[Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mer 11 Juil - 18:01

Fiche Présentation

Crash Bandicoot et les Liens Latents

Type: Action - Romance - Suspense
Etat: en cours d'écriture
Chapitres: indéterminés
[X] Prologue
[X] Chapitre 1: Le présage
[X] Chapitre 2: Le cauchemar
[X] Chapitre 3: Le commencement
[] Chapitre 4: Le réveil
[]Chapitre 5:

Résumé: Le monde est en danger! Le clan des Bandicoots et des Cortex vont devoir s'allier une nouvelle fois contre un mal encore plus puissant que les précédents. Cette nouvelle menace est en dehors de toute compréhension: seuls Aku-Aku et Uka-Uka semblent pouvoir y mettre un terme.
Mais tandis que les secrets se dévoilent et que les réponses se tissent, un mal antique revient à la surface.... et cette fois, il n'échouera pas.

Personnages:

Principaux:
-Crash bandicoot
-Nina Cortex
-Dr. Neo Cortex
-Nefarious Tropy
-Coco Bandicoot
-N.Gin
-Uka-Uka
-Aku-Aku

Secondaires:
-Crunch Bandicoot
-Tiny Tiger
-Ripper Roo
-Pinstripe Potoroo
-Dingodile
-Koala Kong
-N.Brio
-Komodo Joe et Moe
-Pura

Méchants:
-Psukhé
-Böta
-Bïa







PS: merci à Sanephar pour sa fiche présentation que j'ai reprise.



Dernière édition par seg0lene le Sam 24 Nov - 10:49, édité 2 fois
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mer 11 Juil - 18:06

Prologue





Dans une autre dimension, au-delà de ce que nous, pauvres humains enfermés dans un si petit univers et un si petit monde, ne pouvons imaginer. Dans un lieu au-delà même de tout entendement et compréhension humains. Dans ce qui semble être à nos yeux une plage.
Le sable est noir, l'eau statique invisible, le ciel absent, les rochers paraissant descendre des cieux... C'est un lieu sans bruit, triste et dénué de toute vie. Un homme cependant reste ici, assis sur ce qui semble être un caillou, à contempler la lumière insipide qui se trouve loin devant lui. Quelle est l'origine de cette lueur? A part le néant, car ni le soleil ni la lune n'existent en cet endroit abandonné du vivant.
L'homme en question n'est pas ordinaire lui-non plus. Cette autre dimension lui appartient. Sa peau bleutée reste insensible au vent mort qui souffle sur son visage. Et il reste là, assis, immobile comme l'océan devant lui, impassible comme le décor derrière lui... Il observe. Il contemple. Il pense. Ce n'est pas le silence de la plage qui pourra le déranger: elle est un lieu parfait pour penser...
L'homme se serait laissé fusionner avec les reste de la plage, si une voix sortie de l'inespéré n'avait pas brisé le silence...

-Tu as bien fait mon ami: ils étaient devenus trop dangereux, trop incontrôlables...

La voix était très grave et très rauque, sortant tout droit des ténèbres. L'homme n'eut pas de mal à reconnaître celle du masque Uka-Uka.

-Que comptes-tu faire à présent? continua-t-il.

L'homme ne bougea pas ni ne prononça un mot. Il restait à sa place, immobile, à fixer un point au loin. Pas une expression ne vint modifier son visage. Uka persista:

-Quel est ton but maintenant?

L'homme ferma alors les yeux. La réponse, le masque des Ténèbres la savait. L'homme à la peau bleutée se leva alors. L'armure dorée qu'il portait refléta les rayons de la Lumière sans vie.

-Mon destin est à présent celui que vous m'avez choisi cher masque, répondit-il enfin.

Il avait un accent particulier qui le caractérisait.

-Je t'avais promis de t'aider et de te délivrer: et j'ai tenu ma promesse, reprit le masque. A présent que j'ai été libéré de la malédiction de mon frère, je peux à nouveau assouvir ma soif de vengeance. Je savais que je te retrouverai ici...

-Comme promis je vous ai attendu ici, durant toute votre incarcération. Qu'attendez-vous de moi, Uka?

L'homme bleu sortit alors de l'ombre silencieusement et seul les cliquetis de ses montres se faisaient percevoir. Le masque noir fut satisfait de la fidélité de son vieil ami, sourit et reprit de sa voix rauque:

-A ton tour de m'aider, Chronos... Tu vas me suivre jusqu'à une misérable planète se trouvant dans la première dimension appelée Terre. Un de mes larbins terriens, le Docteur Neo. Cortex, a besoin de soutien pour arriver à MES fins! Tu leur es si supérieur, que ces humains ne résisteront pas longtemps.

-Entendu... continua le dénommé Chronos en rejoignant Uka, mais ne prononcez plus jamais ce nom: je suis désormais Nefarious Tropy!


Fin du prologue.



Note d'auteur:
- pour l'endroit, je me suis inspirée (plus ou moins) des Ténèbres dans la série Kingdom Hearts, notamment la scène que l'on voit au début du 2. http://fr.kingdomhearts.wikia.com/wiki/Fichier:Plage_des_Ténèbres.png
-désolée du double-post, mais comme Sanephar, je trouve mieux et plus présentable de séparer la Fiche de Présentation et l'histoire en elle-même.
-et puis j'espère que vous avez fait une bonne lecture ^^


Dernière édition par seg0lene le Dim 15 Juil - 18:41, édité 1 fois
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Sanephar le Mer 11 Juil - 18:53

Hé ! Je t’avais dit que j’essaierai de commenter. Comme je suis en vacances, que j’ai du temps devant moi et qu’il faut que je sorte un peu de ma flegmangite aigüe, ta fanfiction était la bienvenue !

Spoiler:
Et… effectivement, c’est très très différent. Juste pour que je ne me trompe pas : c’est bien la réécriture de « Crash : Goodbye » ou c’est une fanfiction à part ?

J’ai eu un peu de mal au début. Je ne trouvais pas la description du paysage très structurée par rapport à la suite, mais je me suis dit que c’était peut-être fait exprès. Pas de structure comme le néant !

Comment ne pas aimer une scène avec mes deux méchants préférés : Tropy et Uka Uka ! Impossible xD
Si je comprends bien, ce prologue se situe juste avant « Crash Bandicoot : Warped ». Uka Uka vient de se libérer, et il tient la promesse qu’il a faite : libérer son vieil ami. De qui ou de quoi ? Diable si je le sais, et j’ai hâte de le savoir !
Cet endroit ressemblant au néant, serait-il la prison de Tropy ? Pourquoi un sorcier pourrait-il y entrer et en ressortir et pas un Maître du Temps ?

En tout cas, le dialogue, les descriptions et la narration sont magiques. J’adore ! Vivement la suite !!

Spoiler:
Dernière question : est-ce que tu vas faire un remake de « Crash 3 » ?
Reverrons-nous Nina et sa meilleure amie ?

Ce début met l'eau à la bouche. J'ai hâte de lire la suite !!
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mer 11 Juil - 19:06

Alors tout d'abord merci de ce premier commentaire *_*

En fait je dis réécriture mais c'est presque complètement une autre histoire. Sasha n'existe plus! [tintin tin!] Car elle gâchait vraiment tout, je n'arrivais à rien faire avec elle. J'ai donc décidé de la supprimer même si l'idée en elle-même me plait toujours... mais je préfère me sacrifier.
J'ai changé de titre qui est maintenant plus adéquat que le précédent (d'ailleurs je viens de remarquer qu'il ressemble à ton ancien "Liens Eternels") Je n'ai pas vraiment fait exprès: j'espère que tu n'as pas pris ça pour du plagiat °0°

Oui cette description peu structurée comme tu le dis est faite exprès ^^ J'essaye différent style selon le contexte, la profondeur de la situation, les émotions des personnages, etc...

