouveau…

Prochainement…

« Pour moi, tout le monde est un Intermedium. Personne n’est ni méchant, ni gentil. Nous avons tous une part sombre et une part lumineuse en nous. Si le Bien et le Mal absolu existe, ça doit être pour ça que la Confrérie a vu le jour. C’est ces êtres qui sont vraiment dangereux. »
(Alesannar)

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil – Chapitre 2 : Les Veilleurs et les autres Intermedia

Correction effectuée par Passionred/Radar.

Notes d'auteur :
- Vous l'auriez compris, le prologue était un flashforeward, il montrait une scène du futur que vous trouverez plus tard dans la fanfiction en mieux rédiger.
- Ce chapitre n'a rien d'exceptionnel. Il pose le décor de l'histoire et met en place progressivement les intrigues.
- J'espère ne pas vous avoir fait attendre pour rien et que vous avez passé un bon moment à lire.


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 17:09, édité 6 fois (Raison : Ajout d'un paragraphe + quelques petites modifications)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Sam 6 Aoû - 12:05

Enfin, le chapitre 1 ! J'ai bien failli attendre mouahaha... Ok, je sors. Rolling Eyes

Pffiou, c'est dur de s'y replonger après plus de deux mois sans lecture, il m'a fallu un petit moment avant de me remettre dans le bain. Et je ne te cacherai pas que dans ce chapitre, je n'ai pas tout compris à 100%. Je vais donc te demander quelques petits éclaircissements où tu devras faire le choix de me répondre ou non, si tu estimes que quelques éléments doivent rester secrets pour ne pas casser le suspense. ^^

Alors, déjà, les Rebelles se cachent sur Canberra donc cela veut dire qu'ils ont quitté leur archipel pour fuir les forces du Mal, c'est ça ? Et cette fameuse délégation Tzigane s'allie aux Rebelles (vu que c'est la première fois que j'entends parler de cette assemblée, j'étais un peu perdu au départ). Par contre, est-ce qu'ils ont eux aussi une influence sur le Temps ou pas du tout ; parce qu'entre les Veilleurs, les Gardiens de l'Equilibre etc... ça promet de faire du dégât sur le Temps. ^^

La petite introduction, ce sont les pensées de Crash ou ses paroles ? Parce que si c'est le cas, il a fait des progrès exceptionnels. J'ai bien envie de contredire Kanae sur ce coup-là qui estimes que Crash est un mauvais élève. xD Mais à mon avis, je penche plutôt pour les pensées.

Si j'ai bien compris, c'est Sabraac en fait le véritable antagoniste de l'histoire. Vu qu'il a été libéré, il menace non seulement le Bien mais aussi le Mal. Apparemment, les deux clans sont dans la même galère bien qu'on ait tendance à croire que le Mal l'emporte dans ce chapitre : Cortex est tellement craint qu'on pourrait l'associer à Hitler. ^^
D'un autre côté, Nina profite bien de son statut de nièce du Maître du Monde pour persécuter les élèves. On voit également qu'elle aime bien titiller les profs, ce qui n'est pas vraiment pour leur plaire à mon avis.
Justement, en parlant de ça, cet adolescent blond aux yeux bleus... cache-t-il quelque chose lui aussi ? Il n'a pas l'air d'être comme les autres élèves...

N.Brio bégaye à nouveau ? C'est bizarre parce que si je me rappelle la confrontation entre lui et N.Tropy (lorsqu'il lui a proposé un marché), il ne bégayait pas, si ? Mais bon, ça ne me dérange pas, j'ai retrouvé mon cher scientifique aux boulons. Razz
Woah, même de dos, il s'est rendu compte que Kanae lui a tiré la langue. T'es vraiment trop fort Brio, mais quel est ton secret ?
Au passage, j'adore les petites chamailleries entre lui et Kanae, c'est trop mignon. J'ai même étouffé un petit rire quand il a menacé la gamine de lui couper la langue si jamais elle recommençait à le taquiner. ^^

Je crois que j'en ai fini avec les questions, de toute façon, si j'en ai d'autres, je saurais où te trouver.
Je comprends maintenant pourquoi les prophéties de Nostradamus t'intéressent tant. Ca m'étonne pas que l'on soient tous condamnés le 21 Décembre 2012, avec tous les désastres qu'à causé Cortex et N.Tropy. A mon avis, les Mayas tiendront aussi un rôle important dans l'histoire étant donné qu'ils soient (peut-être) les anciens Maîtres du Temps, comme le pense N.Brio.

A chaque fois que je lis un passage où N.Tropy discute avec N.Trance, je comprends que la moitié des choses tellement ils sont "pas clairs" dans leur discours ! xD J'aimerais quand même bien savoir ce que mijotent ces deux lascars.

Oh-ho, la fin de l'histoire promet. Entre Nefria qui se fait "kidnapper" par un inconnu (peut-être un partisan de Tropy, peut-être Alesannar, qui sait ?) et la remise en doute du caractère malveillant de Nina par son oncle va certainement changer pas mal de choses. Peut-être qu'on aura l'occasion de voir Nina jouer sur les deux tableaux, ça serait original et intéressant. Smile

J'ai bien aimé également les pensées de Alesannar, ça me rappelle beaucoup la philosophie de Kingdom Hearts où l'une ne peut exister sans l'autre. Ca ressemble un peu au préambule de ma fanfiction que je t'ai montré l'autre jour, tu te souviens ? Smile

Il semble également que tu aies accordé plus d'importance à Dingodile dans ce chapitre : il apparaît plus souvent, il veille sur Nina et en plus, il possède un artefact capable de le rendre invisible. C'est cool ça, si je pouvais en avoir un moi aussi... ^^

Enfin, j'ajoute une dernière chose : tu n'avais pas menti en affirmant que cette nouvelle histoire allait être plus sombre, c'est une des choses qui m'a frappé en lisant le chapitre : l'organisation de la rébellion, le fait de se cacher, Cortex devenu (enfin !!) Maître du Monde...
Pour résumer, encore un très bon travail brillamment rédigé... à tel point que j'en demeure jaloux encore une fois tellement ton vocabulaire est enrichi et tes phrases sont bien tournées. Je ne peux m'empêcher de comparer avec ma fanfiction et je continue à me dire que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. ^^
Bref, te voilà enfin soulagée, tu n'auras plus à te casser la tête avec ce chapitre (je dis ça mais si ça se trouve, tu vas encore plus galérer pour le chapitre 2 xD).
Vu que je ne suis pas d'une grande aide pour remédier à cela, j'espère que ce commentaire parviendra à te redonner un peu de motivation, c'est le moins que je puisse faire. Wink




avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Sanephar le Sam 6 Aoû - 21:53

Arf ! C'est vrai que j'ai mis du temps à mettre la suite... Et je ne te cache pas que ça puisse se reproduire (mais pas pour le chapitre 2 ^^). Tu crois que je pourrais mettre un résumé à chaque chapitre pour corriger le tir ?

Je vais répondre à tes question maintenant.

Oui, les Bandicoots se cachent sur Canberra. Pourquoi à ton avis ?
Cortex est maître du monde, et donc de l'Archipel qui n'est plus un lieu sûr pour nos protagonistes. Et pour bien faire, le scientifique maléfique a construit son repaire là où vivaient ses ennemis.
En fait, les Rebelles, c'est tous les opposants de Cortex. Après, tu as divers clans : les Bandicoots (Crash, Coco, Crunch et leurs proches comme Aku Aku et Brio), les Tziganes, les Maîtres du Temps du Bien...

Les Gardiens de l'Equilibre sont des personnes qui permettent à l'univers de ne pas être chaotique. Dans cette catégorie, tu trouves plusieurs organisations :
- La Confrérie des Veilleurs qui veillent sur l'équilibre du Bien et du Mal ;
- Le Temple du Temps qui veille sur le Temps et l'empêche de se détraquer.
La difficulté, c'est que les Maîtres du Temps ne se voient pas comme des Gardiens de l'Equilibre et donc ça peut prêter à confusion...

En fait, ça dépend. Les introductions et previeuw de chapitres peuvent soit être des paroles ou des pensées. Dans le cas de Crash, ce n'est pas des paroles car il n'a pas son problème avec les "p" en pensées xD
Dans tous les cas, ça n'a pas d'importance si tu ne distingues pas les deux. Enfin, pour moi.

Euh... c'est un peu compliqué de désigner le véritable méchant car tu as plusieurs problèmes qui se croisent : la menace de Sabraac, les règnes de Tropy et de Cortex, Uka Uka, Trance, les Veilleurs... ils ont tous leurs grains de sels à mettre dans ce tome ^^'

Tu as une bonne intuition concernant cet étrange élève... Quand tu découvriras son identité, t'auras froid dans le dos !

WHAAAAAAAAAAAAAT ?! Je l'ai pas fait bégayé précédemment ? Flûte >< C'est une erreur de ma part alors !
Si je te disais le secret de Brio, il ne serait plus aussi charmant !!
Mignon comme chamaillerie ? T'es gentil de qualifier leur relation comme ça alors que Brio veut livrer la gamine à Cortex pour s'en débarrasser XD

La prédiction Maya et les origines de ce peuple seront expliqués au prochain chapitre ou en partie si je ne m'abuse, alors je ne dis rien à ce sujet !

Hihihi ! Pourtant, pour Nefria, tu as la réponse implicite sur ce qui lui arrive ^^
Quant à Nina... je ne dirais rien sur elle.

Je pense qu'Alesannar n'a pas finit de t'épater ^^
Oui, ça y ressemble, c'est vrai.

Figure-toi que c'est notre cher Administrateur, DingOdile, qui m'a donné l'idée d'approfondir son personnage préféré. Je ne sais plus par rapport à quel poste par contre...

Et oui. L'un des défauts de ma saga, c'est de ne pas respecter l'ambiance du jeu. Ma saga est assez sombre et dramatique au lieu d'être comique.

Arrête de comparer. Nous avons chacun notre style, et n'oublie pas que j'ai des années d'écriture par rapport à toi. Enfin, laisse-moi te dire que tu es beaucoup plus doué que moi à mes débuts, alors pas de soucis, tu n'as rien à m'envier !
Si j'ai été envoûté par ton prélude, imagine ce que ça sera pour le prologue ?
Garde confiance !

Et le prochain chapitre (si on peut appeler ça un chapitre) viendra dans quelques jours !
Enfin, grand merci de commenter ! Ton com's me fut très agréable. Il me donne envie de reprendre ma plume Wink
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  bobipineman le Dim 7 Aoû - 0:45

Sanephar arrête de me mettre de l'eau dans ma bouche Very Happy La j'ai trops envi de savoir ce qui se passe
avatar
bobipineman
Titan
Titan

Messages : 653
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil - Chapitre 1.5

Message  Sanephar le Jeu 11 Aoû - 17:24

Bobi Arrow Désolée Embarassed

CRASH BANDICOOT : L’ÉQUILIBRE
Partie 1 : Les Gardiens de l’Équilibre


Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Chapitre 1.5 : Le rêve


03 octobre 2011,  

Crash, un sourire niais aux lèvres, regardait le soleil perçant. Par moment le palmier, grâce à la brise du vent estival, caressait le visage pâle de Nefria, paisiblement endormie contre l’arbre.  

Il ne se lassait jamais d’admirer le joli minois de la Maîtresse du Temps qui avait soumis son cœur à des sentiments forts et incontrôlables d’amour éperdu. Qu’elle était belle pour une humaine ! Aucune des femelles de la même espèce que son créateur ne lui avait encore fait tant d’effets. Il les trouvait moche sans fourrure ! D’ailleurs, il ne se souvenait pas qu’il ait trouvé Nefria si envoûtante lorsqu’il l’avait aperçue la première fois. Il faut dire qu’elle était salement amochée aussi cette fois là...  

Le marsupial finit par émettre un bâillement sonore, signe que ces réflexions intérieures le fatiguaient beaucoup. Il décida donc d’imiter la belle humaine et s’allongea à côté d’elle, s’arrangeant pour que sa fourrure frôle la peau douce de la jeune fille endormie. En quelques minutes, il plongea dans les limbes du sommeil, sans savoir que l’esprit de celle qu’il aimait n’était pas aussi paisible qu’il n’y paraissait.

Musique :   Fate Stay Night - Aintsuberun no Mori
https://www.youtube.com/watch?v=Biiw6MnqLwEhttps://www.youtube.com/watch?v=Biiw6MnqLwE

En effet, pour la jeune Nefria, un cycle de rêve commençait mais différent, très différent de ce qu’elle connaissait jusque lors…  

La Maîtresse du Temps se trouvait dans le Temple, cependant elle était dans des couloirs qu’elle ne connaissait pas. Ces dédales sombres et inquiétants lui donnaient envie de s’enfuir loin, très loin de cet endroit. De grandes toiles d'araignées voilaient le plafond, les murs couverts d'une épaisse moisissure suintaient l'humidité. Il faisait également très froid, mais Nefria frissonnait de peur. Elle sentait cette dernière s’infiltrer dans chacune de ses cellules comme le plus infâme des poisons. A chacun de ses pas, elle se sentait de plus en plus fébrile. Elle avait l'impression de se vider de son sang sans qu'aucune goutte ne quitte ses veines. La chaleur de son corps se dissipait, absorbée par cet endroit lugubre qui semblait voler son énergie vitale.  Quelque chose s'insinuait dans son esprit, l'obligeant à avancer, contrairement à son désir de fuite, d’un pas presque mécanique qui n’était pas le sien.

« Que se passe-t-il ? Je veux partir ! Va-t-en !! s’ordonna-t-elle. »

Son cœur tambourinait si fort dans sa poitrine que s’en était affreusement douloureux. Les oreilles bourdonnantes, elle entendait sa respiration rapide et superficielle qui lui donnait à peine l’oxygène nécessaire pour rester consciente. Ses inspirations brisaient le silence lourd qui demeurait en ces lieux.  

« Je ne comprends pas ! Va-t-en d’ici ! Mais va-t-en !! hurlait-elle dans sa tête ».

Pourtant, elle continuait de marcher comme un automate en longeant ce chemin qui l’effrayait plus que tout, et sans aucune raison valable. Comme si chaque portion d’elle-même reconnaissait la voie d’un danger terrible…  

Nefria ouvrit subitement les yeux et se redressa de l’arbre contre lequel elle était adossée. Bien qu’elle fut à l’ombre d’un palmier, la lumière du soleil l’aveugla violemment, et elle du fermer les yeux en ne résistant pas à la douleur oculaire.  

- Ça va, Nefria ?  

La jeune fille rouvrit plus doucement les yeux et regarda Aku Aku qui était en face d’elle, inquiet.  

- Oui, pourquoi ?  

Ce fut alors qu’elle remarqua sa voix essoufflée et qu’elle sentit son sang affluer rapidement dans tout son corps grâce à son cœur battant follement. Du revers de la main, elle retira les gouttelettes de sueur qui perlaient son front.  

- Tu n’as pas l’air bien, fit remarquer le masque de sorcier avec indulgence et patience, n’étant nullement agacé par la question idiote de la Maîtresse du Temps.
- J’ai fait un cauchemar, je crois.
- Tu en es sûre ?
- Oui, qu’est-ce que cela pourrait être d’autre sinon ?
- Pendant ton rêve, ton énergie spirituelle était très active et perturbée. Apparemment, tu n’en avais pas assez car tu as aspiré du Mojo. Regarde cette grosse plante verte rabougrie à côté de toi.
- Pardon, du Mojo ? demanda Nefria qui sentait un vertige la prendre.
- Tu ne ressens pas l’énergie magique qui hante l’Archipel ? Il n’y en a partout autour de toi.
- Si, si…  

Alors c’était donc cela qu’elle sentait à longueur de temps et qui rendait la réception des fluctuations temporelles pénible. Il y avait comme des interférences. Mais cela n’expliquait pas comment elle fut capable d’aspirer ce Mojo ni ce que son rêve signifiait et pourquoi il lui avait demandé de l’énergie spirituelle…  

Mais avant d’obtenir une seule réponse, son regard fut constellé de tâches sombres et elle sentit tous ses muscles manquer de force. Elle s’affala en sentant l’inconscience s’emparer d’elle au moment où Aku Aku cria son nom…


Notes d'auteur :
- J'imagine un peu vos tête en lisant "chapitre 1.5"... Ca demande explication, n'est-ce pas ? Les inter-chapitres ne seront que des flashbacks et constitués que d'une ou deux scènes. Ils vont retracer les faits plus ou moins importants qui s'est passés entre les tome 1 et 2.
- Les dates ne sont pas le fruit d'un choix hasardeux. Mais ne cherchait pas leur signification, car elles sont juste personnelles. J'imagine aussi que vous risquez de vous perdre au niveau des dates... Si c'est le cas, faites le moi savoir, et je m'arrangerai pour vous faire une sorte de chronologie.

Fiche présentation mise à jour

Bonus - Blabla sans queue ni tête – Interchapitre 1.5:
En plein cœur de l’île Wumpa, Sanephar débarque pour informer les personnages d’une nouveauté sur sa fanfiction…
Aku Aku : Même règles que dans « Le berceau du Bien et du Mal » ?
Coco : Quelles règles, je ne suis pas au courant !
Uka Uka : Ca sert à rien ce truc !
Sanephar : P’tite nouveauté, je serais beaucoup plus présente.
Aku Aku : Ce n’est plus trop un moment pour nous alors…
Sanephar : Si, vous pouvez parler de tout et n’importe quoi, je vous laisse carte blanche.
Coco : Et… peut-on faire des recommandations à l’auteur ?
Sanephar : Hum… non.
Uka Uka : Je croyais qu’on était libre de parler ce qu’on veut !!
Sanephar : Je sais déjà ce que vous voulez. Le Bien veut gagner, et le Mal aussi.
Cortex : Je vais voir plus petit et demander juste l’extermination de Crash.
Crash, mangeant une pomme : Pas vouloir, Sane !
Sanephar : Bien vu mon Bandicoot adoré ! Pour ta peine, je te réserve une p’tite surprise au chapitre 6.5  Wink
Crash : Ah ?
Sanephar : Aussi délicieuse que tes Wumpas.
Cortex, énervé : C’est dégelasse !
Uka Uka, doublement énervé : Toujours les mêmes qui ont des récompenses !!
Coco : Je ne suis pas d’accord ! J’ai rien eu, moi !
Sanephar, haussant les épaules : Coup de poker, Crash a juste dit une bonne chose au bon moment.
Aku Aku : Ca s’appelle de la flatterie -_-
Sanephar : C’est grossièrement résumé !
Cortex, grand sourire aux lèvres : Tu es la plus divine des fanficteuse !
Uka Uka, d’une voix suave : Belle de surcroît !
Sanephar : Serait-ce de l’hypocrisie que j’entends ? Hum… Coco, tu voulais une faveur ?
Coco, des étoiles dans les yeux : Oui !
Sanephar : Choisis donc une punition pour ces deux énergumènes.
Uka Uka & Cortex : o.O
Coco : Avec plaisir !!
Sanephar, se tournant vers le masque de sorcier : Tu vois, je ne fonctionne pas qu’à la flatterie !
Aku Aku : Ca s’appelle du sadisme.
Sanephar : C’est grossièrement résumé xD
Coco : N’oubliez pas de commenter le chapitre !
Sanephar : Je t’aime bien ma p’tite ! T’auras une double récompense !
Uka Uka, en s’étranglant : Quoi ?!
Cortex, en mode boudeur : Je savais que j’aurais dû le dire en premier…


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 17:25, édité 2 fois (Raison : Changement du lien mort de la musique)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Ven 12 Aoû - 9:56

Du chapitre 1, on en arrive au chapitre 1.5 ? Ok, mais qu'en est-il des chapitres précédents (1.1, 1.2, 1.3 et 1.4), tu comptes les insérer plus tard ?

Bon, pour ce qui est de la chronologie, ça va pour l'instant. J'ai bien compris que ce chapitre était en vérité un flashback et puis, même, tu n'aurais pas indiqué la date, je m'en serais douté un peu étant donné que la scène se déroule à nouveau sur l'île.
Et puis, au passage, on s'aperçoit bien que ce chapitre n'en est pas vraiment un à part entière vu qu'il n'y'a que deux scènes présentes : la scène sur l'île et le rêve (ou plutôt ici le cauchemar) de Nefria.

Venons en à ce fameux rêve justement.
Quand je disais (si tu te rappelles notre petite discussion d'hier soir) que la musique rendait les scènes plus vivantes, c'était pas pour rien. J'en ai encore eu la preuve avec cette scène.
Brrouh, c'est limite si cette musique m'a foutu les jetons. Le début a presque fait hérisser mes poils, c'est dire. ^^
Quel affreux cauchemar, on a plus vraiment envie de visiter le Temple en sachant que l'on risque de se retrouver dans ce lieu pour le moins lugubre, à la limite de la panique. Mais... cet endroit est-il réel au moins ? Là est la question. Peut-être s'agit-il d'un rêve prémonitoire ? Mystère...
Et j'aimerais bien savoir aussi pourquoi elle persiste à s'aventurer aussi loin dans ces dédales. Espère-t-elle trouver quelque chose au bout ?

Tiens tiens, voilà que le Mojo fait son apparition dans ce chapitre. Il semblerait que "Crash of the titans" t'ait quand même donné quelques idées à défaut de trouver le jeu ridicule. Razz
C'est donc le Mojo qui est responsable de ces fameuses perturbations temporelles. Au moins, cette affaire là est élucidée.
(Au passage, une minute de silence pour cette pauvre plante rabougrie qui a eu la mauvaise idée de se trouver juste à côté de Nefria durant son sommeil)

Quelle fin ! Qu'arrive-t-il exactement à Nefria ? S'évanouit-elle ou est-ce plus grave ? Pour que Aku Aku en vienne à crier son nom, c'est que ça ne doit pas être un simple assoupissement. Ou alors, ça a peut-être un rapport avec ce fameux problème spirituel qui réclame du Mojo.

Un bon petit flashback que voilà. Encore une fois, je vais peut-être piquer cette idée-là pour mes chapitres. Comme ça, je posterais ces mini-chapitres quand le moment sera venu et pas dans l'ordre chronologique (mais je le signalerai par contre ^^).
Maintenant, rendez-vous au chapitre 2. Smile



avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil : Chapitre 2

Message  Sanephar le Ven 19 Aoû - 22:55

CRASH BANDICOOT : L'EQUILIBRE
Partie 1 : Les Gardiens de l'Equilibre

Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good & Evil
Chapitre 2 : Les Veilleurs et les autres Intermedium


Musique : "Naruto Shippuuden", film 2, "Les Liens" - Zetsubou
http://www.youtube.com/watch?v=MMtCmtWF0jY

Nefarious Tropy ne savait pas pourquoi il venait le voir régulièrement. Il refusait de se dire que c’était par regret ou nostalgie, car ces sentiments faisaient partis de ceux qu’il détestait et n’acceptait pas de ressentir.

Pourtant, il devait bien avoir une raison pour venir rendre visite au Sablier du Temps !
L’attraction ? Etait-il attiré par l’artefact ? Car, si par le passé le docteur Tropy ne reconnaissait pas les pouvoirs du Cœur du Temple et les avaient sous-estimés, il était évident que ce ne fusse plus le cas désormais. En effet, comment aux vues des récents évènements ne pas y croire ? Mayu avait donné sa vie pour réanimer Asaki, l’absorption des pouvoirs du Sablier avait neutralisé la Prison du Temps, qui jusqu’à présent n’était accessible que par l’artefact.  

Le Maître du Temps des Ténèbres posa sa main gantée sur le bois noirci par les flammes, témoins de la bataille qui avait fait rage il y a six mois pour s’emparer du Temple. A l’intérieur du verre fêlé par endroit, le sable était inerte et terne, comme si la vie l’avait quitté depuis cette nuit dramatique pour les opposants aux règnes de Tropy. Avait-il tué le Cœur du Temple ? Etait-ce pour cela qu’il venait souvent : pour sa rédemption ?  

- Si au moins tu pouvais me donner un indice ! grogna-t-il en serrant les dents.

Il ne voulait pas croire qu’il venait dans le sanctuaire du Temple lui-même. Il avait anéanti des milliers de vies, alors pourquoi éprouverait-il des regrets pour un simple artefact magique, qui, apparemment, était dépourvu d’esprit « fantôme » ?  

Une lueur. Rapide, fugace, traversa le sable inanimé, mais le Maître du Temps n’eut pas le temps de s’interroger sur ce phénomène plus longtemps car une multitude de visions s’empara de son esprit.  

D’abord celle d’une jeune femme aux longs cheveux bruns, tournoyant, valsant derrière une vieille femme qui psalmodiait des mots que Tropy n’entendait pas, comme si le son avait été coupé, devant le Sablier. Parmi les gens en haillons, qui encerclaient les deux femmes et l’artefact immense, se trouvaient deux hommes qui sortaient du lot. Bien que jeune, le Maître du Temps des Ténèbres reconnu Asaki à travers les traits de son visage pour l’un d’eux. L’autre, il n’eut aucun mal à le reconnaitre, car il ornait certaines fresques historiques du Temple : Sabraac. Quelle était cette cérémonie se passant bien avant la construction du Temple ? Pourquoi lui montrer la jeunesse des trois fondateurs de l’édifice sacré des Maîtres du Temps ?  

Puis, une autre vision remplaça la première : celle de l’intronisation de Nefria au rang de Maîtresse du Temps des Lumières. Une cérémonie à laquelle il avait refusé d’y assister par pure provocation, l’obligeant par la suite à rencontrer son opposée dans ce coin perdu du XVI siècle. Le simple fait de revoir son ennemie rappela à Tropy son dégoût mêlé à une forte attirance sans nom. Cette garce…  

Nefarious Tropy tomba à genou à la fin de ce déchaînement de visions en pressant son front ruisselant de sueurs dans sa main. Qu’avez-voulez lui montrer le Sablier à travers ces deux flash plus différents les uns que les autres ? Le commencement, l’avant construction du Temple et les liens fraternels des fondateurs. Quel est son intérêt ? Il ne le voyait pas ! Celle de Nefria encore moins. Et quel était le lien entre les fondateurs du Temple du Temps et la Maîtresse du Temps des Lumières ?

Ces visions l’embrouillaient plus qu’elles ne l’aidaient !! Il se releva, et quelques secondes après, Astheran, le bras droit de Tropy, apparut avec une bonne nouvelle :

- Nous avons localisé la Maîtresse du Temps des Lumières.

***

Nefria tenta vainement de se débattre avant que son agresseur ne murmure « Neinuphar », le nom que les Veilleurs lui avaient octroyée secrètement car en préservant l’équilibre de l’espace-temps, elle œuvrait pour eux. Cela dit, son intégration n’était pas très reconnue. La Confrérie des Veilleurs est très archaïque et d’une arrogance sans nom, bien que cette organisation soit à peine plus vieille que celle des Maîtres du Temps, et Nefria n’était pas considérée comme l’une des leurs, d’où le fait que certains n’appréciaient pas du tout qu’elle porte un pseudonyme habituellement attribué à une Veilleuse dont l’apprentissage est terminé. Apprentissage qu’elle n’a d'ailleurs même pas fait, ou du moins pas avec eux. Le sien avait été différent. C’est ce qu’elle soupçonnait car en réalité, elle ne savait pas rien des enseignements reçu d’un Veilleur novice.

- Oui, ou Nefria si vous préférez. Alesannar ?
- Je vais vous conduire jusqu’à elle.  

Quand l’étreinte sur son bras se relâcha, la Maîtresse du Temps des Lumières se retourna et un nouvel hoquet de stupeur s’étrangla dans sa gorge lorsqu'elle s’empêcha de l’exprimer. De la même taille qu’elle, peut-être même un peu plus grand vu les talons qu’elle portait, son agresseur était en fait un adolescent avec des cheveux noirs comme l’encre et des yeux bleus comme l’océan. Il lui faisait penser à…

- Et bien dis donc ! On peut attendre avec toi !!

La voix féminine qui avait retentit appartenait à la femme qui sortait d’un grand rosier. Ou plutôt la mutante, car Alesannar était mi-humaine mi-opossum, vêtue du traditionnel uniforme féminin des Veilleurs bienveillants : un pantalon blanc si large qu’il se confondait en jupe dont les extrémités étaient bordées de bleu et une tunique à manche courte de la même couleur mais les bordures bleues se trouvaient un peu en dessous des bras. Les avant-bras et le cou étaient recouverts d’un sous-pull également immaculé mais plus transparent que les autres vêtements. Nefria n’était pas étonnée de trouver un être hybride comme agent de liaison, car elle en avait vu plusieurs, en dehors de Crash et les autres mutants connus sur Terre, dans d’autres dimension. En revanche, ce qui l’étonnait fut que son partenaire masculin portait des habits typiques d’un apprenti Veilleur…

- Que je te présente, Neinuphar, dit-elle gaiement en s’approchant de l’adolescent. Voici Pot-de-colle !
- C’est parce que tu n’as pas envie de me dire son nom que tu… commença Nefria en fronçant les sourcils.
- Oh pas du tout ! C’est un apprenti, donc il n’a pas de nom de Veilleur encore. Et quand je l’ai appelé par le surnom que lui donne son tuteur, il m’a rembarrée en me disant que nous n’étions pas assez proches pour que je me permette une telle familiarité. Je refuse donc de l’appeler par son p’tit nom alors je lui donne un surnom pour les circonstances.
- Toujours aussi impulsive et rancunière à ce que je vois.
- Nous entraînons nos p’tits à la dur, que veux-tu !
- Je suis Neinuphar, Maîtresse du Temps chargée de veiller sur l’équilibre du continuum espace-temps.  