J'étais sûre que ce prologue allait te plaire. Hélàs, on ne verra pas tout le temps Tropy... enfin tu verras par la suite. ^^ Hé oui c'est bien juste après qu'Uka soit libéré de sa prison. Il vient chercher Tropy pour Crash 3.
Mais quelle est cette promesse? Oh que de suspense! ^^
Ce n'est pas vraiment une prison... ce sera expliqué à la fin de l'histoire. On comprendra alors ce prologue Wink

*0* contente que tu es trouvé cela "magique"!!!

Remake de Crash 3? Plus ou moins héhé... et pas que de Crash 3 d'ailleurs Twisted Evil

Oui nous reverrons très vite Nina. Sasha est mourue [fait exprès] C'est une réécriture car le vrai enjeu de l'histoire est le même: en revanche le contexte est complètement différent. Celui-ci est beaucoup plus
profond, sérieux et compliqué que le précédent.

Encore un grand merci pour ce commentaire *0*
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Sanephar le Mer 11 Juil - 19:20

De rien, je te l'avais promis, c'est normal !

Ce personnage n'était pas une plaie, il aurait juste fallut revoir quelques détails le concernant. Pour l'instant, ça me fait plus l'effet d'une fanfiction nouvelle qu'une réécriture, mais j'attends de lire les prochains chapitres avant de statuer.
Va-t-il y avoir tout de même des OC (other Caracter) ?

J'avais remarqué aussi, mais comme j'ai changé mon titre, je ne vois pas le mal. Et même si je l'avais gardé, tu peux le reprendre, il n'y a pas de soucis ! En plus, l'histoire va être complètement différente. Le titre est juste un peu similaire.

Oh, tant pis. Dans "Crash Bandicoot : Ténèbres et Lumières" de Saisa40 et la saga de Neo_White, Tropy n'était pas présent tout le temps et cela ne m'a pas empêché d'adorer. Il fait parti des personnages principaux, je touche du bois (viens ici, Aku Aku, j'ai besoin de toi) !
Par contre, Aku Uka va te dégommer quand il va voir que Brio est dans la liste des persos secondaires ^^'

Remake mais pas vraiment remake ! J'ai hâte de voir ça !!
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mer 11 Juil - 19:33

Peut-être qu'un jour elle ressuscitera... qui sait ^^

Oui il va y avoir des OC... chut je ne dis rien Wink

Le sens de l'histoire va se concrétiser dans le chapitre 1 que je publierai demain.

Mince j'ai oublié ce pauvre Aku-Uka... OUI! Mais pour consolation, je tiens juste à préciser que dans l'ancienne histoire on ne le voyait pas du tout... et TOC ^^
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Jeu 12 Juil - 14:12

Chapitre 1: Le Présage






Uka ouvrit les yeux et sortit de ses pensées. Se souvenir de cet épisode noir, il savait que cela désignait que le jour de l'apocalypse s'approchait de plus en plus. Il était le seul à savoir que le monde connaîtrait une fin malheureuse, une fin qu'il ne pouvait éviter, et il partageait ce savoir, contre son gré, avec son jumeau Aku-Aku. Depuis le début de son existence, le masque noir n'avait jamais réussi à cacher quoique ce soit à son frère bénéfique, qui l'empêchait sans cesse d'assouvir sa volonté. Cette vision de la fin proche aurait dû réveiller son côté maléfique, mettre en alerte ses sens et l'agiter, mais au contraire ce dernier ne bougea pas.
Uka se trouvait bien au centre d'une salle ancestrale et désolée. Il était retourné à son ancienne prison, le Temple Wumpa * se situant sur l'île homonyme. Paradoxalement, le masque des Ténèbres n'haïssait pas cet endroit bien qu'il y ait passé des millénaires enfermé pas son frère. Cependant, il avait su tirer profit de cet enfermement: tout ce temps lui avait permis de méditer et de présager ce jour sombre prochain. Et ce temple était le seul endroit où Aku ne penserait pas le chercher et ne le dérangerait pas... jusqu'à aujourd'hui:

-Je ne pensais pas te trouver un jour ici... coupa le masque bénéfique.

Uka se retourna vers son frère et le dévisagea avec un sourire malfaisant:

-Un endroit plein de souvenirs.

Aku rejoignit son frère maléfique au centre de la salle. Les deux masques de sorcier contemplèrent ensemble les sculptures de dieux-animaux qui ornaient tout le tour de la pièce. C'était un lieu calme, paisible et sacré: un endroit parfait pour prier et demander grâce aux cieux.

-Le jour approche Uka... tu le sais et tu le sens autant que moi, reprit mystérieusement Aku.

-Je l'ai toujours su mon frère, depuis le commencement, j'ai toujours su mon échec...

-Tu ne peux contester le destin et le contredire...

-Je sais! coupa Uka, ce présage... je sais que la fin du monde approche, cela veut dire que mon alliance future avec toi approche aussi.

-Il le faut mon frère... même si nous sommes opposés. Nous ne serons alors plus ennemis mais adversaires dans le même camp.

-Pourquoi es-tu si faible?

Aku ne répondit pas. Bien que vu de l'extérieur leur conversation semblait calme et posée, un combat quotidien se faisait intérieurement entre les deux masques. Mais aucun n'en sortira vainqueur cette fois...
Toujours aussi énigmatique, Uka quitta son frère sans prononcer un mot. Ce dernier ne quitta pas sa place et continuait de contempler une dernière fois le dieu-oiseau indigène, symbole de liberté. A la sortie, Uka dédaigna s'adresser une dernière fois à son frère:

-Aujourd'hui, nous sommes ex-aequos!

-Oui, je suis d'accord.

Cependant, Uka ne sortit pas encore, comme s'il attendait une nouvelle réponse de la part d'Aku. Celui-ci continua alors:

-Pourquoi Uka, pourquoi as-tu échoué?

-Craindrais-tu de perdre à ton tour? répondit seulement Uka dans un rire froid, et de te rendre compte que ce monde ne sera bientôt plus calme?

Silence.

-Il ne l'est déjà plus...

***

Le sol tremblait sous le poids et le roulis d'un énorme rocher qui poursuivait un héros peu ordinaire. Son pelage roux flottait par la vitesse de la descente: Crash Bandicoot, rongeur muté, héros incontesté, glissait le long d'une pente ardue sur une simple planche de bois en guise de skateboard. Tout comme dans plusieurs missions passées, Crash se faisait poursuivre par ce gigantesque caillou qui le rattrapait de plus en plus. Mais le Bandicoot était sûr de lui et savait ce qu'il faisait (bien qu'il ne pensait pas au départ qu'enlever cette planche qui calait la roche allait déclencher cette poursuite infernale). Crash esquivait les différents obstacles, allant du tronc d'arbre au rocher, et osait même faire quelques figures qu'il improvisait.
Le sol tremblait sous les pieds de Crunch et Coco qui se demandaient ce qui se passait et se dévisagèrent interloqués, lorsqu'au loin ils entendirent leur frère les appeler et le virent leur faire signe de se mettre à couvert. Ce n'est seulement qu'après avoir vu le rocher derrière Crash qu'ils comprirent la situation. Les deux Bandicoots se mirent alors à l'abri sous un tertre: leur frère Crash sauta par dessus le talus en quittant la planche inutile et vint se coller à ses fraternels. L'énorme caillou passa sur la butte violemment, en laissant tomber des gravats, la sursauta puis continua sa folle course jusqu'à la fin de la pente. Crash se leva en se dépoussiérant le poitrail, fier de son aventure, et regarda son frère et sa sœur estomaqués l'air satisfait.