L’adolescent hocha la tête en guise de salutation, et au bout de quelques secondes de silence, Nefria se tourna vers Alesannar, comprenant que son interlocuteur ne lui donnerait pas son identité. Elle ne sut jamais si c’était par impolitesse, par pudeur, ou par obligation qu’il ne s’était pas présenté.

- J’aimerais m’entretenir un moment seule à seule avec toi, poursuivit Nefria.

La brève œillade que la Veilleuse lança à l’adolescent confirma les doutes de la Maîtresse du Temps des Lumières. Ce garçon n’était pas seulement là pour son apprentissage, il avait certainement pour mission de chaperonner Alesannar. Étrange…

- Je t’écoute.
- Pasadena…
 
La Veilleuse se tendit et dévisagea sauvagement son interlocutrice. Il y a longtemps, par confiance et amitié, elle lui avait donnée son véritablement nom. Son nom « d’humaine ». Lui prouvant à quel point, elle ne voyait pas Nefria comme un simple outil des Veilleurs, ni comme une simple camarade « professionnelle », mais bien plus. Ainsi, la Maîtresse du Temps s’est promis que lors d’un souci, si elle ne pouvait plus compter sur ses pouvoirs et alliés, comme ce fut le cas lorsqu’elle était prisonnière de Tropy, elle irait demander de l’aide auprès de Pasadena, alias Alesannar, la Veilleuse chargée de la liaison entre son organisation et celle du Temple. C’était pour cela qu’elle avait voulu aller dans la salle des Portails et prendre celui qui la mènerait à une annexe des Veilleurs.

-… je te le demande, pas en tant que Maîtresse du Temps, mais en tant qu’amie. Dis-moi ce qu’il se passe. Pourquoi les Veilleurs ne tentent pas de rétablir l’ordre au sein de la Terre et du Temple du Temps. Je croyais qu’un seul homme ne pouvait diriger tout un monde ni une organisation comme celle des Maîtres du Temps.

La Veilleuse se détendit et foudroya du regard l’adolescent qui lui collait aux pattes en disant que s’il venait à révéler son vrai nom, elle passerait son éternité à lui rendre la vie infernale. Et Nefria n’eut aucun doute qu’elle serait capable de mettre cela en place…

- Je savais que tu voulais des informations. C’est pour cela que je n’ai pas répondu à tes précédents messages. Il me fallait d’abord la dérogation des fondateurs de la Confrérie.
- Tu l’as ?
- Oui, mais limitée.
- Je m’en contenterai.
- Pour la Terre, tu es censée le savoir : un monde qui n’est pas au courant de l’existence de la présence des autres vies dans des dimensions parallèles à la sienne n’est pas de notre ressort. Nous n’avons pas à apprendre aux terriens une telle découverte, ils devront la faire d'eux-mêmes. Et par conséquent, nous ne pouvons pas intervenir, même si nous devrions, à mon humble avis. La Terre n’est pas un monde comme les autres…

Et Nefria, au plus profond d’elle-même, approuva grandement. C’était le monde qui avait vu le jour de Nefarious Tropy, le Maître du Temps des Ténèbres, mais également d’Aku Aku et Uka Uka, les plus grands sorciers de l’univers, et de leur petite sœur Oni Oni, prêtresse sacrifiée de Ten'Laïli, l’esprit qui veillait sur la Terre, et plus particulièrement sur l’Archipel, son sanctuaire.

-… Quant au Temple du Temps… à vrai dire, nous n’avons pas vraiment le temps.
- Quoi ?!
- Je t’en prie, ne me dis pas que tu n’es pas au courant de sa libération.
- Je ne comprends pas ce que…
- J’y crois pas ! ricana ironiquement Pasadena. Ecoute, demande à Asaki quelle est la plus grande menace actuellement et dis-lui que tous les Veilleurs sont sur le coup. Insiste bien, car s’il ne t’a rien dit, c’est qu’il ne comptait pas le faire. Quant à toi, arrête de te préoccuper de la Terre et concentre-toi sur le Temple. Nous nous concentrons sur deux menaces. Dont l’une d’elle, si tu n’es pas au courant, est en train de mettre en esclavage tous les habitants de toutes les dimensions ! Il n’y a pas que la Terre qui est asservie, mais d’autres mondes !
- Je dois aider le Bien sur Terre ! La puissance du Mal dépasse celle du camp opposé.
- Soit tu as le sens de l’équilibre, soit tu t’es attachée à quelques membres de la faction du Bien…

Bien qu’elle avait voulu garder le contrôle, Nefria sentit ses joues chauffer, et elle sut que Pasadena l’avait démasquée.

- Je ne t’en veux pas : Crash est si craquant ! Je regrette de ne pas avoir eu d’autres missions sur Terre en sa compagnie, gémit théâtralement Pasadena. M’enfin, je te raconterai plus tard, poursuivit-elle pour faire taire les éventuelles questions de Nefria. Si tu veux rééquilibrer les choses, libère Aku Aku pour commencer.
- Aku Aku est…
- Oui, vivant, mais prisonnier sur l’île Wumpa par son frère et Cortex. Je te conseille de te manier l’arrière train.

Nefria sursauta. Elle venait de sentir une fluctuation temporelle. Des Maîtres du Temps en grand nombre débarquaient dans cette dimension. Elle se concentra quelques instants et sentit l’aura maléfique émaner d’eux. Il fallait partir. Vite.

- Pasadena…
- De la compagnie ?
- Oui.
- Dans ce cas…

La Veilleuse n’eut pas le temps d’en dire plus que Nefria l’enlaça. Elle ne savait pas pourquoi, mais que quelque chose d’important tracassait les Gardiens de l’Equilibre. Elle sentit à peine Pasadena mettre quelque chose dans sa poche.

- Prends soin de toi et sois prudente.
- Tu me voles mes mots ! A bientôt, Nefria. Pot-de-colle ? On y va !

Rapidement, Pasadena traça un symbole dans l’air et l’encadra par une porte. Peu de temps après, un portail dimensionnel s’ouvrit: la Veilleuse et l’apprenti passèrent au travers puis disparurent à l’intérieur. Ingénieux. Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ? Les Portails ne peuvent pas être repérés, et Tropy ne pourrait pas la suivre. Pas aussi pratique que la téléportation car il fallait un point de départ et un point d’arrivé dont le dernier devait déjà être prêt, mais cette idée pourrait leur servir. Tôt ou tard.

Avant même que Tropy n’arrive dans le jardin, Nefria et les Veilleurs étaient déjà partis.
 
***

- Bordel !! Mais où est-ce qu’elle est passée !!

Nina Cortex posa ses mains sur ses hanches et transperça de ses pupilles bleues glacées ses affaires éparpillées sur le lit. Elle fouilla pour la énième fois toutes les poches de son sac avec une fébrilité maladive. De cette même façon, elle secoua ses vêtements, ouvrit chacune des boites qu’elle avait emmenées, mais ne fut pas satisfaite.

- Et ben… tu as perdu quoi pour foutre un bordel pareil ? Si le boss voit ça, il va pas être content.
- Mon oncle est trop occupé pour se soucier de moi, répliqua Nina avec agressivité, remerciant son énervement qui masquait la déception de cette remarque, et si tu frappes pas avant d’entrer la prochaine fois, je te découpe en rondelle et je te mange avec de la sauce samouraï !
- Et t’as perdu quoi ? demanda Dingodile en poussant plus la porte pour entrer dans le sanctuaire sans dessus-dessous de sa protégée.
- Ça te regarde ?
- Ouais. Je pourrais t’aider à chercher.
- Non, je me débrouillerai toute seule.
- Quoi, tu as encore un doudou à ton âge ? C’est pour ça que tu ne veux pas me le…
- Et alors ? Tu le répètes et je t’éclate le museau, oki ?
- C’est toi qui décide. Et t’en a besoin pour faire notre soirée film d’horreur ? Parce que si on attend encore, Tiny va bouffer toutes les chips.
- Non, c’est bon, je le chercherai plus tard.

Nina s’avança pour quitter sa chambre mais s’arrêta pour lever la tête et toiser Dingodile qui bloquait toute l’entrée. L’échange silencieux dura des secondes interminables, où les deux antagonistes sondèrent leurs âmes à travers leurs yeux, quand le mutant attrapa soudainement l’adolescente pour la sortir de la chambre. Surprise, la jeune fille ne réagit pas instantanément. Elle allait frapper le mutant quand ce dernier la souleva et la plaça assisse sur une de des larges épaules, l’étonnant encore. Une fois cette émotion désagréable passée, elle éclata de rire et s’exclama dans le couloir vide :

- Poussez-vous ! Nina Cortex entre dans la place !!

En d’autres temps, Dingodile aurait souri lui aussi, car l’enthousiasme de Nina était contagieuse. Cette petite, dont il avait veillé sur elle de son enfance à aujourd’hui, à qui il racontait des histoires et essuyait ses larmes. Cette petite qui aujourd’hui lui mentait ouvertement, et maladroitement en plus ! Elle avait parlé de l’objet perdu au féminin, mais un « doudou » est masculin. Soit le doudou en question était une couverture, et donc, elle n’avait pas réellement menti, juste fait une erreur grammaticale, ou alors, elle avait perdu la cloche qu’il avait remis à Cortex, et là elle avait menti.
Mais pourquoi ? Que cachait Nina Cortex ? Si seulement elle pouvait se confier à lui comme elle le faisait autrefois…

***

- Alors ? chuchota Coco. Qu’est-ce que tu en penses, Nitrus ? Je trouve que le plan de Nefria est bien ! Les Tziganes ont infiltrés le domaine de Cortex sur l’île Wumpa. Ils n’ont qu’à tracer la porte temporelle, et on pourra avoir accès facilement à l’antre de Cortex.
- « Pourquoi est-ce qu’elle ne peut pas embêter quelqu’un d’autre et me laisser tranquille ?  se demanda Brio en la toisant ouvertement. » Ça, c’est-c'est la partie la plus-plus facile de votre plan. Tu oublies que-que l’Archipel est bien gardé, et pas-pas par des mutants ratés comme tu as pu-pu en rencontrer jusqu’à présent, répondit-il clouant le bec de Coco qui commençait à rouvrir la bouche. Cette fois, ce-ce sont des humains armés et équipés de manière à vous-vous tuer dès qu'ils vont vous apercevoir.
- On s’en sortira. Comme toujours. Et puis, c’est pour Aku Aku.
- Aku Aku ? Tu-tu crois vraiment que sa simple présence par-parmi nous renversera l’issue de-de cette guerre ? Bon allez, dégage ! Ton utopisme me-me dégoûte.

Les yeux verts de Coco s’inondèrent de colère, et sa bouche trembla sous l’émotion. Brio ne cilla pas, affrontant la fureur de la marsupiale. Il savait qu’elle ne lui ferait rien. Pourquoi ? Il ne le savait pas vraiment. Elle ne se gênait pas pour botter les fesses des Cortex et de sa clique, mais lui, et bien qu’il se montrait parfois très odieux et insupportable avec les Bandicoots, il ne recevait rien.
Très rationnel, Brio soupçonnait la hiérarchie dans leur clan à l’œuvre. Crash se montrait très passif envers le comportement désagréable du scientifique. Comme il était le chef du clan, ses congénères le suivaient. Il écartait volontairement l’hypothèse où Coco pouvait avoir une estime de son co-créateur car cela lui paraissait absurde.

Comme prévu par Brio, Coco détourna la tête, la mine boudeuse pour observer Nefria qui dialoguait avec Asaki dans une langue qu’elle ne lui avait encore jamais entendu parler. Ça ne ressemblait en rien de ce qu’elle avait pu entendre sur Terre, même si elle ne connaissait pas toutes les langues de son monde. C’était celle des Maîtres du Temps ?
Quoiqu’il en soit, elle était venue là pour espionner son amie. Elle voulait savoir de quoi voulait parler la Maîtresse du Temps à son tuteur, mais, à son grand désespoir, Nefria s’était mise à parler dans une langue totalement étrangère. Ce qui en voulait dire beaucoup ! Ils avaient quelque chose à cacher, et elle était bien décidée à savoir quoi. Seulement… elle n’avait pas prévu de se disputer avec Brio, et elle ne voulait pas s’embrouiller avec lui pour un simple désaccord. Sans compter qu’elle avait besoin de lui pour avoir une raison de rester !

Soudain, Nefria éleva le ton, et tourna les talons particulièrement énervée. Surprise par son attitude, alors que Coco la connaissait d’ordinaire calme et réservée, elle l’attrapa par le bras.

- Qu’est-ce qu’il se passe ? S’il te plaît, dis-le-moi.

Après un soupir pour ravaler sa colère, la Maîtresse du Temps des Lumières expliqua que son contact l’avait informé que le Temple lui cachait quelque chose et qu’Asaki était au courant, mais que ce dernier refusait de lui dire quoi que ce soit. Pour amplifier ses dires, elle jeta un regard noir à son tuteur, et la marsupiale, comme le scientifique à côté d’elle, comprirent que ça devait être très important. Ils savaient Nefria très respectueuse de la hiérarchie et éprouvant une grande affection pour l’ex-dirigeant du Temple.

- « Comme moi avec Aku Aku… compara-t-elle mentalement. Vu ce qu’il s’est passé au Temple, et les efforts que Nefria déploie pour le sauver, je comprends qu’elle n’aime pas être tenue à l’écart… ». Asaki, pourquoi tant de secrets ?
- Si je vous en parle maintenant, vous n’aurez jamais l’esprit concentré pour sauver Aku Aku.
- Mais après, vous nous le direz ?
- Oui.
- Vous me le promettez ? insista la jeune fille à la chevelure châtaigne.
- Ce que je t’ai caché, Nefria, c’était pour ton bien. Sache-le.

***

Musique : Naruto Shippuuden Movie - Wailing
https://www.youtube.com/watch?v=9_NwgTNHUU4

Pasadena observait l’anti-chambre en dansant un pied sur l’autre régulièrement avec nervosité. Les fondateurs de la Confrérie des Veilleurs l’avaient convoquée et elle se doutait bien que ce n’était pas parler de la pluie et du beau temps. Sans aucun doute, cela avait un lien avec son rendez-vous avec Nefria. Si le pot-de-colle l’avait balancé, elle allait lui foutre une de ses tartes ! Apprenti de Cythar ou non, il morflerait s’il l’avait trahie !!

- Entre, ordonna une voix lugubre.

La voix de Celestar lui paraissait plus sombre que jamais. Allez savoir si c’était une illusion reflétant sa peur… Elle inspira profondément pour retrouver son calme, et marcha d’un pas hésitant vers l’antre des fondateurs.

Comme elle s’y attendait en passant la porte, la pièce était d’une neutralité parfaite. Entièrement grise du sol au plafond, de la couleur de deuil des Veilleurs, elle ne savait si c’était pour harmoniser le noir représentant le Mal et le blanc symbole du Bien, ou si les fondateurs étaient bien en deuil. Une chose était sûre, elle ne poserait jamais une question si déplacée, bien que la curiosité la rongeait.

Les murs étaient entièrement recouverts d’étagères blanches pleines à craquer de livres, à l’exception d’un coin où était installé un bureau en bois d’ébène sombre. Au milieu de la grande pièce illuminée artificiellement par plusieurs cristaux translucides comme si le soleil lui-même noyait la pièce, se trouvaient les deux fondateurs installés sur une multitude de coussins : Celestar, assis sur ses pattes arrières, et Stelphar, allongée, ses pattes arrières recroquevillées pour la tenir droite et ses pattes de devant en extension.
Leur charisme envoûtant et l’émanation constante d’énergie spirituelle qui entrait en résonance avec la sienne la paralysa. Elle mit de longues secondes à venir s’agenouiller devant eux.

- Mère, Père, vous m’avez appelée ?

Les deux majestueux loups n'étaient pas le père et la mère biologique des Veilleurs, mais les membres de la Confrérie des Veilleurs se voyant comme une grande famille, les deux fondateurs étaient assimilés à des parents.

Un mouvement sur sa droite l’interpella. Elle releva la tête et vit Cythar se déplacer avec le silence d’un prédateur qu’il incarnait. Il s’adossa tranquillement contre le bureau et lui lançant un regard méprisant, seule émotion dans son visage impassible. Alors le pot-de-colle l’avait effectivement balancé… Celui-la alors !

- Alesannar, nous avons une mission à te confier, commença Stelphar.

Pas de trahison ? Bon…

- Laquelle ?
- Retrouver Sabraac, répondit Celestar.

Sabraac ? C’est ce que tous les Veilleurs confirmés faisaient actuellement, alors pourquoi le lui demander en personne ?

- Tu es celle qui manie le mieux les arcanes spatio-temporels en dehors de Neinuphar, la Maîtresse du Temps des Lumières. Cette mission te revient donc, poursuivit Stelphar, la louve blanche.
- Tu iras donc au Temple du Temps. Là, tu chercheras l’arme capable de rivaliser avec Sabraac.
- Et quelle est cette arme ? demanda la Veilleuse mutante en constatant que la réponse à sa question intéressait également Cythar.
- Un fragment d’âme de la défunte Prêtresse du Temps et fondatrice du Temple, Yuki, emprisonné dans les profondeurs de l’édifice sacré des Maîtres du Temps.  

Pasadena releva la tête complètement choquée. Cythar écarquilla lui aussi les yeux quelques secondes avant de retrouver son masque de neutralité parfaite. Si même l’un des cinq Enfants-Veilleurs, les tous premiers Veilleurs confirmés, n’était pas au courant…

« L’âme de la Prêtresse du Sablier du Temps est toujours dans le monde des vivants ?! »

Prochainement…

« L’espoir nous apparait sous la forme d’un masque. Fragile et magnifique à la fois, il peut aussi dissimuler la plus laide des vérités. A nous de ne pas nous enlaidir avec elle. »
(Aku Aku)

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil – Chapitre 3 : Les Infiltrés et le Prisonnier

Correction effectuée par Passionred/Radar
 
Notes d'auteur :
- Il y eut un long débat avec ma bêta-lectrice sur le nom de Veilleuse de Nefria. Finalement, nous nous sommes basées sur Nenuphar (qui est un surnom que m'a donné une fanficteuse par rapport à Sanephar) et que j'ai repris pour une Veilleuse dans la première version de ce tome afin de lui faire un clin d'oeil.
- "Je te mangerai à la sauce samouraï" est une réplique de Neo White que je lui ai légèrement plagié en la modifiant à ma sauce (ah le jeu de mot !).
- Je vous laisse imaginer les films d'horreurs que peuvent regarder Nina et ses deux molosses. Je me suis ridiculisée à la première réécriture en citant quelques films -_- Et j'ai pas voulu refaire la même erreur ici !
- Souvenez-vous de Cythar ! Il est apparu au chapitre 9 du tome 1.


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 19:12, édité 6 fois (Raison : Ajout d'un paragraphe et quelques petites modifications)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Sam 20 Aoû - 19:09

Et un nouveau commentaire, un. Smile

Mon dieu, que de noms de personnages à retenir : entre Cythar, Celestar, Stelphar, Alesannar, Neinuphar. Ca fait beaucoup de noms en "-ar" tout ça. Quel bazar, mouahaha (ok, ok, je sors) Rolling Eyes .
Bon, faisons le point. Alesannar est nommée également Pasadena si j'ai bien compris : il semble que Crash Tag Team Racing t'ait donné l'idée du prénom, je me trompe ? Parce qu'en plus, c'est un personnage mi-humain, mi-oppossum.
Pour ce qui est des autres personnages, je m'attendais tous à ce que ça soient des garçons (même Alesannar) en fait parce que la terminaison en "-ar" me rapproche plus des prénoms masculins. Du coup, voir Stelphar en tant que femme, il m'a fallu du temps avant de capter. xD
Bah, après tout, ton pseudo c'est Sanephar et tu es bien une fille mais j'sais pas, il y'a des prénoms qui conviennent mieux aux garçons qu'aux filles. Mais c'est pas grave, du moment qu'on comprenne l'histoire. Wink
En plus, je m'apprêtais à te faire la remarque pour Neinuphar qui m'a tout de suite fait penser à la fusion entre Nefria et Sanephar mais je vois que tu m'as devancé. ^^

Hum, j'ai trouvé dans ton chapitre une très grosse erreur !! (*Je sens qu'elle va s'en vouloir toute sa vie xD) mais les personnages mi-humains, mi-quelque chose sont des hybrides et non pas des hydrides.
Je ne te cache pas que tu m'as mis le doute et je me suis empressé d'aller vérifier et de voir si ce mot existait mais ce n'était pas le cas. Peut-être que tu as toujours été habituée à le prononcer comme ça parce que tu avais certainement mal compris la première fois qu'on t'a sorti ce mot ? ^^
Au début, je pensais que c'était une simple faute d'inattention mais quand j'ai vu que tu avais répété cette erreur pour toutes les fois que le mot "hybride" apparaissait, je me suis dis que là, y'avait un problème. xD

Ahaa, j'avais vu juste en prétendant que cet adolescent aux yeux bleus aurait un rôle autre qu'être élève à l'académie de Nina. C'est donc un garçon au service d'Alesannar mais également disciple de Cythar.
Par contre, un doute en moi subsiste... Pasadena a pour parents Stelphar et Celestar, c'est bien ça ? Mais Cythar, qui est-il dans tout ça ? Le frère de Pasadena ?
Entre ces 4 bonhommes, c'est pas évident de s'y retrouver, je l'avoue. xD Surtout que plus tard viendront se rajouter Ezakiel et Nathaniel.

Woah, j'ai trouvé la scène entre Dingodile et Nina trop craquante. J'ignorais que l'hybride (bon, ok j'arrête de t'embêter avec ça xD) prenait autant soin de la nièce de Cortex.
Une soirée films d'horreur ? J'aurais payé pour assister à ce spectacle, entre Tiny qui boulotte les chips et Nina qui flippe sans son doudou et qui doit par conséquent se blottir contre Dingodile.
Le passage où ce dernier saisit Nina pour la placer sur ses épaules est trop mignon. I love you On aura beau dire, il y'a quand même du bon dans chacun de ces antagonistes.

Enfin des nouvelles de Aku Aku !!!
Je me doutais bien qu'il était encore vivant mais comment a-t-il pu se faire pincer si facilement par Cortex et Uka Uka ? J'espère qu'il s'est défendu au moins et qu'il n'a pas abdiqué sans avoir bougé le petit doigt (enfin, façon de parler ; là en l'occurence ça serait plutôt la plume Razz ).
M'enfin bref, je sais qu'il sera de retour très bientôt et en passant, la citation de fin m'a beaucoup plu. Comparer l'espoir à un masque, ça ne peut venir que de lui : t'en fais pas Aku, bientôt nous viendrons te délivrer !
... Enfin j'espère, si Sanephar n'a pas prévu un autre scénario... xD

Astheran... première fois que j'entends ton nom toi. Alors comme ça, tu travailles au service de N.Tropy ? J'aurais bien aimé avoir une petite description physique histoire de voir à quoi tu ressemblais.
D'ailleurs, en parlant de physique, je savais bien que les loups allaient faire leur apparition tôt ou tard dans tes fanfictions. Stelphar est donc une hybride (désolé, pas pu résister Rolling Eyes ) mi-humaine, mi-louve blanche. Elle doit être splendide à regarder.

Je me permettrai enfin de terminer ce commentaire par mon idole qui est nul autre que ce cher Nitrus Brio. ^^
Décidément, il n'aime pas qu'on vienne le déranger. Pauvre Brio, j'imagine que ton ancienne vie de barman solitaire te manque. Voilà maintenant que tu te lies à contrecoeur avec les Bandicoots.
J'ai bien aimé le petit moment où il ordonne à Coco de déguerpir parce qu'au moment où il dit : "Bon allez dégage !"... ses problèmes de bégaiement disparaissent ! xD
En résumé Brio, si tu ne veux pas que l'on se rende compte que tu bégayes, c'est simple, il faut que tu engueules tous ceux que tu croises. En revanche, j'suis pas sûr que cela te soit profitable si tu tiens à te faire des amis mais vu que tu es associal, ça tombe bien. x)

Bon ben inutile de préciser que ce chapitre fut encore très agréable à lire malgré les confusions que j'ai eu avec tous ces prénoms mais ça ne fait rien. Quand tu m'auras éclairci à ce sujet, ça ira comme sur des roulettes. ^^
En trois mots, bravo, bravo et encore bravo pour ton travail (je sais je me répète mais que veux-tu que j'y fasse ? Et puis, on dira ce qu'on voudra, les compliments, on s'en lasse jamais Razz ).




avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponse aux commentaires des chapitres 1.5 et 2

Message  Sanephar le Dim 21 Aoû - 11:46

Aku Uka Arrow Ravie de te retrouver mon cher confrère fanficteur (et commentateur !). Je réponds à tes commentaires des chapitres 1.5 et 2.

Je fais par tranche de moitié, donc ça sera 1 puis 1.5, 2 puis 2.5 et ainsi de suite. Si je faisais comme tu l’indiques, ça ferait trop de flashbacks (même si mon imagination ne s’en plaindrait pas xD)

Je suis contente que l’on m’ait fait découvrir ce procédé pour les musiques. Avant, je n’insérais rien, laissant entièrement le lecteur imaginer à sa guise.
Navrée, mais si je réponds à tes questions, ça serait trop te spoiler. Tu verras ce que donne le rêve !

J’ai mis un peu de temps à aimer le Mojo (mes fruits Wumpas chéris…) mais maintenant, j’adore ! Du coup, ils m’ont inspiré ^^
Ouais pauvre plante… si c’était pas Nefria, c’est Crash qui l’aurait tapée pour collecter le Mojo alors…

Non, simplement un évanouissement. Mais ça inquiète grandement Aku Aku. Elle vient de prendre du Mojo, et elle a déjà tout utilisé ?!

Prends l’idée si ça t’intéresse. Après, tu peux faire autre choses avec des inter-chapitres.

Le nom d’un Veilleur se terminera toujours par « ar », car c’est une tradition chez eux. Faut que je trouve un moyen de caser cela dans la narration avec pleins d’autres détails concernant l’organisation de la Confrérie.
Oui, mais tu connaissais déjà certains noms : Cythar et Celestar (chapitre 9 du tome 1) et Alesannar (chapitre 1 du tome 2). Y’avaient Neinuphar et Stelphar qui étaient nouveau.
Pour en revenir aux prénoms en « ar »… c’est vrai que l’ensemble fait plus masculin, mais ça reste des prénoms féminin Stelphar est le nom d’une louve dans « Le bal des Louves ». J’ai vu d’autres cas après dans des films…
Neinuphar, fusion de Nefria et Sanephar ? Euh… vu comme ça… je dois t’avouer que je ne m’en étais pas rendue compte.
Et c’est bien la Pasadena de CTTR. Durant cet épisode de course qui l’a opposé aux clans Bandicoots et Cortex, elle était en mission pour la Confrérie. Je sais que son uniforme porte à confusion, mais c’est bien elle.

Effectivement la faute doit venir de la prononciation… Et je vois que tu ne te prives pas de me le rappeler ! Attends que je te renvoie l’ascenseur à l’occasion !

Non, le p’tiot de l’académie est blond, alors que Pot-de-colle a les cheveux noirs.

En fait… Celestar et Stelphar sont les parents fondateurs de le Confrérie des Veilleurs, du coup, tous les Veilleurs les appellent « père » et « mère », mais aucun lien biologique. Sauf pour certains Veilleurs qui ont des liens consanguins mais là encore, c’est une autre histoire.
Et les deux fondateurs sont uniquement loups et non pas hyBrides. Ce qui n’empêche pas qu’ils sont magnifiques, tu verras leurs descriptions plus tard.

En fait, comme tu le devines bien, Nina n’a pas de doudou. Elle a bien perdu la cloche du Temps, et du coup, elle sorti le premier prétexte de recherche qui lui tombait sur la main, à savoir : le doudou.
Pour ma bêta-lectrice, Dingodile/Nina est son deuxième duo préf’ !
Oui, les méchants ne sont pas justes méchants.

Tu vas me tuer dans le chapitre 3 concernant Aku Aku… ‘Fin bref, nous n’y sommes pas encore (dans deux semaines).
Ah l’explication concernant notre masque de sorcier arrivera dans un inter-chapitre (lequel, bonne question !).
J’aime bien aussi la citation d’Aku Aku. Ca lui va comme un masque ! (hihihi)

Ah flûte, manque une description physique d’Astheran ? Va falloir travailler sur ça.
J’en ai pas mis car je ne sais pas si ça sera un personnage si secondaire que ça ne vaut pas le coup. Mais peut-être que si finalement. C’est quand même le bras droit de Tropy, et je suis fière de son nom.