Coco se jeta alors sur son grand frère par surprise et l'immobilisa facilement à terre par une prise de Kung-Fu qu'elle avait apprise. Elle se tenait à califourchon sur son dos et lui tenait la tête entre le coude de son bras gauche. Crash, ne pouvant plus respirer, esquissa de petits couinements en guise de compréhension de sa faute. Crunch, qui eut pitié de la pauvre chose qu'était son frère face à sa sœur Coco, vint finalement à son aide:

-Je crois qu'il a compris la leçon Coco, dit-il en souriant.

-On a failli se faire aplatir par sa faute!

-Tu souhaites tout comme moi qu'on le punisse, oui ou non? Je te signalerai juste que si tu le sers encore longtemps comme ça il ne sera plus vivant, ou du moins plus assez, pour qu'on puisse le sanctionner comme il le faut...

Au vu juste de son frère, Crash acquiesça rapidement: Coco lâcha enfin son grand frère tout en lui marchant dessus. Celui-ci grommela quelques mots de son langage personnel: Crunch lui tapa tout de même le crâne par derrière. De toute manière, se dit-il, vu qu'il n'y avait rien dedans ça ne pouvait pas lui faire de mal.

-Oh non... se plaignit Coco, mon Tourniqueton est fichu maintenant!

Coco s'agenouilla dépitée face à une petite machine... enfin face à ce qui en restait!

-Le rocher l'a totalement écrabouillé! Avec ça on aurait pu prévoir toutes les éclipses solaires et ainsi récupérer leur énergie particulière... maintenant je n'ai plus qu'à en reconstruire un autre... T'es fier de toi, grand frère!?

Crash se contenta de sourire bêtement, une main derrière la tête. Bien que Coco, à cet instant, souhaitait plus que tout assassiner son frère ou le voir écraser sous ce fichu rocher, elle l'aimait plus que tout. C'était lui, neuf ans plus tôt, qui était venu la libérer du château de Cortex, avec Tawna, qui avait finalement décidé de rester dans le camp du savant maléfique, au côté de Pinstripe. ** Sans lui, Coco aurait été utilisée par Cortex pour des fins monstrueuses, il se serait servi d'elle et de son intelligence pour accomplir de sinistres projets. Pourtant Crash, tout seul, avait réussi à la sauver et elle lui revaudrait cela à jamais... ce qui ne l'empêchait pas de trouver Crash aussi stupide que le noyau d'un fruit Wumpa.

-Vous n'allez pas faire la tête éternellement! dit Crunch en prenant son petit frère et sa petite sœur par les épaules. C'était assez marrant cette poursuite avec le rocher après tout!

Crash appréciait beaucoup Crunch, et ce dès sa venue dans la famille. Bien sûr il aimait aussi beaucoup sa sœur, mais son grand frère était moins sérieux que cette dernière, ce qu'il préférait. Et puis c'était un garçon , il pouvait donc mieux se faire comprendre. Bien que Crunch ait posé certaines règles dans la maison et dans le quotidien des Bandicoots qui soient assez strictes, Crash et Coco ne s'étaient jamais autant amusés et n'avaient jamais été aussi soudés qu'avec l'arrivée de Crunch. Il était comme le parent qu'ils n'avaient jamais eu...
Coco soupira alors mais sourit tout de même. Elle était résolue face à l'immaturité incroyable que pouvait faire preuve ses grands frères. Mais comment pouvait-elle leur en vouloir? Après tout, c'était vraiment plutôt amusant!

La jeune bandicoot vit alors au loin un animal imposant se diriger vers eux. Avec son pelage orange rayé et ses yeux verts innocents, Coco n'eut pas de mal à reconnaître son tigre du Bengale , Pura, qui était devenu un grand et beau félin majestueux. Il n'était plus ce petit chaton qu'elle avait trouvé sur la muraille de Chine, qu'elle avait recueilli et dont elle s'était occupé. Puisqu'il était adulte, elle avait prise cette déchirante décision de lui rendre sa liberté dans la forêt, là où il vivrait au mieux. Mais lui ayant inséré une puce électronique, elle pouvait dès lors rester en contact avec lui et le surveiller à distance. Il en fut de même pour Polar, l'ours polaire de Crash, retourné vivre dans un lieu glacial approprié proche de l'Archipel Wumpa. Il était donc plus difficile de le revoir: mais il était plus heureux. Seul T-Rex*** vivait encore avec les Bandicoots: s'ils le laissaient partir, des Hommes pourraient le trouver et tenter de lui faire du mal sans le connaître. Pourtant, bien que T-Rex était bel et bien un Tyrannosaure, il était aussi doux qu'un chat et loyal qu'un chien (tout en gardant ses intincts préhistoriques de chasseur) L'inconnu faisait peur à l'humanité.
Le tigre revenait d'une de ses parties de chasse habituelle, mais au lieu de tenir une proie capturée dans la gueule, il tenait un objet peu commode pour un prédateur. C'était la bobine à fusion de la machine de Coco, qui avait survécu à l'impact et que Pura ramenait machinalement à sa maîtresse.

-Oh merci Pura! Je suis si contente de te voir aujourd'hui! dit Coco en prenant Pura dans ses bras.

Il était toujours plaisant aux Bandicoots de revoir leurs anciens compagnons: ils décidèrent ainsi de faire un bout de chemin en compagnie du tigre vers la maison champignon. Le parcours se fit joyeusement, comme à l'habitude des promenades dans la forêt, mais aussi avec quelques propos rabaissant lorsqu'il s'agissait de reparler de la péripétie précédente de Crash.
Arrivé à une clairière qui semblait dès lors ordinaire, Pura s'arrêta net et huma l'air. C'est alors que le tigre se mit à grogner furieusement et à hausser tout les poils de son corps.

-Qu'y-a-t-il Pura? demanda Coco étonnée du comportement agressif inhabituel de Pura.

-Il doit sentir quelque chose, mais quoi? intervint Crunch. Restez ici.

Le Bandicoot musclé, poussé par son côté protecteur, avança le premier à travers la clairière. Il était connu pour avoir d'immenses capacités militaires, mais il ne détecta aucun danger. Après avoir bien observé les alentours, il constata qu'ils étaient bien seuls dans cette forêt. Que pressentait Pura? Crunch, sans savoir réellement pourquoi, baissa les yeux et remarqua quelque chose d'étrange.

-Hé! Venez voir ça!

Les deux autres bandicoots rejoignirent leur frère aîné, tandis que le tigre du Bengale restait sur ses gardes.

-Regardez ces fleurs, continua Crunch.

Crash et Coco s'aperçurent que bien qu'il faisait beau et qu'ils étaient en milieu d'après-midi, toutes les fleurs étaient closes et très pâles, comme malades.

-Comme c'est dommage, dit Coco d'un ton triste, de si jolies fleurs.

Elle s'abaissa pour mieux voir les plantes, mais ne trouva rien d'anormales. Elles ne semblaient pas en mauvaise santé, juste refermées trop tôt pour la nuit.

-C'est quand même bizarre, non?

-Mouais, m'enfin pas de quoi à se sentir en danger, objecta Crunch en se retournant vers Pura qui avait alors disparu. Où est-il passé? Il est reparti?

Coco fut surprise (et un peu blessée) du comportement de l'animal. Elle regarda Crash qui haussa les épaules en guise d'incompréhension.

-Je ne sais pas ce qu'il lui a pris, dit Coco perplexe.

-Allez vous deux, je sens qu'il vaut mieux rentrer à la maison, poursuivit Crunch.

Les trois Bandicoots reprirent alors leur route, tout en inspectant superficiellement le reste de la forêt tropicale. Leur incompréhension était totale: mais ce qui était sûr, c'était que les plantes étaient étranges...