Je vois que tu es perspicace ! Un personnage le sera aussi et fera montrer à Brio qu’il perd son bégaiement face à certaines émotions. Ah la la la… ce bégaiement, c’est tout une histoire ! Et je ne pèse pas mes mots !!
J’aime bien Brio. A la fois gentil et méchant, sauf qu’on ne sait pas où commence la gentillesse et où se termine la méchanceté xD

De rien. Et si tu veux un récapitulatif des prénoms de Veilleurs, je te fais un listing avec une p’tiote description (sauf pour ceux qui sont dans la fiche présentation).
Maintenant, c’est moi qui te remercie grandement pour ton commentaire !! Je te dis à bientôt !!
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil - Chapitre 2.5

Message  Sanephar le Dim 28 Aoû - 18:50

CRASH BANDICOOT : L'EQUILIBRE

Partie 1 : Les Gardiens de l'Equilibre


Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil


Chapitre 2.5 : Unification de la voie du Mal


27 décembre 2011,

  Tropy apparu dans une chambre d’un hôtel luxueux par téléportation. Il trouva Cortex lisant le journal dans l’un des fauteuils en cuir blanc et sa petite peste de nièce tranquillement allongée dans le lit double, écrivant dans un cahier. Sûrement en train de faire ses devoirs, la gamine. Uka Uka lui tournait le dos, observant la ville de Canberra, magnifiquement illuminée en cette nuit hivernale.  

« Bientôt, mon ami, bientôt… Ce monde sera le tien comme tu l’as toujours souhaité. Nous concrétisons en ce moment même ton souhait… et le mien ! »
- Pile à l’heure pour un rendez-vous, Tropy.
- Comme toujours, Cortex.  

Nina referma ses livres d’un bruit sec et les dégagea sur le côté pour appuyer ses coudes sur le lit et poser son menton sur ses mains jointes. Uka Uka daigna se retourner et salua d’un clignement d’yeux son vieil ami de toujours.

- Avant de commencer la réunion pour discuter des moyens de mettre le Temple du Temps et la Terre à nos pieds, j’aimerais qu’un nouveau membre se joigne à nous…

  Nina et son oncle froncèrent les sourcils de la même manière, appuyant sur leur génétique commune, et Uka Uka resta de marbre, légèrement intrigué, mais pas perplexe comme ses deux autres sbires.

- Trance, arrête de te cacher.

Musique - Naruto Shippuuden Movie : Réincarnation
http://www.youtube.com/watch?v=aXUukrjdkjs

Ledit Trance apparut au milieu de la pièce. Nina fit un bond en arrière sur le lit, atterrissant agilement sur ses pieds, accroupie, et tendit ses bras pour frapper l’inconnu de ses mains bionique si besoin était, et Cortex porta sa main à son pisto-laser, également sur la défensive. Ce qui détendit quelque peu l’atmosphère fut la voix d’Uka Uka chargée de remarques méprisantes :

- Il a déjà travaillé avec nous et s’est révélé incompétent.
- Comme nous tous. Mais en réunissant tous les incompétents ensemble, nous arriverons sûrement à parvenir à nos fins. Présente-toi, ordonna Tropy à l’Alien dans son robot.
- Je suis N.Trance, maître de l’hypnose, et également le précédent Maître du Temps des Ténèbres.
- J’ignorais ce passé… constata le masque de sorcier en foudroyant son ami Maître du Temps, d’un regard plein de reproches.
- J’ai été banni suite à des… incartades, expliqua Trance.
- Comme ça va être bientôt être le cas pour le Maître du Temps des Ténèbres actuel, s’amusa Nina en reprenant une posture plus détendue.
- Ne parle pas de choses dont tu ignores tout, gamine. Le Temple du Temps a d’autres préoccupations : les procès des Maîtres du Temps maléfiques qui se sont joints à moi, la reconstitution des Maîtres du Temps bienveillants, la reconstruction du Temple… Ils pensent que ma défaite va me calmer un bon moment, et Asaki est du genre à accorder une seconde chance.
- Le Conseil du Temple et son dirigeant sont devenus plus laxistes, affirma Trance.
- Cela nous servira.
- Comment vous connaissez-vous ? demanda Neo Cortex en regardant alternativement Trance, Uka Uka et Tropy.
- J’ai travaillé avec eux quand j’en ai eu assez de te voir échouer. Mais ils se sont montrés aussi peu doués que toi, décida d’informer le sorcier millénaire.  

Et ce fut tout ce dont les trois antagonistes daignèrent dire sur leurs relations passées. Ensuite Trance et Tropy expliquèrent leur idée pour mettre à bas le Temple. Il fallait conquérir vite l’édifice encore affaibli. Les habitants du Temples étaient moins nombreux, particulièrement les Maîtres du Temps du Bien et les Soldats du Temps. Les Maîtres du Temps maléfiques n’oseraient sûrement pas s’opposer à leur chef, et donc soit combattront, soit ne participeront pas à la bataille. Associé au fait que la structure du Temple était elle-même endommagée, il n’y avait pas meilleure chance. Aussi, la conquête du Temple devrait impérativement se faire dans l’année en cours, mais pas dépasser celle-ci. La date serait décidée à partir de celle où Cortex attaquerait la Terre. Ainsi, les Bandicoot et les Maîtres du Temps du Bien ne pourront s’allier comme la dernière fois. Ils seront divisés par deux batailles.

- C’est bien joli tout ça, mais ça ne nous dit pas comment vous allez le prendre votre foutu Temple, critiqua Nina.
- J’allais justement poser la question… gronda le masque de sorcier.  

La réplique d’Uka Uka empêcha Tropy de répondre de manière cinglante à la morveuse qui avait osé parler de la sorte de son édifice sacré. Trance lui lança un regard qui en disait tout aussi long… En effet, même si les deux Maîtres du Temps n’aimaient pas la politique actuelle d’Asaki, il fallait reconnaître qu’unifier et construire l’ère du Maître du Temps, et par de là le Temple, était une idée qui méritait d’être respectée. Une gamine comme Nina ne pouvait pas comprendre l’importance du Temple sur les lois spatio-temporelles…

- C’est là que Trance entre en jeu. Avec mon aide, nous allons constituer une armée importante avec des peuples de toutes les dimensions…
- Voilà une idée intéressante… murmura Cortex, le regard perdu dans le vague. - Je vous connais cet air, mon oncle ! Qu’avez-vous en tête ?
- Une surprise, Nina, car je ne suis pas sûr qu’elle puisse se faire. Mais je compte utiliser le même procédé que ce cher Tropy. En moins conséquent.  

La bouche de Nina se tordit en une grimace et ses yeux bleus se firent encore plus glacials que d’ordinaire. Elle n’aimait pas être mise de côté. Mais elle se garda bien de faire partager sa contrariété, car celle-ci fut remplacée par l’explication du plan de son oncle. Enfin à leur tour !

Neo Cortex commença par un prélude qui plut d’emblée à Nefarious : c’était lui qui lui avait inspiré ce complot. En effet, il avait pensé à la prophétie Maya qui annoncé la fin du monde en 2012. Et si ces derniers étaient les précurseurs des Maîtres du Temps ?

- Voilà donc pourquoi tu m’avais posé ces questions sur ce peuple.
- Et tu as confirmé mes soupçons ! Les Mayas sont donc bien des Maîtres du Temps.
- Non, les Maîtres du Temps sont nés à partir des trois fondateurs du Temple : Yuki, Sabraac et Asaki. Les Mayas et les Atlantes, habitants de l’Atlantide, étaient des Manipulateurs du Temps. Mais ne croyez pas que ces derniers étaient aussi puissants que leurs descendants et aussi nombreux. C’est tout juste si nous pouvions nous téléporter d’un continent à un autre, et nous étions qu’une dizaine par siècles.
- Nous… Nefarious, tu veux dire que tu es le dernier Maya ou Atlante ?! demanda Cortex ce qui fit sourire son interlocuteur.
- Suffit, Cortex ! Ton plan, nous verrons les origines de Nefarious plus tard, coupa le masque de sorcier millénaire.
- Bien, bien, fit le scientifique, frustré. J’ai découvert, grâce à cette prophétie qui ne pouvait être que vraie si c’est un Manipulateur du Temps en est à l’origine, que l’alignement des planètes provoquerait une onde qui anéantirait notre monde ! Sauf, si je trouve un vecteur capable de canaliser cette force, et l’utiliser après !!
- Laisse-moi deviner… les cristaux ? s’amusa Uka Uka.
- Oui, nous en avons toujours ceux que Crash n’a pas réussi à nous reprendre lorsque nous les lui avons volés. Ça sera suffisant pour canaliser toute cette force. En théorie…
- Et puis, au cas où, nous avons toujours un an pour en récupérer d’autres ! argumenta Nina.
- C’est décidé, trancha le masque de sorcier. Dans un an, la Terre et le Temple seront à nous !
- En attendant… tu sais vraiment faire de l’hypnose ? demanda Nina en se penchant vers Trance, le dévisageant comme une bête curieuse, ce qui ne plut absolument pas au concerné.  

Pour toute réponse, il se tourna vers elle en plongeant son regard dans le sien, et les yeux bleus de Nina perdirent de leur éclat. Les traits de son visage se crispèrent alors que son corps se détendit et que ses paupières se fermèrent à moitié. Elle s’agenouilla devant le maître de l’hypnose et sortit un poignard qu’elle dissimulait sous sa jupe au niveau de sa cuisse droite. Elle porta l’arme sous sa jugulaire quand Cortex visa l’agresseur de sa nièce avec son pisto-laser en le menaçant.

- Je plaisantais. Je ne l’aurais pas tuée, mentit Trance. « Pas maintenant que j’ai découvert qu’elle était une Intermedium, ajouta-t-il dans ses pensées. »  

Et il jeta un regard entendu à son confrère, Nefarious Tropy.

Correction effectuée par Radar/Passionred

Notes d'auteur :
- Merci à Radar qui a mis en ordre mes inspirations issues de la "passion" de DingOdile pour les prophéties !
- Et sinon vous savez maintenant comment les méchants ont mis à sac la Terre et le Temple, même si l'action n'est pas décrite, ça, ça sera un autre inter-chapitre... normalement ^^'

Bonus - Blabla sans queue ni tête – Interchapitre 2.5:
L’auteur se rend au labo Iceberg pour rendre une visite aux méchants, et leur annoncer une nouvelle concernant le BlaBla…
Sanephar : J’ai oublié de préciser que je ne serais peut-être pas la seule intervenante en dehors de vous.
Nina : Ah ouais ? Et on peut savoir qui va se taper l’incruste, encore ?
Sanephar : des personnes qui méritent de faire une apparition dans cette fanfiction.
Cortex : Mais encore ?
Sanephar : Ah ! Surprise, voyons !
Dingodile, se léchant les babines : Je propose qu’on se la fasse en méchoui l’auteur !
Sanephar : Laisse tomber. Je ne suis pas comestible ! Tu vas faire une indigestion avec moi.
Nina, agacée : Allez, arrête ton mystère et dis-nous qui vient !
Sanephar : Viendra, ce n’est pas encore tout de suite ! Mais je suis attachée à la surprise, cependant… je vais donner un indice : ce sont des individus de ma réalité qui ont participé de près ou de loin à cette fanfiction.
Dingodile : Les lecteurs ? Sans eux, t’aurais pas eu le cran de poursuivre !
Cortex : Mais non, triple dingo, elle parle de sa bêta-lectrice !!
Nina : Vous n’y êtes pas, crétins ! Elle doit parler de ses amis, même si je ne pense pas qu’elle en a.
Sanephar, blasée : Je savais que j’aurais dû aller le voir le clan Bandicoot… -_-
Cortex, pensant tenir enfin sa chance d’exterminer Crash : N’oubliez pas de poster un com’s après la lecture de ce délicieux chapitre !!
Sanephar, ayant compris le stratagème : Tu peux te gratter pour ta récompense !
Cortex : Quoi ?!
Sanephar : Tu n’as pas entendu Aku la dernière fois ? Je suis sadique !
Nina : C’est toujours les mêmes qui trinquent aussi !
Sanephar :  Razz


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 19:38, édité 3 fois (Raison : Quelques petits modifications)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  bobipineman le Dim 28 Aoû - 19:57

OMG N.Trance est un maitre du temps Shocked !?
avatar
bobipineman
Titan
Titan

Messages : 653
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Mar 30 Aoû - 12:27

Comme promis, voici un nouveau commentaire livré dans les délais.

Un interchapitre où ne figurent que les antagonistes ! *_*
S'il y'a bien des passages que j'aime plus que tout, ce sont précisément ces passages-là où la conspiration maléfique est au rendez-vous. C'est fou comme peu de personnes aussi machiavéliques telles que Tropy, Uka Uka ou Cortex peuvent arriver à mettre à sac notre bonne vieille Terre. Il suffit juste de s'allier et d'essayer de faire équipe temporairement.
(Je dis temporairement parce que quand il s'agit des méchants, les alliances ne durent pas bien longtemps. Ah, désir de domination, quand tu nous tiens...)

Ainsi donc, N.Trance n'était pas connu de Cortex ?
(*Fouille dans sa mémoire et se rappelle qu'effectivement, ces deux personnages ne se sont jamais rencontrés). En effet, ça me revient maintenant. Seul Uka Uka a eu l'occasion de faire connaissance avec l'alien robotique à tête d'oeuf.
Donc N.Trance est lui aussi un Maître du Temps des Ténèbres ? C'était à prévoir. Cela fait à présent deux Maîtres du Temps maléfiques. Le clan du Mal gagne de plus en plus en alliés, mauvais signe pour la suite des événements...

Bien envoyé Tropy l'idée de réunir tous les incompétents ensemble, ça a permis en même temps de flanquer une claque (au sens figuré) à tous tes acolytes, même à Uka Uka. Après tout, lui aussi s'est révélé incompétent vu qu'il s'est fait avoir dans Crash Bandicoot 3.

Je sens que le clan du Bien va avoir du pain sur la planche, entre la conquête de la Terre par Cortex et l'assaut du Temple fomenté par Tropy et N.Trance. Espérons qu'ils ne tombent pas dans le panneau et qu'ils ne se jettent pas tous ensemble dans une des deux batailles.
Et pour combler le tout, les deux Maîtres du Temps ont l'intention de créér une armée avec des peuples de toutes les dimensions. Je confirme ce que j'ai dit un peu plus haut, c'est très mauvais signe pour nos chers protagonistes.

Ahaa, enfin nous savons que Tropy était un Atlante. Je ne dis pas Maya parce que, si je me rappelle bien, c'est moi qui t'avait accidentellement soufflé cette idée et du coup, tu avais décidé de la garder pour ta fanfiction. Décidément, moi et DingOdile avons le don de te donner toutes sortes d'idées sans même le vouloir. Razz
Par contre, arrête-moi de suite si ce que je viens de dire est faux et que c'est toi qui avais cette idée d'Atlantes depuis le début. Il s'agit peut-être encore de mon imagination défaillante alors fais pas attention. ^^

Décidément, cela n'a pas suffit à Cortex et Uka Uka de se ramasser plus d'une défaite à cause des cristaux ? Ils ont encore une fois l'intention de les utiliser. Cela ne vous sera pas profitable bien longtemps, c'est Aku Uka qui vous le dis. ^^
Pour une fois, tu as admirablement bien raisonné Nina. En un an, je pense que vous pourrez enfin arriver à vos fins. D'ailleurs, vu que ce chapitre est un flashback, on peut d'ors et déjà confirmer qu'ils ont réussi leur coup (y'a qu'à relire les précédents chapitres et on peut se rendre compte que la Terre est malheureusement tombée aux mains du Mal)... mais pas pour longtemps j'en suis sûr !

Pauvre Nina, tu n'aurais pas du provoquer N.Trance au sujet de l'hypnose. Déjà qu'avec ses gros yeux verts, il me fait peur alors comment je réagirais s'il s'amusait à plonger son regard dans le mien ?
Par contre, question : comment N.Trance en est-il arrivé à deviner que Nina était une Intermedium rien qu'en l'hypnotisant ?

Pour finir, j'ai relu les fiches présentation et si cela doit t'arranger, ne fais pas figurer les titres des interchapitres si tu estimes que la liste sera trop longue après. Personnellement, les deux solutions ne me dérangent pas le moins du monde. Wink
J'ai bien aimé aussi la façon (très habile) que tu as eue à tourner la présentation de Crash et Cortex. Elle n'est ni trop courte ni trop longue, juste ce qu'il faut.
Voili voilou, j'espère que ce commentaire t'aura plu. Rendez-vous maintenant au chapitre 3, j'ai hâte. Smile

avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponse aux commentaires du chapitre 2.5

Message  Sanephar le Mar 30 Aoû - 21:58

Bobipineman Arrow Choquant, hein ? J'ai eu l'idée à force de le voir traîner avec Nefarious Tropy. Et si il était le précédent Maître du Temps des Ténèbres ? A cause d'une erreur, il est a été banni et ses pouvoirs ont été scellés. Tropy l'a ensuite remplacé, et il est devenu le Maître du Temps régnant sur la faction maléfique du Temple.
Ensuite Trance s'est reconverti dans l'hypnose.

Merci pour ton p'tit com's !

Aku Uka Arrow Ton commentaire est géant Shocked
J'adore I love you
A chaque fois ils me font un plaisir fou !
Et bien... comme je t'ai déjà répondu un peu plus tôt, je n'ai plus qu'à te dire un grand merci pour le temps que tu passes à me faire de telles rédactions !
Je me mords les doigts pour ne pas te mettre la suite afin de te remercier de la motivation que tu me donnes !!
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Mer 31 Aoû - 10:55

Sanephar Arrow Résiste résiste, tu peux le faire.
Par contre, un conseil, n'abimes pas trop tes doigts, ça sera mieux pour taper sur le clavier. Autrement, je pourrais attendre encore longtemps avant de pouvoir lire la suite de ta fanfic. Razz

(Par contre, je commence à avoir un peu honte de te promettre, à chaque fois qu'on se parle, ma fanfic alors que j'avance à la vitesse d'un escargot. Comme tu me l'a dis tant de fois : "Perfection, quand tu nous tiens" et c'est à peine si j'écris un paragraphe par jour tellement je ne cesse de corriger un bout de phrase ici et là.)
Il va quand même falloir que j'accélère un peu le rythme si tu veux avoir de la lecture pour bientôt. En plus, pour ne rien arranger, la rentrée ainsi que le stress approchent à grands pas. --'
(*N.Tropy, toi qui es passé maître dans l'art des assauts de Temple, tu voudrais pas cette fois t'en prendre à l'université que je vais intégrer dans quelques jours ? Rolling Eyes)
avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  bobipineman le Jeu 1 Sep - 0:23

Sanephar a écrit:Bobipineman Arrow Choquant, hein ? J'ai eu l'idée à force de le voir traîner avec Nefarious Tropy. Et si il était le précédent Maître du Temps des Ténèbres ? A cause d'une erreur, il est a été banni et ses pouvoirs ont été scellés. Tropy l'a ensuite remplacé, et il est devenu le Maître du Temps régnant sur la faction maléfique du Temple.
Ensuite Trance s'est reconverti dans l'hypnose.

Merci pour ton p'tit com's !


ha bon sa doit expliquer des choses....

Ok je sais que sa rien a voir avec ta fic, mais je voulais tellement te montré cette histoire alternative à propos de l'origine d'N.Trance


Selon Sissy-comformist(qui lui a redonné un tout nouveau look a N.Trance) N.Trance était autrefois un humain qui étudiait l'hypnose. Il l'utilisait pour kidnapper des filles. Quand Cortex a apris la naissance de Nina il a garocher ce pervert sexuel dans la dixième dimension. Durant ce passage il s'est transformé en oeuf
avatar
bobipineman
Titan
Titan

Messages : 653
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil - Chapitre 3

Message  Sanephar le Sam 8 Oct - 18:31

Tous ArrowJe crois que je le répète souvent mais... désolée pour le retard  Embarassed L'adaptation avec la reprise des cours fut plus longue que prévue, et j'ai eu beaucoup de mal à croiser ma bêta-lectrice...
Bobi ArrowSi ça a un rapport, même si les deux histoires sont différentes. Mais... je préfère l'idée que Trance soit un Maître du Temps déchu ^^'


CRASH BANDICOOT : L’EQUILIBRE
Partie 1 : Les Gardiens de l’Equilibres

Tome 2 - Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Chapitre 3 : Les Infiltrés et le Prisonnier

« On ne choisit pas toujours son destin. Le mien m’a été imposé au nom de la justice et de la sagesse. J’ai accepté de me sacrifier avec une totale abnégation. Mais pas sans regret. Oni Oni, Crash… pardonnez ma faiblesse. ».
(Aku Aku)

Une quantité d’événements récents énervaient profondément Cythar. Le Veilleur n’était pas une personne colérique, mais il n’avait pas non plus un talent inné à conserver son calme bien longtemps. Du moins, pas quand le sort s’acharnait contre lui.

Premier événement déplaisant : Alesannar. Cette Veilleuse devenue temporairement sa coéquipière. Ou plutôt… coéquipière imposée par Celestar et Stelphar, les parents fondateurs de la Confrérie des Veilleurs en personne. Ses parents spirituels n’avaient-ils pas compris que le partenariat avec lui n’était pas possible ? Certes, les missions fonctionnaient par binôme, chaque Veilleur étant affilé à une Veilleuse de nature opposée à la sienne, et ce jusqu’à ce que la mort mette fin à cette camaraderie. Ainsi, Cythar devrait faire équipe avec une Veilleuse de nature bienveillante possédant des pouvoirs élémentaires de type air.
Sauf que les Veilleuses qui avaient dû travailler avec lui avaient majoritairement pris congé de sa personne. En effet, le jeune homme était supportable que d’une seule personne : sa sœur jumelle, malheureusement déjà affilée à un autre Veilleur.
Jamais il ne lui était venu à l’idée de faire équipe avec sa cadette. D’une part parce que le Veilleur à qui elle était affilée était son plus vieil ami, si tant la notion de l’amitié avait de la valeur à ses yeux. D’autre part… il préférait ne pas imaginer ce que donnerait une mission avec sa sœur. Nul doute que cela serait aussi chaotique que leur entraînement hebdomadaire.

Deuxième événement déplaisant : Yuki. Non pas que cette femme ait une quelconque importance dans sa vie. Il ne l’avait rencontré qu’une seule fois quand lui et les quatre autres Enfants-Veilleurs, dont sa sœur jumelle et son coéquipier, avaient été présentés aux fondateurs du Temple du Temps. C’était la vérité que cette femme portait qui l’agaçait. Longtemps, il avait cru à sa mort, et les parents fondateurs de la Confrérie n’avaient jamais démenti son trépas. Et maintenant ils voulaient qu’ils retrouvent les âmes de la défunte Prêtresse du Temps ? En lui imposant une coéquipière – ce qui faisait revenir à l’événement indésirable premier du nom ? La blague !

Enfin, troisième et dernier événement indésirable : Nathaniel. Son disciple approchait de la date fatidique où il passerait l’épreuve des éléments afin de savoir s’il pouvait devenir un Veilleur novice. Cythar n’avait jamais stressé pour un de ses élèves, pour la simple et bonne raison que ces derniers ne survivaient jamais longtemps à sa pédagogie rigide. Le jeune adolescent était une exception rare, et il espérait qu’il n’échouerait pas. S’il ne parvenait pas à réussir l’épreuve, il serait exécuté sans autre forme de procès, ou pire encore, servirait de domestiques au complexe principal des Veilleurs. Telle était la loi de la Confrérie, et il refusait d’avoir passé douze ans de son existence à enseigner à un élève avec un fort potentiel en vain !

Cythar sortit de ses pensées et arrêta de contempler la pluie qui battait la fenêtre devant laquelle il était assis pour regarder Alesannar faire les cents pas. Agacé par ses allers et venues, il observa la lanterne posée sur un tabouret non loin de lui. L’objet n’avait rien d’exceptionnel. C’était un récipient de forme cylindrique fermé dont la base et le toit était en métal. Les deux parties métalliques étaient reliées par des parois de verres brouillés. Si banal était cet objet, il accueillerait tout de même un fragment d’âme de Yuki.

- J’ai une idée ! s’écria la Veilleuse.
- Il était temps. Un peu plus, et le tapis n’aurait pas supporté d’autres allers-retours.
- Je vais aller prier le Sablier du Temps dans notre temple !

Elle… elle n’était pas sérieuse ? Elle n’avait pas réfléchi une heure juste pour lui sortir une sottise pareille ? Et après, ses parents spirituels se demandaient pourquoi ils refusaient de travailler avec ses camarades ! Enfin quoi, cette Alesannar était encore plus tordue que sa sœur !!

***

Devant la position des deux hommes qu’il devait rejoindre, Crash Bandicoot s’arrêta. Brio et Mohad, le chef des Tziganes, se faisaient face, bras croisés contre leurs poitrines. Malgré leurs postures communes, ils étaient aussi similaires que la Lune et le soleil. Mohad avait la carrure d’un guerrier imposant et dépassait autant en largeur qu’en longueur le pauvre scientifique. Ce dernier semblait si frêle et pâle devant la forte musculature du hors-la-loi.
Le faciès de Nitrus était déterminé et fortement contrarié alors que son interlocuteur arborait un sourire narquois. Visiblement, il y a une ambiance électrique dans l’air.

- Un ‘blème ? demanda le marsupial qui évitait autant que possible la lettre « p », un des plus grands cauchemars de son apprentissage dans l’accès à la langue que parlaient ses pairs humains et mutants.
- C-c-c’est une mission s-sui-suicide ! s’énerva Brio.
- C’est une question de principes, doc’ ! On sauve les vieux et surtout si c’est des sorciers puissants, rétorqua Mohad.
- V-v-vous allez tous m-mou-mourir !!
- Arrête d’être si pessimiste, ç’en devient lourd !

Le scientifique n’eut pas à se retourner en entendant la voix de Coco que la bandicoot appuya son coude contre son épaule à lui avec nonchalance. D’un geste agacé, il agita son membre pour dégager sa création en la poignardant d’un regard acéré. Celle-ci haussa les épaules en roulant des yeux avant que le chef Tzigane ne lui offre son bras en appui. L’atmosphère pesante se stabilisa à l’arrivée de Nefria.

- J’ai enfin trouvé ce que pouvait faire l’objet que m’a donnée mon contact de l’autre nuit !
- Une ren-rencontre dont tu ne veux rien nous di-dire, accusa Brio.

Mais la Maîtresse du Temps l’ignora et le regard du scientifique se fit meurtrier quand elle déboutonna quelque peu son chemisier à manche mi- longue d’un gris aussi profond que les murs qui les entouraient. Coco fronça les sourcils et se dit qu’au moins, il y avait un homme malveillant sur cette terre qui ne profitera pas des charmes de ces pauvres femmes désespérées qui se retrouvaient contraintes, ou pas, à la prostitution. Ce qui l’étonnait, c’était de savoir pourquoi il ne succombait pas au péché de la luxure…
Quand Brio écarquilla les yeux, la marsupiale détourna aussi son attention pour la concentrer sur Nefria et fut elle-même surprise. En effet, la Maîtresse du Temps avait accroché la broche en or simple à même sa peau. Le sang ne s’écoula pas de la blessure, mais fut absorbé par le bijou qui devint d’un rouge luisant. Alors l’accessoire fut bien plus envoûtant au point qu’elle n’arrivait pas à en détacher le regard... Les yeux de la jeune Bandicoot, d'ordinaire émeraude, prirent une effrayante teinte rubescente. Remarquant cette même lueur inquiétante dans le regard de ses congénères, la jeune fille rabattit son corsage et l’attraction cessa d’être. Le charme brusquement interrompu, la Bandicoot cligna des yeux, et remarqua alors qu’elle ne fut pas la seule à avoir l’impression de sortir d’un rêve. Mohad hochait la tête à l’instar de Crash et Brio se frotta les yeux.

- Et alors ? A p-p-p-part envoûter, ça ne fait rien d’au-d’autre, sorcière ?
- Parle autrement au maître du monde, infâme vermisseau !

Brio s’étrangla en ravalant ses paroles lorsque Nefria se transforma en Cortex. Coco resta sans voix, la bouche ouverte et les yeux exorbités, alors que Mohad donnait l’impression de s’être transformé en statue tant il était figé de surprise. Seul Crash tourna ce qui normalement devait être la Maîtresse du Temps en lui tenant les bras.

- Tu as moins envie de m’embrasser maintenant, hein ?