***

Sur une troisième île, le château de Cortex affichait sa menaçante silhouette dans l'horizon et était visible de n'importe où dans le reste de l'archipel. Cortex rappelait à chacun qu'il était bel et bien présent dans l'archipel Wumpa et qu'il se battait jusqu'au bout pour se l'approprier.

Tenant dans sa main une clef à molette spécifique, un cyborg terminait de construire la toute dernière invention de l'inégalable Docteur Néo Cortex, génie du Mal et savant maléfique élaborant sans cesse des plans plus malfaisants les uns après les autres... mais échouant toujours. Cortex, qui surveillait de près l'avancée de la construction de sa dernière innovation, était impatient de voir sa nouvelle machine toucher à sa fin: c'était un immense robot dont la tête gigantesque était ornée d'un grand N majuscule, symbole même de Cortex. Le robot se composait de deux parties distinctes et autonomes qui pouvaient se détacher l'une de l'autre et être ainsi contrôlées par deux personnes différentes respectivement. L'automate était imposant, arborant un arsenal effrayant constitué de missiles et de rayons lasers: il était parfait pour détruire enfin les Bandicoots... et prêt à être utiliser à «bon escient». Le cyborg à la moitié du visage déformée par un missile toujours actif dont l'ogive s'était enfoncé dans le crâne, avait fait un excellent travail sur la dernière machine de Cortex (bien que les plans et l'idée en elle-même aient été à l'origine de son bras-droit). N.Gin n'avait jamais réalisé et terminé un robot aussi parfait et adéquat: il était très fier de lui-même pour une fois. Il restait encore à approfondir quelques détails et tout serait impeccable, détails à ne pas omettre et qui faisaient la différence entre le bon et l'excellent.

-Bien! Je vois que tout est enfin prêt! dit soudain la voix grave de Cortex qui venait faire une visite surprise. Selon mes sources, les Bandicoots sont de sortie aujourd'hui: parfait! C'est l'occasion rêvée: cette petite merveille va enfin jouer son rôle!

-Mais ô grand maître je n'ai pas eu le temps de la tester. Nous ne sommes pas encore sûrs qu'elle soit opérationnelle: la mettre en marche maintenant serait risqué. Qui sait les conséquences graves que cela pourrait avoir...

-Idiot! Je sais parfaitement ce que je fais. Entre dans cette machine!

N.Gin acquiesça malgré lui. Les ordres de son maître étaient incontestables, et même s'ils l'étaient ce n'était pas lui qui allait s'y opposer. Dans la vision d'N.Gin, Cortex était un homme respectable dont les actes étaient irréprochables. Le bras-droit du savant maléfique grimpa l'échelle incorporée au robot et se mit en place dans la cabine qui lui correspondait. Cortex se dirigea quant à lui vers une table sur le côté sur laquelle avait été disposé sous verre un cristal de puissance. Le docteur souleva le socle et prit délicatement le minéral.

-Avec ça nous allons faire des merveilles! s'exclama Cortex en exposant fièrement son ingrédient secret. Il ne manquait plus qu'un élément final!

Cortex s'approcha l'air satisfait du robot. A la moitié du chemin, une violente secousse se fit ressentir à travers tout le château qui fit tomber une haltère sur le pied de Tiny qui faisait sa musculation quotidienne ou encore chuter Ripper Roo dans les escaliers... ce qui le fit bien rire à vrai dire. Le tremblement ne dura que quelques secondes, mais fut si inattendu et d'une telle force que Cortex s'écrasa à terre et en lâcha son cristal qui vola dans les airs. De part son petit gabarit, il fallait un rien pour faire tomber le savant maléfique: celui-ci, la figure encastrée par terre, releva la tête un peu étourdi et reprit vite pleinement conscience.

-Mais bon sang... qu'est-ce que c'était que ça!? s'énerva-t-il.

-Maître, attention... dit N.Gin en voyant le cristal rebondir sur la grosse tête de son maître avant de retomber au sol. Vous allez-bien?

-Oui stupide imbécile! s'écria Cortex en se frottant le crâne. Nom d'un cannelloni, qu'as-tu encore fait!?

-Je n'y suis pour rien maître, je vous assure! expliqua N.Gin voulant descendre pour aider son maître.

-Reste où tu es, crétin lunaire... ce doit encore être cet imbécile de Kong qui a jeté Roo sur un tas de barils de TNT. Je leur réglerai leur compte plus tard! Pour le moment, mon Monstrator doit montrer de quoi il est capable!

Cortex monta finalement dans son cockpit en ayant repris en chemin le cristal qu'il plaça dans un socle adéquat se trouvant sur le tableau de bord. La puissance du minéral se convertit immédiatement avec celle de la machine. N.Gin, qui avait la majeure partie des commandes importantes, pianota sur les boutons et le robot se mit à bouger. Il lui fit faire deux pas afin de s'assurer que tout se présentait bien. Le bras-droit de Cortex regardait plusieurs écrans différents indiquant chacun des informations comme la jauge de batterie ou les munitions... Jusque là, N.Gin restait satisfait du résultat car tout se présentait parfaitement, mais Cortex fut le plus comblé:

-Mwuhahahaha! Mon plan diabolique marche à la perfection. Avec cette machine sortant tout droit de mon impressionnant cerveau, ces misérables Bandicoots ne seront bientôt plus qu'un ridicule souvenir! N.GIN!

-Oui maître?

-Finissons-en avec les tests: exerçons cette merveille!

-Justement maître, il est possible que certains armements doivent encore être chargés avant de...

-Exécution!

-Oui maître...

N.Gin suivit une nouvelle fois les ordres de son maître et se mit à la tâche. Il dirigea le robot vers un assistant de laboratoire qui servait de leurre. Cortex prit alors deux grosses commandes et n'hésita pas à appuyer sur les boutons.

-Testons ce laser: adieu Bandicoots, se souffla-t-il à lui-même dans un sourire malsain.

Le sbire une fois dans la ligne de mire, le laser se trouvant dans le ventre du robot se mit à charger. Cortex avait hâte de voir le résultat... qui ne fut rien. Après quelques secondes, le rayon se déchargea instantanément. N.Gin comprit qu'il allait de nouveau être la victime d'une des crises de colère habituelle de son maître.

-N.Gin! Qu'est-ce qu'il se passe encore!?

-Ô grand maître, vous n'avez pas voulu m'écouter. Les connexions ne sont pas encore totalement reliées entre elles et le laser ne peut donc être alimenté comme il se doit. Nous avons encore de la chance que cela n'ait pas créé une réaction en chaîne et fait imploser le robot!

-Ah N.Gin... je me demande pourquoi je te confis mes plus brillants plans, répondit faussement calmement Cortex les mains liées devant lui, vu que tu échoues toujours ce que tu entreprends!!!

N.Gin avait l'habitude du courroux de Cortex et d'être ainsi rabaissé gratuitement. Et il ne pouvait rien dire ni protester face à son maître: il se contentait d'encaisser les insultes depuis toujours et d'oublier...

-Et dire que j'y ai passé jour et nuit, continua Cortex en descendant du robot suivi d'N.Gin. Je commence à ma demander si je ne suis pas maudit!

Cortex marmonnait des propos dans sa barbe tandis qu'N.Gin se contenter de suivre des yeux son maître qui faisait les cents pas. Celui-ci prit alors un boulon qui traînait pas terre et le jeta violemment contre la paroi métallique du robot.

-Imbécile de machine! dit-il en projetant l'écrou qui cogna la machine dans un bruit de métal.
Cortex allait se diriger vers la sortie quand un second tremblement de terre plus violent que le premier se fit ressentir. Les deux savants maléfiques eurent du mal à rester debout.

-Mais qu'est-ce que c'est que ça à la fin!? s'écria Cortex tandis que la secousse persistait.

Bien qu'il ne dura que quelques secondes, le second séisme fut beaucoup plus fort que le précédent , si fort que la machine vacilla, menaçant de s'effondrer sur elle-même. La partie du haut du robot se sépara (selon la césure pré-dessinée) du reste du corps...

-Docteur Cortex, attention! cria N.Gin se jetant sur son maître pour le sauver.

Le robot s'écrasa alors de tout son poids à quelques centimètres seulement d'N.Gin et de Cortex, sauvé par celui-ci.

-Si tu savais aussi bien détruire les Bandicoots que de me sauver, nous n'en serions pas là aujourd'hui, dit-il simplement en guise de remerciement.

Cortex se leva en se dépoussiérant et se dirigea vers l'automate.

-Il ne semble pas y avoir de dégât. Mais qu'est-ce que c'était que ces deux tremblements de terre? Depuis que je vis ici, c'est la première fois que ça arrive! Comme c'est étrange.

-Encore une secousse plus forte que celle-là, et c'est le château qui va s'effondrer sur lui-même.

-Quelle poule mouillée! Contente-toi de réparer le robot et laisse-moi m'occuper de la gestion du bâtiment.

-Oui... oui maître, s'excusa N.Gin.

-Toi, reste-ici et débarrasse-moi de cette pagaille: je vais allé voir ce qui se passe. Je veux qu'à mon retour le robot soit de nouveau sur pied et apte à fonctionner.... TOTALEMENT!

N.Gin acquiesça tandis que Cortex sortit de la salle, encore plus énervé qu'à son arrivée. Le cyborg trouvait que depuis un certain temps, son maître était plus irritable que d'habitude et que son obsession de vaincre une bonne fois pour toute les Bandicoots, surtout Crash, ne cessait d'augmenter. Tout en se remettant à reconstruire la machine, N.Gin essayait de comprendre son maître et vieil ami dont le caractère bien trempé avait toujours été complexe, même enfant. Son incompréhension était totale: mais ce qui était sûr, c'était que la terre était étrange...

***

La pluie faisait rage comme à son habitude. Il n'était peut être que 16h de l'après-midi, mais le ciel était si sombre qu'on se croyait tard le soir. Dans sa chambre obscure, sans une lumière allumée, Nina était accoudée à son bureau et terminait ses devoirs. A vrai dire elle s'ennuyait beaucoup dans son Académie et préférait cent fois plus être auprès de son oncle Cortex à élaborer avec lui un nouveau plan maléfique afin d'en finir avec les Bandicoots. Personnellement elle n'avait rien contre eux, mais les battre lui permettait de s'amuser un peu.

L'Académie Maléfique, tout lui semblait insipide et lent: les cours ne lui servaient pas à grand chose dans le sens qu'elle savait déjà la moitié de ce qu'on lui apprenait et qu'elle intégrait l'autre moitié immédiatement. Elle était l'une des élèves les plus intelligentes et les plus brillantes, à l'image de son oncle quelques années auparavant. Par ailleurs, tout comme lui, elle était mal-aimée par les autres étudiants qui la trouvaient détestable à cause de ce côté trop parfait mais contrairement à son oncle, ses mains métalliques suffisaient à les dissuader. Depuis ses débuts dans l'Académie, Nina avait battu les records d'élèves martyrisés. Elle prenait un malin plaisir à voir ses congénères si faibles et traumatisés face à elle. Mais même cela lui paraissait soporifique aujourd'hui. Nina se lassait en vérité de cet endroit pittoresque et avait plus d'ambitions que les autres. Elle était différente, elle l'avait toujours été, et ça Cortex l'avait vu dès sa petite enfance. Elle se sentait elle-même différente, et elle en était fière, fière de n'être pas comme ces autres imbéciles banaux qu'elle était obligée de côtoyer toute l'année. Pas seulement parce qu'elle avait des mains métalliques qu'elle pouvait projeter en avant – par ailleurs il lui semblait toujours les avoir eu, bien qu'elle savait que ce n'était pas le cas mais elle ne se souvenait pas des ses petites années avant sa greffe – mais elle savait au fond d'elle qu'il y avait quelque chose d'autre, qu'elle était spéciale...

Ses devoirs déjà terminés et tandis qu'elle gribouillait plus sur la marge qu'elle ne lisait ses leçons (qu'elle connaissait déjà), Nina repensa à sa première aventure en dehors de l'Académie, contre les Jumeaux Maléfiques au côté de son oncle, de Crash et de Coco Bandicoot. Les Bandicoots, pourquoi se battait-elle contre eux en réalité? Que lui avaient-ils fait? Personnellement rien du tout, Nina accompagnait son oncle dans ses plans diaboliques.... qui au fond ne l'amusait pas tant que ça. Elle faisait juste plaisir à son oncle. En y réfléchissant bien, la seule fois où elle s'était vraiment amusée et se plaisait c'était contre Victor et Mauritz, les deux anciens perroquets de Cortex, en compagnie des Bandicoots. Tout lui semblait alors bien moins compliqué à l'époque. C'était une des premières fois qu'elle était aux côtés de son oncle pour une aventure et cela lui avait beaucoup plu d'y être comme personnage principal de l'histoire... bien qu'elle ait été un moment donné kidnappée par le Crash Maléfique de la dixième dimension. Crash Bandicoot n'avait alors pas hésité à la libérer (son oncle étant trop occupé à être poursuivi par l'autre Crash)

Crash Bandicoot. Il était celui qui avait fait échoué tous les plans de génie de son oncle. Parfois elle se demander encore comment il avait fait, son crâne étant vide. Crash était son ennemi mais paradoxalement son imbécillité la faisait sourire. Il y avait un écart important entre lui et son oncle (au niveau de l'intelligence). C'est vrai, s'il n'y avait pas eu son oncle, se battrait-elle contre Crash.? Ne serait-elle pas plutôt devenue son amie?

Nina reprit ses esprits à cette pensée et secoua la tête. Pourquoi avait-elle pensé cela? La réponse était pourtant évidente. Elle est une Cortex et lui un Bandicoot, c'est-à-dire ennemis jurés! Elle avait dû s'assoupir un instant se dit-elle en replongeant son nez dans son cahier. C'est alors qu'elle remarqua qu'elle avait dessiné Crash Bandicoot dans sa marge pendant qu'elle réfléchissait: elle n'avait d'ailleurs jamais fait un dessin aussi beau. Au lieu d'effacer l'image comme elle l'aurait fait normalement, elle se contenta de refermer rapidement le cahier, encore rouge de son faux-pas.
Selon elle, elle avait assez travaillé pour aujourd'hui: elle se leva et s'allongea sur son lit. A vrai dire, elle ne comprenait toujours pas ce qu'il lui avait pris. Heureusement que son oncle Cortex n'avait pas été derrière elle sinon il se serait posé des questions... Mais quelles questions? se dit Nina en elle-même. Comme s'il pouvait y avoir quelque chose entre elle et ce misérable Bandicoot! Étrangement la boule de poil comme elle aimait le surnommer (il était d'ailleurs la seule personne qu'elle surnommait) présentait plus de qualités que n'importe qui dans ce misérable établissement. Il était courageux, fort, intrépide et plutôt mignon: comparé aux autres élèves, il leur était mile fois supérieur et charismatique. Il avait une certaine carrure, elle se l'avouait. En y réfléchissant bien, Crash était la seule personne qui pouvait l'attirer.

Nina se redressa une nouvelle fois, plus interloquée que face au dessin. Venait-elle vraiment de penser cela? Qu'est-ce qu'il lui prenait ce soir-là? D'habitude, si elle pensait au Bandicoot c'était en mal. En s'asseyant sur le lit, elle remarqua qu'en réalité, depuis toutes ces années, elle n'avait en fait jamais pensé à Crash en lui-même ou le peu de fois ce n'était jamais d'une mauvaise façon.
Nina fut contente pour une fois d'être seule dans sa chambre privée, car elle se comportait ce jour-là bien bizarrement. Cela ne lui été jamais arrivé par le passé, même peu après sa rencontre avec Crash Bandicoot. Elle se trouvait alors bien ridicule et faible aujourd'hui. Elle se leva et se mit à la fenêtre en s'appuyant dessus: elle regarda l'horizon et souhaitait à ce moment être dans le château Cortex aux côtés de son oncle, élaborant ensemble un nouveau piège à tendre aux Bandicoots. Nina se montrait parfois puérile: tandis que Cortex cherchait en vain à conquérir l'humanité, elle, elle ne pensait qu'à se battre une nouvelle fois avec les rongeurs. Ils n'y avaient qu'eux qu'elle trouvait divertissants, encore plus Crash.

Pourquoi toujours lui? se demanda-t-elle. Pourquoi maintenant? Nina cherchait à comprendre ce qui la poussait à être si sympathique envers le marsupial, qu'elle devrait pourtant rabaissé mais dont elle n'en avait plus envie maintenant. Elle baissa la tête dans ses coudes en soupirant: elle était bien insensée, elle qui était censée justement être plus intelligente que cela. Son incompréhension était totale: mais ce qui était sûr, c'était que son comportement était étrange...

***

Dans une grande salle en chrome argenté, un étrange individu s'y tenait assis. Sa peau bleue foncée reflétait la lumière violette des immenses projecteurs. Il était immobile et ne bougeait pas d'un cil (bien qu'il n'en avait pas): il était difficile de savoir alors s'il sommeillait ou s'il se concentrait sur quelque chose. Il était aveugle dû à un précédent accident qui faillit lui coûter la vie, et afin de cacher ses cicatrices, il portait un bandeau arborant un œil rouge dessiné. Il n'avait pas besoin de sa vue pour voir: paradoxalement, même sans ses yeux, il voyait mieux que les autres, même des choses invisibles aux yeux de simples êtres mortels. Il n'était pas normal... ou plutôt il n'était pas humain: le céciteux avait deux longues antennes qui commençaient sur le haut du crâne, mobiles et nécessaires à la survie de l'extraterrestre. Assis au milieu de la salle, l'alien pensait profondément et attendait le retour de ses compagnons, partir faire un tour sur cette nouvelle planète. Il n'avait pas besoin de descendre du vaisseau dans lequel il se trouvait pour savoir à quel point ce monde était petit et médiocre, corrompu et faible: il sera facile à détruire.
Tandis que l'étrange personnage se perdait dans ses noires réflexions, une grande plante, composait de branches et de feuilles, qui bougeait toute seule vint se poser sur ses genoux. Il l'avait entendue entrer dans la pièce et glisser jusqu'à lui: il se contenta de la caresser comme l'on caresserait un animal. Des pas se firent entendre derrière lui: deux nouveaux individus aussi mystérieux que lui venaient d'arriver à la suite du végétal.

-Tu ne devrais pas laisser Kanü aussi autonome. Un jour tu ne l'as retrouveras pas, dit énigmatiquement l'alien à la peau bleue sans se retourner.

-Pas d'inquiétude là-dessus, cher Psukhé, répondit la voix féminine d'un des deux arrivants tandis que la plante nommée Kanü vint se loger contre sa maîtresse. Les plantes sont mon domaine.

Le dénommé Psukhé se leva enfin, sans un mot, et se retourna vers ses deux compagnons qui étaient frères et sœurs: ils avaient, quant à eux, la peau verte (celle du mâle plus foncée) et de longs cheveux bruns chacun. Ils avaient la particularité d'avoir deux paires de bras et des yeux dorés sans pupille et sans expression. Le frère était musclé et fort, tandis que la sœur fine et sensuelle. Sans ouvrir la bouche, Psukhé parla aux autres qui l'entendirent comme à l'habitude dans leur esprit:

-Quels sont les rapports?

-Cette planète, qu'ils appellent Terre, est faible! répondit cette fois le mâle. Ce nom est bien mal choisi: je connais la terre, elle est forte et inébranlable, contrairement à ce monde ridicule! Je n'ai pas eu de mal à la contrôler: les Hommes l'ont tellement corrompue que même la croute terrestre de ce monde est malléable. C'est pathétique!

-Je savais que ça allait être facile pour toi Biä, continua Psukhé sans bouger les lèvres.

Le grand alien Biä était en fait dépité de voir à quel point la terre de ce monde était flexible et apathique, elle qui devait être le symbole même de la force physique. Tout comme elle, Biä était un alien imposant et athlétique. On pouvait penser qu'il avait un petit caillou dans le crâne, mais il n'en était rien: Biä était très intelligent mais surtout extrêmement rusé. Rien ne lui résistait, pas même la terre. Il n'y
avait qu'elle qui l'amusait et l'obéissant (sa sœur étant affreusement têtue). Il était son maître.

-Il en va de même pour le plantes. Elles sont aussi chétive qu'un nouveau-né: ça m'arracherai presque le cœur. Les êtres humains prennent tellement peu soin de leur monde que les plantes n'ont pas hésité une seule seconde à me rejoindre. Ils seront faciles à annihiler, pas vrai Kanü? dit la femelle en ricanant.

-Botä, ton entêtement te coûtera cher si tu n'écoutes pas plus mes ordres. Ces plantes appartiennent à cette planète putride, fait attention à ne pas être à ton tour corrompue par elles...

-Ça, ça ne risque pas! s'exclama Botä vexée des propos de l'aveugle.

Les plantes avaient toujours été ses seules amies: elle savait qu'elle pouvait leur faire confiance. Elle ne les craignait pas, et c'était réciproque. Elle vivait un lien étroit et charnel avec elles: elles seules la comprenaient. Botä avait toujours vécue parmi les plantes et vivaient comme elles, d'où ce caractère bornée de pousser là où elle ne devrait pas et de persister jusqu'au bout. Seules les plantes l'obéissaient. Elle était leur maître.

-L'heure approche mes chers compagnons, et notre vengeance avec elle, continua Psukhé.

Botä et Biä se regardèrent l'un l'autre exaltés et satisfaits, l'air vainqueur et triomphant.

-Cela signifie que tu as enfin repéré le «Traître»!? s'écria le maître de la terre impatient de prendre sa revanche.

-Pas tout as fait.... ne le sous-estime pas une nouvelle fois Biä, ses pouvoirs ont encore augmentés depuis notre dernière rencontre. Mais je sais où il se cache, répondit Psukhé en déclenchant un hologramme de l'île de Cortex. Il utilise les humains pour brouiller les pistes et assouvir sa soif de pouvoir.

-Mmmh... les humains... il est tombé bien bas, ajouta Botä. Nous avons assez attendu!

-Du calme Botä... tu as raison. Il est temps de passer à l'action...

-L'heure a sonnée dans ce cas, comme j'ai hâte de m'amuser! répondit Biä.

Psukhé éteignit l'hologramme et se dirigea vers la sortie en compagnie de ses alliés.

-Botä, Biä, vous serez mes yeux. Ne me décevez pas!

-Oui Psukhé, répondirent-ils en même temps.

-Pendant votre absence, mes pouvoirs télépathiques se sont remis en alerte – une sensation que j'avais presque oubliée – et j'ai pu me divertir un peu avec une des autochtones de ce monde. Les humains sont vraiment faibles: il m'est facile de contrôler leurs pensées et leur comportement. Cette guerre ne sera pas longue mes amis.

Les deux ricanèrent de cette information: ils savaient très bien qu'aucun être dans l'Univers ne pouvait égaler leurs pouvoirs. Ce monde était condamné à l'avance... et aucun de ses habitants ne s'en doutaient. Tous, aussi pitoyables qu'ils soient, continuaient «innocemment» à grouiller comme des insectes à la recherche de cruauté et de violence. Les trois aliens trouvaient cela «charmant»: aucun des mondes qu'ils avaient anéantis auparavant à travers la Galaxie n'avait réussit à leur résister. La fin était proche:

-Les Wickedious sont de retour!

Fin du Chapitre 1: Le présage.


* aussi appelé temple «Mojo» dans COTT

** dans le Crash Bandicoot 1 il aurait dû y avoir Tawna ET Coco à sauver, ce qui expliquerait la présence de cette dernière dans le 2

*** tout le monde l'oublie! Pourtant à la fin de Crash Bandicoot: Warped, nous pouvons bel et bien l'apercevoir au fond de la maisonnette. Je lui rends justice!

Dans le chapitre 2: Cauchemar
"J'ai vu tant de mort et tant de souffrance. Tant de tristesse et de désarroi. Tant de chose que même-moi je ne peux comprendre. Pourquoi est-ce que je fais cela? Pour le pouvoir. Je rêve d'être enfin à la tête du monde! Etre enfin à ma place. La place qui m'est dûe. Il faut que j'accomplisse la Prophétie!"


Note de l'auteur:
-je tiens à préciser que je ne comptes pas COTT et CMOM.... tout simplement parce que je suis une artiste! Je prend que la Beauté... Ou tout simplement parce que ces jeux sont nuls (niveau scénario) [avis personnel]
-vous remarquez donc que le Prologue n'a pas de rapport direct avec le reste de l'histoire? Vous verrez dans la suite pourquoi ce prologue.
-la fanfic se passe quelques années après le dernier jeu: ce qui explique que Pura, Polar et T-Rex soient maintenant adultes.
-les personnages sont donc sous leur ancienne apparence: bien entendu quelques fois ils changeront d'habits, mais je le préciserai.
-les Bandicoots habitent donc toujours sur l'île N.Sanity.
-je différencie Bandicoot et bandicoot: Bandicoot faisant référence à la famille, bandicoot à l'animal.
-en gras sont les prénoms des personnages qui apparaissent pour la première fois dans la fanfic
-vous pouvez admirer les merveilleux noms que j'ai donné aux machines ^^
-les Wickedious sont des OC (ne pas essayer de les chercher dans la série Very Happy )


Dernière édition par seg0lene le Mar 27 Nov - 13:39, édité 4 fois (Raison : Rajouts)
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Cora Bandicoot le Jeu 12 Juil - 20:34

Eh bien, quand Sanephar m'avait dit que c'était géniale, elle n'avait pas tort.

Pour le prologue, je trouve que la dimension que tu as décrite segOlene est à l'image de Nefarious Tropy et j'ai aussi remarqué comme Sanephar que son échange avec Uka Uka c'était déroulé avant Crash Bandicoot Warped.
Cela lève un nouveau mystère sur leur relation.

L'échange des frères sorciers fût aussi intéressante et mystérieuse, quoique à un moment j'ai eu du mal à faire la différence entre Aku Aku et Uka Uka.

Tiens des visages familiers : Pura, Polar et T-Rex. Euh, une minute, Crunch est là, mais combien de temps se sont écoulés depuis la dimension de Tropy ? Et combien de temps se sont déroulés depuis Twinsanity ? Polar était encore petit, comment lui, Pura et T-Rex ont pût grandir si vite ?

J'ai adoré l'échange N.Gin-Cortex. Voir mon scientifique préféré aussi longtemps m'a fait sourire.
J'ai aussi aimé voir Nina, c'est un personnage que j'affectionne tout particulièrement. C'est un personnage plus complexe qu'on ne le crois. Mais va-t-elle tombée amoureuse de Crash ? Si c'est le cas, je préfère prévenir, l'idée ne me plait pas. Amis à la limite mais qu'ils en reste là.

Euh, j'ai pas très bien compris l'histoire des aliens. Il y a un rapport avec Nitros Oxide ?

En somme un début de Fanfiction très intéressant et qui compte maintenant une nouvelle fan.

Euh, ne me tuer pas les filles, mais les jeux COTT et MOTM, moi je les ai adoré.


Dernière édition par Cora Bandicoot le Dim 23 Sep - 20:02, édité 2 fois
avatar
Cora Bandicoot
Vétéran
Vétéran

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 20
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Ven 13 Juil - 12:49

Alors pour commencer un grand merci pour ton commentaire Cora, ça me fait extrêmement plaisir ^^

Génial? A ce point? Merci beaucoup (je ne sais pas vraiment quoi dire dans de telles situations ^^")

Ah tu as eu du mal à faire un moment la différence entre Aku et Uka, j'irais relier ce passage alors ^^ Merci de me l'avoir fait remarquer: en tant qu'auteur, on voit mieux quel personnage parle par rapport aux lecteurs et on ne s'en rend pas tout de suite compte ^^

En fait (je pensais que ça aurait été clair) le prologue n'a pas de lien direct avec le chapitre 1. Le prologue (contente qu'il t'ait plu) se situe dans le passé par rapport à l'histoire qui passe (quant à elle) après les jeux que nous on connait. C'est pour cela que Pura, Polar et T-Rex sont déjà grands (en plus ce sont des animaux, ils grandissent donc plus rapidement que nous humains)

Quel est ton scientifique préféré? ^^ Moi N.Gin Razz (mais j'adore Cortex!) J'avais marre de le voir comme un gland dans COTT et CMOM alors je lui rend justice en le faisant paraître plus intéressant et plus "normal". Contente que ce dialogue t'ait plu, c'est parfois difficile de garder le caractère des personnages Smile
J'essaye de faire une Nina assez psychologie comme personnage dans le sens qu'elle montre un caractère qui n'est en fait pas naturel.
Tututut! Je ne peux pas te dire si elle va tomber amoureuse de Crash après. Tous les mystères seront dévoilés par la suite alors... patience ^^

C'est tout à fait normal que l'histoire des trois aliens soit compliquée à comprendre pour l'instant. Leur rapport avec les autres, leur intérêts seront dévoilés plus tard. Je fais exprès de vous laisser sceptiques sur cette fin de chapitre 1 ^^ (sinon ce ne serait pas drôle de ne pas vous voir vous creuser la tête x] ) Donc rapport, ou pas rapport avec N.Oxyde? Chut....

Une nouvelle fan? *tombe (pour la troisième en deux jours) de sa chaise* Merci infiniement.

*sort sa Thompson SMG et vise Cora car elle aime ces jeux hérétiques* Non je plaisante. Personnellement je les renis ^^ Mais chacun ses goûts, je ne vais tout de même t'en vouloir parce que tu as aimé ces jeux et pas moi. Ce serait bien mal placé de ma part (en plus tu m'as écrit un gentil commentaire, je ne vais pas te blâmer!)

Encore un grand merci ^^

avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Cora Bandicoot le Ven 13 Juil - 16:34

Sanephar avait raison et je lui donne raison, le début de ta Fanfiction m'a beaucoup plu segolene Wink

Pour les petits animaux de compagnies de nos amis Bandicoot, j'avais été étonnée de les voir devenir adultes. Mais les Bandicoot sont à moitiés animaux eux-aussi ? Ils ne devraient pas grandir comme eux ?

Zut ! J'ai oublié de le préciser. Euh, mon scientifique préféré est le Docteur Neo Cortex, crois-moi, je l'adore. J'ai écrit les raisons pour lesquelles je l'aimait sur la Fanfiction de Sanphar. N.Brio et N.Gin sont aussi intéressant et je les aime bien, mais pour moi, c'est Cortex le meilleur.

(*Se mettant à genoux en suppliant sa grâce Sad devant les regard haineux lançez pas segOlene et Aku Uka Evil or Very Mad sur la comparaison faites sur leurs scientifiques préférés respectif)

Euh, le fameux " traitre " dont parle les aliens, c'est le docteur Nefarious Tropy ?
(Je dis ça à cause de la peaux bleu)

J'ai remarqué des allusions faites à :

Crash Bandicoot Warped : Le prologue et T-Rex
Crash Twinsanity : La bataille contre les jumeaux maléfiques ; Victor et Moritz
Crash Tag Team Racing : L'expression de Cortex " Non d'un cannelloni "

D'ailleurs, si cette histoire ce situe après Twinsanity, Cortex se souvient encore de son partenariat avec Crash. Mmm, comme c'est intéressant...

Attention, ne te fais pas mal en tombant de ta chaise. Wink

Bah, désolé mais ces deux jeux ne m'ont pas semblé si mal fait que ça. Quand je pense à Crash Bandicoot, je le voie lui et les autres personnages avec leurs nouvelles apparences, que d'ailleurs je préfère, sauf Tiny.
Par contre, le fait que certains personnages comme : Dingodile, Ripper Roo, Polar, Pura, N.Tropy, Pinstripe Potoroo etc, ait disparus ne m'a absolument pas plu, voir déçus.

C'est un plaisir de commenter ta Fanfiction segOlene.
avatar
Cora Bandicoot
Vétéran
Vétéran

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 20
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Ven 13 Juil - 17:39

Et bien contente que ça t'ait plus ^^

Oui je savais que ça allait étonner plus d'un puisque nous avons l'habitude de les voir petits et en compagnie des Bandicoots. Je suppose que les Bandicoots ont reçus des gènes humains qui font qu'ils vieillissent moins vite qu'ils ne le devraient normalement: ils ne sont plus entièrement animaux Smile Ils doivent sûrement vieillir plus vite que les humains ordinaires, mais moins que les animaux ordinaires. C'est la chose la plus pausible à mon humble avis ^^

Ah oui Cortex. Jamais il ne pourrait ne pas apparaître dans une fanfic! Moi aussi je l'adore mais je préfère N.Gin: il a été mon méchant d'enfance ^^ N.Brio j'ai encore du mal à l'aimer à sa juste valeur *assomée par un caillou lancé par Aku Uka*

De quelle peau bleue parles-tu? Il s'agit sûrement de celle de Psukhé (le premier qu'on voit) qui a une peau bleue foncée (j'ai fait un dessin d'eux que je posterai prochainement pour que vous les visualisez bien) Ce sont bien des aliens qui n'ont pas de rapports (physiquement) avec Tropy ^^ Ils ont des antennes et des griffes: Psukhé est aussi différent de Bïa et Botä qui sont des insectoïdes tandis que lui serait plutôt reptiloïde. Il y aura plus de détails dans la suite de la fanfic Wink
Je ne peux pas dire qui est ce fameux "Traitre" maintenant: toute l'intrigue de l'histoire serait gâchée!

Je fais plus ou moins beaucoup de références aux jeux de Crash Bandicoot (sauf d'Activision ^^) justement pour rapprocher ma fanfic à la série. D'où la réhabilitation de T-Rex x), la référence aux Jumeaux Maléfiques et l'expression de Cortex. Comme si c'était exactement le même personnage Wink

Justement.... que va-t-il se passer par la suite puisque Cortex et Crash s'étaient ralliés un moment donné? Est-ce que cela va-t-il changer quelque chose? Mystère....

T'inquiètes, j'ai mis plein de coussins par terre (j'ai l'habitude de tomber de ma chaise Smile )

Moi je les vois comme dans les vieux: mais chacun ses choix Wink
En fait je suis plus tolérante pour COTT que pour CMOM: ils ont voulu créer un autre style de jeu que je n'ai pas aimé. Mais bon l'idée n'était pas à vomir. En revanche pour CMOM.... c'est un vrai foutoir ce jeu. Aucune nouveauté comparé à son prédécesseur. Des mutants ont disparus confused Cortex est débile à chier. Les cinématiques en "dessin animé" d'un humour... débile. Genre "caca, pipi, prout!"
Pourtant je trouve les graphismes très beau et frais. Les décors sont vraiment jolis. Mais bon, je suis nostalgique moi ^^ Je repense aux vieux jeux... je suis de la vieille époque Wink
Moi aussi je suis très déçue qu'aucun homme de main de Cortex n'apparaisse, genre il les a tous brûlé dans son château ^^
Enfin bref... ça aurait pu être sympa mais j'ai pas accroché. Voilà. C'était mon avis ^^

Et ce fut un plaisir de t'y répondre ^^




avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Sanephar le Ven 13 Juil - 22:42

Ca m'a pris un temps fou pour lire, relire et commenter, mais j'en vois le bout ! Voici donc le commentaire du chapitre 1 !

J’ai mis du temps avant de comprendre que ça se passait bien après « Crash Bandicoot 3 : Warped » ! Je pense que ça ne serait pas mauvais de le préciser quelque part, car je me suis perdu par rapport au prologue qui posait le « temps » de l’histoire.

« Retourner à son ancienne prison » => Retourné

Dommage pour toi Uka Uka ! Parce que ton frère a justement décidé de venir ici le jour où tu viens !
Un endroit plein de souvenirs… C’est vrai qu’Uka Uka en a, il a été enfermé là. Mais est-ce une référence à son incarcération ou bien avant ?

La première scène est quand même fort énigmatique. Un moment, je me suis même demandé si je ne confondais pas qui disait quelle réplique, jusqu’à ce que je comprenne que le chaos futur n’est pas provoqué par Uka Uka mais une menace extérieure !

« -Pourquoi es-tu si faible? » => Dit-il alors qu’il s’est fait emprisonner par son frère jumeau Laughing

« le dieu-oiseau indigène, symbole de liberté. » => Tu t’es inspiré d’une mythologie ou c’est purement inventif ?

Oki… Uka Uka a échoué à plusieurs reprises de s’emparer du monde, mais je ne pense pas que ça soit à ça qu’Aku Aku fait référence. Ca ne serait pas une bonne chose qu’Uka Uka sème le malheur et le chaos. Alors qu’est-ce qu’Uka Uka a échoué ?!

J’adore la phrase de fin d’Aku Aku…

***

La scène avec les Bandicoot est ma préférée du chapitre ! Pourtant, je suis plus en général avec une confrontation méchant/gentil comme celle d’Uka Uka et Aku Aku mais celle-ci… Elle est trop bien. Ca fait très ambiance Crash, ça apporte de la légèreté, du sourire (faut vraiment être crétin pour provoquer soi-même une telle catastrophe qui en plus était évitable !).

Mouais… Crash est unique. Il est d’une stupidité parfois affligeante, mais c’est un artiste quand même ! Pour élever la connerie à un tel niveau, déjà, mais en plus pour être super balèze : il se fait courser par un rocher, et il en profite pour faire des cascades ! Sacré Crash. Même pas coupable d’avoir mis en danger sa fratrie. D’ailleurs, cette dernière le lui rende bien, et je trouve que ça sied aux deux personnages. Bien qu’intelligente, Coco a un peu moins de sang-froid et je la trouve assez impulsive. Et puis Crunch qui tape la tête de Crash en se disant que de toute façon, il n’y a pas de neurones la dedans alors il peut y aller. Trop fun !
La comparaison entre l’intelligence de Crash et du fruit Wumpa… EXCELLENTE !

En plus, de l’humour et du bon respect de la personnalité des personnages, j’apprécie aussi que tu ne fais pas faire à Coco des inventions super nulles comme recycler le beurre ! L’énergie des éclipses, c