Alors que le chef des Rebelles éclata d'un rire tonitruant, ses compagnons sortirent de leur torpeur. Brio s’enfuit, perdu dans ses résolutions quand Nefria, sous l’apparence de Cortex, lui dit que leur mission ne pouvait que réussir. Leur confiance gagna d’autant plus avec la nouvelle que leur annonça Mohad :

- Ca y’est ma gazelle, nous avons tagué un endroit du château de Cortex comme tu nous as dit de le faire. C’est quoi la suite ?
- Faire le même dans un endroit sûr. Ce dessin-ci, sera le point de départ et ainsi, nous créerons un portail spatio-temporel qui nous donnera accès à la tanière du loup, dit Nefria en montrant un symbole gribouillé sur un bout de papier.
- J’sais pas ce que vous en pensez mes agneaux, mais je me sens l’âme d’un chasseur, ricana le chef des Tziganes.

Et son rire fut partagé par ses alliés, et avec lui, les portes de l’espoir.

***

Nina s’éveilla en sursautant. Elle plaqua son bras sur son front, pour éviter de se faire mal avec sa main bionique, et constata qu’elle était ruisselante de sueurs. Elle se redressa, le corps tremblant encore d’un des cauchemars qu’elle faisait sans cesse depuis qu’elle avait découvert son statut d’Intermédium. Des songes où elle se voyait traquée, torturée, emprisonnée, tuée… La finalité était la même : ça se passait toujours mal pour elle.

Elle eut envie de pleurer de ce don qu’elle ne voulait pas, de cet avenir empli d'une incertitude nébuleuse, de ses cauchemars, de sa solitude… Elle voulait être simplement normale ! Comme les autres. En passant sa main dans ses cheveux courts, sa main mécanique émit un cliquetis, et elle la ramena à elle, avec la terrible réalité qui l’accompagne : elle n’était pas normale, et ne le serait jamais.

Elle poussa alors un soupir et contempla son environnement. La télé était allumée et faisait mal aux yeux. Le lecteur DVD avait dû s’éteindre tout seul et l’écran n’affichait rien d’autre que de la neige. Tiny était allongé sur le sol et ronflait bruyamment en serrant d’un bras contre lui le bol de pop corn pratiquement vide. Plus loin, adossé contre un mur, le museau vers le sol, Dingodile dormait lui aussi.

Elle rejeta la couverture, se demandant comment elle avait atterrie sur elle, avant de se questionner sur les événements avant son assoupissement. Elle faisait une soirée DVD horreur avec les deux mutants qui ont le plus marqué son enfance. Elle avait dû s’endormir devant l’un des films…

- Encore un cauchemar ?

L’adolescente dirigea son visage vers la voix grave qui venait de s’élever dans les airs et avisa Dingodile, museau vers elle, ses yeux luisants dans l’obscurité. Bien que son regard et sa posture étaient dénués d’améniosité, il n’en restait pas moins effrayant. Mais pas pour elle.

- Je te le dis tout de suite, je suis pas de bonne humeur alors…
- Combien de temps vas-tu encore passer à me mentir et te cacher ?
- Mais qu’est-ce que tu racontes ?
- De quoi as-tu peur, Nina ?
- De rien ! Rien me fait peur !!
- Alors pourquoi ces cauchemars ? Pourquoi tu es toujours sur la défensive ? Pourquoi tu ne me souris plus ?

La jeune fille écarquilla les yeux. Le mutant s’était mis en colère et donnait l’impression d’être blessé par le comportement qu’elle avait à son égard. Nina était choquée. Ce n’était pas la première fois que Dingodile s’énervait contre elle, mais il avait plus de retenu habituellement, mais plus que tout, il montrait rarement ses émotions, encore moins celles affilées à son attachement envers elle.
Le choc passé, une tristesse portant le nom de la solitude s’empara de l’adolescente : son mutant adoré ne pouvait rien faire pour elle…
Elle se leva, se dirigea vers la porte et s’arrêta avant d’enclencher la poignée.

- J’ai des gros problèmes… Mais cette fois-ci, Dingo, tu ne peux rien pour moi.

Et elle sortit sans attendre sa réponse, fragilisant leur relation par un non-dit des plus destructeurs.

***

Tout se déroulait à merveille. Pour le moment. Décidément, Brio se demandait pourquoi il avait accepté d’intégrer l’escouade d’infiltration avec Crash, Mohad et Nefria. Cette mission était du suicide ! Et ce n’était pas la compagnie de sa création qui allait le contre-dire en lui clamant, avec une pointe de contentement, qu’il avait passé la première étape de leur mission. Ce n’était pas parce qu’ils avaient atterri dans une aile peu usée du domaine Cortex, grâce au Portail spatio-temporel tracé par un rebelle travaillant ici, que c’était gagné d’avance. Le plus dur venait justement !

- Bon alors, tu attends quoi Nitrus ? demanda Coco dans la fine oreillette qui permettait de communiquer avec la marsupiale réfugiée dans un endroit sûr où elle pouvait les guider en piratant l’ordinateur du Maître du Monde.

Le concerné émit un grognement désapprobateur. Et en plus, il se voyait confier le rôle le plus risqué et ingrat !
Il dézippa sa veste de laborantin verte pour se piquer à même la peau de la broche confiée par la Maîtresse du Temps des Lumières sans état d’âme. Il referma la fermeture de son vêtement et dévisagea ses alliés d’infortunes. A la mine dégoûtée de Crash, il sut qu’il avait pris l’apparence souhaitée : celle de l’homme qu’il haïssait plus que tout sur cette terre.
Il partit sans un autre mot pour ses accompagnateurs, mais se retint d’incendier Coco quand elle lui dit qu’il était taillé pour le rôle parce qu’il avait été pote avec Cortex et qu’il était malveillant. Amitié, tu parles ! Est-ce qu’un ami essaierait de vous asservir ? Est-ce qu’un ami s’accaparerait de vos brillantes idées ? Est-ce qu’un ami laisserait mourir sa…
« N’y pense-pas, se sermonna Brio en inspirant un bon coup. »

- Tourne à droite. Tu vas arriver aux quartiers résidentiels et…
- Je sais, murmura Brio. J’ai mémorisé les documents que tu as piratés la semaine dernière. Tu ne me sers à rien d’autre qu’à me faire repérer !
- Comment ça ?
- Cette oreillette est visible, idiote !
- Et tu crois que Cortex ne pourrait pas se balader avec une oreillette pour parler au téléphone par exemple ? Et si jamais tu as un problème en chemin, je pourrais t’aider, ainsi que les autres qui nous écoutent…

Elle avait raison, et ça l’exaspérait. Il poursuivit sa route sans répliquer, marchant avec l’arrogante autorité que devait avoir Neo quand l’une des portes figurant sur le long couloir rectiligne s’ouvrit. Le stress vint affoler le cœur du scientifique qui manqua un battement quand il vit la nièce de Cortex. Il souffla son prénom et Coco marmonna quelques mots à peine audibles, mais qui ne devaient pas être sympathiques à entendre.
Pourtant, Brio pensa tout autre… En effet, la dernière fois qu’il avait vu Nina, elle n’était qu’un nourrisson que son collaborateur s’était empressé de soustraire à sa vision.

- Mon oncle ? Qu’est-ce que vous faites là ? demanda-t-elle en s’avançant vers lui.

Il se perdit dans l’immensité de ses yeux bleus. Des prunelles qu’il avait jadis admirées dans un passé si lointain et dont il avait longtemps souhaité revoir un jour… Il n’avait jamais pensé qu’il serait exaucé. Et pas de cette manière qui plus est.

- Si vous rêvez éveillé, mon oncle, c’est qu’il est l’heure de dormir, taquina âprement la jeune fille.
- Tu as les yeux de ta mère, lâcha Brio sans s’en rendre compte.

Nina écarquilla les yeux. Et pendant une fraction de seconde, Brio crut réellement revoir le regard innocent de la génitrice de son interlocutrice. Pourquoi la seule faiblesse de son existence resurgissait-elle à un moment si critique ?! Il devait se reprendre ! Maintenant !!

- Ah, tu as raison. Je dois être fatigué pour sortir des niaiseries pareilles. Et toi, tu ne devrais pas traîner dans les couloirs à une heure si tardive. Va te coucher.
- Attendez, mon oncle…
- Maintenant, assena Brio en faisant sursauter la jeune fille.

Il lui attrapa le bras et l’entraîna avec lui, pensant taire tout doute en la conduisant lui-même dans sa chambre. Avant qu’elle ne s’engouffre dans celle-ci, il la menaça du pire si elle poursuivait ses balades nocturnes. Quand elle referma la porte sur lui, il fut convaincu de la réussite de sa comédie, et il reprit le chemin devant le conduire à Aku Aku…

- Nio’, murmura Crash, mais cette fois-ci, ce ne fut pas le surnom stupide que le Bandicoot lui donnait qui énerva l’infiltré, mais bien la pitié qu’il percevait dans la voix de sa création.
- Contente-toi de prendre le même chemin que moi, marsupial stupide, éructa Brio avec colère.

Musique : Naruto Shippuuden Movie - Will-O'-The-Wisp
http://www.youtube.com/watch?v=0evz3y-OvBY

Le silence se fit, au plus grand bonheur du scientifique qui poursuivit son avancée en essayant de rester dans son rôle alors qu’il n’avait envie que de le fuir. Et tout ça pour un masque de bois qui parle… Quelle absurdité !
Il traversa ainsi une bonne partie du domaine, ses partenaires non loin de lui, pour arriver à la destination de toutes leurs attentes : une grotte, s’enfonçant sous terre, où était prisonnier Aku Aku, et gardée par plusieurs hommes. Il passa devant ces derniers avec calme et sans un regard pour eux. Soulagé de leur impassibilité, Brio sous les traits de Cortex, continua son chemin en descendant des escaliers taillés dans la roche par la main de l’homme. Il détesta immédiatement l’humidité qui vient agresser ses poumons et qui rendait l’air presque glacial.
Il arriva rapidement devant une porte métallique qui ne serait déverrouillée que par un code.

- Il n’y a aucun autre garde, annonça Brio.

Peu de temps après, il entendit un bruit sourd, caractéristique d’un corps qui tombe, et il en conclut que ses acolytes étaient passés à l’action, et qu’ils avaient endormi les sentinelles à la méthode de Nefria… ou assommés selon les manières plus brutales de Crash et de Mohad.

- Vous en avez mis du temps ! grogna Brio en les voyant arriver quelques minutes plus tard.
- Il n’est pas un peu lourd le génie des fois ? bougonna Mohad.
- Dites… coupa Nefria, soudainement peu rassurée. Vous ne trouvez pas que cela avait été trop simple ?
- Il fallait en douter avant de nous envoyer dans cette mission risquée ! râla le scientifique en la foudroyant du regard.
- Pas du tout ma bichette, assura le chef Tzigane. La grosse tête a tout misé sur la sécurité entourant l’Archipel et le contrôle des gens y venant. Le domaine lui-même doit pas être autant gardé. Puis Coco a fait du bon boulot en insérant des images fixes pour les caméras.
- Ah ! Je me demandais quand vous me citerez ! clama cette dernière.
- Aku…

Mohad donna une accolade fraternelle à Crash qui venait de parler en fixant la porte en métal. Le marsupial rendit le sourire offert par son camarade et tapa enfin le code sur l’appareil digital qui émit un son stressant avant qu’un voyant vert ne s’illumine en haut à droite de l’engin. Mais contre toute attente, ce fut un petit pan du mur qui remonta dans la paroi pour dévoiler une clef posée sur un autel.

- Un piège ? s’enquit Nefria.
- Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? s’impatienta Coco.

Alors que la Maîtresse du Temps lui résuma la situation, Crash, dont la patience n’était pas une de ses qualités, empoigna la clef et jeta un regard circulaire avant de sourire avec fierté.

- C’est peut-être une alarme silencieuse, pesta Brio.
- Hey doc’, soit un peu positif pour une fois.

Crash s’élança le long du couloir rocheux, loin de l’envie de s’amuser exceptionnellement, ses compagnons sur ses talons. Ils débouchèrent dans une vaste salle dont les parois pierreuses étaient recouvertes d’un alliage métallique. Des immenses ordinateurs et générateurs s’étalaient le long de ces derniers avec au centre de la pièce…

- C’est pas vrai… souffla la jeune fille.
- Je sa-savais que c’était une mauvaise idée de le-le sauver… s’énerva Brio qui décida de reprendre son ancienne apparence, et par conséquent, se remit à bégayer.

Crash hurla le nom de son bien aimé mentor dans une lente agonie que la grotte répéta en échos déchirants.

***

De mauvaise humeur, Nina repoussa sauvagement ses couvertures, pour aller ouvrir sa porte d’où on venait de toquer. Que ne fut pas sa surprise de retrouver au seuil de l’entrée Dingodile paré au combat avec son lance-flamme.

- L’homme à qui tu venais de parler…
- Mon oncle, abrégea-t-elle, agacée.
- C’tait pas le boss. Va prévenir le vrai !
- Comment tu le sais ?
- Je vous ai entendu. Quand il est passé devant la porte de la salle où j’étais, j’ai senti une odeur différente de la sienne habituelle. Tu t’es fait berner par un imposteur. Rattrape ton erreur maintenant.

Le trouble et la rage qui animèrent Nina furent tels qu’elle sortit de la chambre en pyjama et pieds-nus. Qui était cet homme ? Un Veilleur ? Etait-il venu pour elle ? Non, impossible, elle serait déjà à la merci de la Confrérie sinon. Alors quoi ? Un Rebelle ?

Dingodile dévisagea le pantalon noir limé et usé au même stade que le chandail blanc troué par endroit qu’elle portait.

- Tu devrais peut-être t’habiller.
- Pas le temps ! cria-t-elle en partant.
- Au fait… pour la réponse de tout à l’heure : je te protégerai de tout, y compris du boss s’il le fallait.

La jeune fille le contempla interloquée alors qu’il partait. Pouvait-elle lui faire confiance ? Non, ce n’était pas le moment de se demander cela !

- Mais où tu vas ?
- Là où est l’intrus, tiens !

Ce qui lui rappela son propre objectif : trouver l’oncle Cortex et l’informer de la situation. Elle partit alors dans la direction opposée et toqua fortement à la porte de la chambre de son oncle quand elle y parvint. Pas de réponse ; il devait être encore dans son bureau. Elle reprit sa course, arpentant une série de couloirs, le souffle court par l’effort et l’appréhension, alors qu’elle se questionnait intérieurement. Cet homme… il connaissait les Cortex. Mieux qu’elle-même puisqu’il avait mentionné sa mère dont Nina ignorait tout, même de l’essentiel : son prénom.

Elle chassa ses méditations intérieures quand elle vit son oncle sortir vêtu de son ancienne tenue de laborantin, armé lui aussi.

- Que fais-tu là, Nina ? demanda-t-il, étonné.
- Il y a un intrus !
- Comment le sais-tu ?
- Je l’ai croisé ! Il avait votre apparence et il était… mais c’était pas vous.
- Va prévenir les autres et rejoints-moi à la grotte.
- Ils en veulent aux cristaux ?! Mais alors c’est les Bandicoot…
- Enfin… ils tombent enfin dans le piège ! Et l’un d’eux est un Intermedium !

Nina pâlit. Son oncle était au courant pour les Intermedia ? Savait-il pour elle aussi alors ? Mais si c’était un être comme elle qui avait infiltré le domaine, alors… s’agissait-il finalement de la Confrérie des Veilleurs ?
Trop d’interrogations et pas assez de réponses !! Elle détestait ça, mais vraiment ça !

- Est-ce que ça va ?
- Non ! Je déteste quand je ne comprends pas !
- Je t’expliquerai ce que sont les Intermedia plus tard. Va déclencher l’alerte.
- Compris, fit-elle en hochant la tête et en reprenant sa course.

De justesse. Un peu plus et elle se vendait elle-même. Heureusement que son oncle n’avait pas compris réellement son incompréhension. Elle devait faire attention à tempérer son impulsivité sinon…
Mais pour l’heure… Elle allait enfin affronter son cauchemar : les Veilleurs.

***

Crash regarda Aku Aku flotter dans une immense sphère remplie d’un liquide bleu phosphorescent, endormi. Il avait cru le voir tressaillir quand il l’avait interpellé, mais il était trop loin pour en avoir la certitude.

- Attrape ! fit Brio en lui lançant un pistolet à grappin. J’es-pè-père qu’il est tou-toujours vivant, sinon tu le rejoindras pou-pour m’avoir fait faire tout ça en-en vain !
- Mais oui qu’il est vivant ! Hein qu’il est vivant !! s’angoissa Coco dans l’oreillette.

A l’instant où elle acheva sa phrase, une sirène stridente les obligèrent à boucher leurs oreilles et la porte métallique par laquelle ils étaient entrés se referma. Mohad s’empressa de tenter de l’ouvrir sans succès et Brio ravala ses paroles quand le plafond s’illumina d’un sceau qui fit pâlir Nefria. Elle tomba à genou en s’agrippant à son bras.

- Génial… Un nou-nouveau problème ?
- Ce symbole… il annihile mes pouvoirs. « Le sceau sur ma poitrine me brûle, gémit-elle. Il est pourtant désactivé. Entre-t-il seulement résonance avec celui-là ? ».
- On s’occupe de ta gazelle, Crash ! Pense au vieux !

Nefria croisa le regard inquiet du Bandicoot qui s’était retourné pour évaluer son état. Il se détourna d’elle à contre-cœur pour se préoccuper d’Aku Aku. L’appareil de Brio s’avéra d’une utilité incroyable pour qu’il grimpe jusqu’à la hauteur de son précieux mentor. Il sortit un couteau de combat accroché à sa ceinture et frappa avec férocité le verre qui ne se marqua même pas sur ses coups. Il en fallait plus pour démotiver le marsupial qui tenta d’autres moyens comme un tourbillon dont il avait le secret.
Ce n’était qu’après plusieurs minutes d’essais infructueux qu’il colla son front contre le verre et pleura son ami en l’interpellant. Quand il ouvrit ses yeux verts baignés de larmes, les yeux du sorcier s’étaient entrouverts et le fixaient. L’instant d’après, ils se refermèrent et une boule lumineuse quitta le masque et entra soudainement dans le corps de Crash qui s’évanouit sous l’intrusion. Au même moment, la porte qui les avait enfermés explosa.

Mohad qui soutenait Nefria pour l’aider à avancer vers la sphère la lâcha sans prévenir en voyant Crash chuter. Il accorda à peine un regard au Maître du Monde qui pénétrait dans la salle avec sa peste de nièce, un mutant et un homme bleu. Il rattrapa le Bandicoot de justesse dans ses bras musclés et tenta de le réveiller.

- Coco… n-n-n-nous allons être capturés, si-si tu as une idée brillante…
- Je viens en renfort avec Asaki !!
- J’ai d-d-d-dit une idée bri-brillante !

A peine eut-il terminé sa phrase qu’elle était déjà là avec le vieil homme. Ce dernier paralysa le temps et seuls Tropy, Nefria et Asaki ne subirent pas d’altérations.

- Comment se fait-il ? Vous ne devriez pas avoir encore vos pouvoirs !! éructa le Maître du Temps des Ténèbres.
- Seul le Sablier du Temps peut neutraliser le dirigeant de son édifice sacré, répondit calmement le vieil homme.
- C’est MOI qui le dirige !
- Mais tu n’as pas les faveurs du Cœur du Temple.
- Je les aurais quand je vous aurais tués !
- Tu es fou, Nefarious.
- Et vous sénile. Mourrez !

Sur cet ordre funeste, le Maître du Temps passa à l’attaque, et son adversaire contre-attaqua à son tour en l’annulant. Une bataille temporelle éclata ainsi entre les deux hommes.
Nefria, agenouillée près de Crash toujours inconscient, regardait ce combat avec une inquiétude si grandissante qu’elle ne vit ni ne sentit Uka Uka pénétrer dans le champ de temps figé avec quelques difficultés. Lorsqu’il parvint à se mouvoir, avec moins d’aisance qu’à l’accoutumée, il envoya une boule rougeoyante sur elle et Crash. Par instinct amoureux, elle se plaça devant celui qu’elle aimait en transformant son collier en sceptre, bien qu’elle se savait privée de ses pouvoirs à cause du symbole au plafond.
L’impact fit trembler la caverne et signa l’arrêt des hostilités entre Asaki et Tropy qui chutèrent lors du tremblement terrestre. Une immense fissure monta du sol au plafond, brisant le sceau, et une opaque fumée emplit la grotte.

Le rire guttural d’Uka Uka rendit l’atmosphère encore plus lugubre jusqu’à ce qu’il s’étrangla quand il aperçut deux lueurs : l’une verte et l’autre dorée.
Quand l’exhalaison se dissipa, Nefria un genou à terre, le sceptre des Temps Éternels brillant dans ses bras, et Crash Bandicoot, mains en avant pour maintenir un bouclier verdâtre.

- Ne crie pas victoire trop vite, mon frère, clama Crash dans un parfait langage compréhensible.
- Co… Comment ?!
- Asaki, partons. Vous avez accompli votre mission.
- Est-ce que vous serez…
- Pas de temps à perdre !

Nefria accourut pour aider son professeur à se relever et pour empêcher son ennemi de les attaquer en traître. Le dirigeant du Temple réactiva le temps, et les figés reprirent l’action qu’ils étaient en train de faire. Ainsi, Neo Cortex tira sur Brio qui se baissa de justesse pour éviter les tirs plasma. Mohad regarda le chef des Rebelles en fronçant les sourcils, se demandant pourquoi il était éveillé et à quelques mètres de lui alors que la seconde d’avant il était inconscient. Coco stoppa sa course en constatant l’état de la grotte et retourna sur ses pas à reculons, veillant au moindre geste suspect de ses ennemis.
Dingodile était posté devant Nina, qui regardait Brio et Nefria les yeux écarquillés, dans une posture protectrice.

- Rassemblez-vous autour des Maîtres du Temps, ordonna Aku Aku.

Loin de rester inactif, Nefarious lança une attaque sur la Maîtresse du Temps des Lumières qui s’apprêta à contre-attaquer quand Asaki l’enlaça d’un bras et stoppa l’offensive de son autre main, non sans être blessé après. Il lâcha Nefria pour se maintenir son autre membre touché en s’arque boutant.

- Maître ! Aaaah !

Nefria gémit autant de douleur que de surprise quand une main empoigna sa chevelure pour la tirer en arrière. Elle tourna légèrement la tête pour voir Tropy, fraîchement téléporté derrière elle, la plaquer contre son armure et la menacer avec son sceptre dont l’une des pointes s’était légèrement enfoncée dans son bras. Si elle faisait quoi que ce soit, il la tuerait.

***

Musique : Naruto Shippûden Film 4 - Rouran
https://www.youtube.com/watch?v=7XnUhbaGDv8

Sous le regard protecteur de Crunch, Kanae jouait au chat avec les enfants Tziganes. Trop faibles pour prendre part à la mission que Crash et Nefria devaient mener, le Bandicoot et la petite fille avaient été laissés au clan des gens du voyage, tapi dans les égouts de Canberra.

Elle s’arrêta de courir quand des picotements dans sa poitrine la prirent. Pas douloureux, juste désagréables. Elle appuya sa main sur son torse en pensant que c’était l’effort qui provoquait cette gêne. Puis elle eut une pensée pour Nefria, espérant que tout se passait bien pour ceux qu’elle aimait…

Prochainement...

« L’éternité c’est la poisse ! Sauf si on n’est pas seul et bien accompagné, comme on dit. Et quand on squatte l’esprit de quelqu’un, c’est encore plus fun ! Pour sûr, c’est pas tout le temps facile à vivre, mais ça rend toujours plus fort… Surtout si un lien profond unis les deux colocataires !! »
(L’esprit des « Temps Eternels »).

Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil – Chapitre 4 : Les Fuyards et le Sorcier Réincarné.

Correction effectuée par Radar
Correction de la première scène effectuée par Aku Uka


Dernière édition par Sanephar le Lun 20 Avr - 20:34, édité 4 fois (Raison : Mise à jour du lien mort de la musique + Quelques petites modifications)
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Aku Uka le Lun 10 Oct - 12:31

Pour tout t'avouer, je pense que la rentrée à énormément chamboulé le rythme tranquille et serein de nos courtes vacances d'été (de toute façon, qu'elles durent 1, 2 ou 14 mois, elle nous paraîtront toujours courtes !) xD
Je mettrai donc ton retard sur le compte de la rentrée afin de ne pas te faire culpabiliser. ^^ De toute façon, je n'ai rien à dire étant donné que la rentrée à littéralement brisé mon avancée dans ma fanfiction (qui, déjà avançait à la vitesse d'une tortue rhumatisante !).
Conclusion : il ne nous reste plus qu'à aller rendre une petite visite à nos chers Maîtres du Temps et leur suggérer de nous rembobiner le temps de disons, un ou deux petits mois.
(Hein, que... quoi ? J'ai encore déliré ?! Décidément, va falloir que je pense à aller consulter un de ces jours !) Razz

Bien, venons en au chapitre maintenant.
Oh-ho, un nouveau personnage que voilà : Mohad dont j'imagine très bien la carrure si on la compare à celle de N.Brio : le pauvre. xD
Ce personnage me fait penser un peu à Crunch dans sa façon de parler et sa façon d'agir. Mais ce que je n'ai pas saisi en revanche, c'est justement pourquoi Crunch n'a pas participé à l'infiltration : lui était-il arrivé quelque chose la fois précédente, parce que je ne m'en souviens plus ?
Ou alors, c'est tout simplement parce qu'il fallait désigner quelqu'un pour protéger les Tziganes en cas de danger mais mis à part sa musculature, on ne peut pas vraiment dire que Crunch recèle de puissants pouvoirs...

C'est plutôt marrant ce chapitre parce que j'ai pu dénicher dedans deux clins d'oeil qui m'ont fait penser à Harry Potter. xP
- Le coup de la broche en or qui permet de se métamorphoser : clin d'oeil au Polynectar. Encore une fois, c'est ce pauvre Brio qui doit se taper le sale boulot et se faire passer pour son ex-boss.
- Alors comme ça, N.Brio est tombé amoureux de la mère de Nina ? L'histoire du scientifique aux boulons commence à prendre un tournant vraiment passionnant : jamais je n'aurais imaginé de tels sentiments émaner du coeur de ce personnage.
Tu cachais très bien ton jeu Nitrus, je dirais même que tu l'as dissimulé avec brio ! xD (Désolé, il fallait que je la sorte ! ^^")
Hum hum, donc, pour en revenir à Harry Potter, le fait que Brio s'adresse à Nina en lui disant : "Tu as les yeux de ta mère" m'a immédiatement fait penser aux dernières paroles de Severus Rogue juste avant sa mort. D'un point de vue destin, Brio et Rogue auront tous deux dissimulé durant leur existence un amour profond pour une personne à qui l'on aurait jamais pensé.

En parlant de sentiments, j'ai d'ailleurs été étonné que Dingodile soit prêt à à tout, même à tuer Cortex pour protéger Nina. Je savais que leur relation était forte mais à ce point-là...
Si je devais parier sur le vainqueur, hum... à mon avis, un pisto-laser ne vaut pas un bon lance-flammes dernier cri, alors je dirais Dingodile, yep ! xP

Alors comme ça, c'est tout à fait normal comme tu dis, que Aku Aku se soit réfugié dans le corps de Crash ?
D'habitude, c'est par des esprits maléfiques que l'on se fait posséder... mais j'aime bien l'idée ! Et en même temps, ça a permis de rabattre le rire machiavélique de ce cher Uka Uka.

La partie infiltration et combat était bien tournée : je le sais parce que quand j'arrive plus à suivre, je comprends une chose sur deux à la fin de l'histoire ! Laughing
Non, franchement, j'ai bien aimé l'avancée de l'infiltration avec N.Brio et Coco qui se permet de titiller de temps en temps le scientifique, la manière (douteuse) à laquelle Crash et Mohad ont neutralisé les gardes et le combat qui s'en est une fois de plus remis au contrôle du Temps (un de ces jours, je serai pas étonné de voir Cortex s'énerver en braillant : "C'est pas juste !!") xD

Aïe, il a encore fallu que Nefria se fasse capturer par N.Tropy juste au moment où ils allaient tous prendre la fuite ? Encore un événement qui va compliquer les choses, j'en ai bien peur. Comme dit le proverbe : l'un part, l'autre arrive mais dans ce cas-là, je dirais plutôt : l'un est sauvé, l'autre se fait enlever !
Bah, à en voir le titre du chapitre 4, quelque chose me dit que tout ça va rentrer dans l'ordre, quoique, le mot "compensation" me laisse perplexe : pourquoi faut-il toujours que les victoires se soldent par la perte de la moitié des combattants ?
J'exagère peut-être un peu mais je sens que nous allons assister bientôt au départ d'un de tous ces personnages : reste à savoir lequel maintenant.

Voilà pour le commentaire (moins long que les autres je sais, mais en cette période d'examens, j'ai pris une petite heure pour te le rédiger, histoire de ne pas te faire trop attendre).
Si j'ai oublié de te commenter d'autres passages, je t'en toucherai deux mots sur MSN de toute façon. Wink



avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfiction] Crash Bandicoot : Beyond Good and Evil

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum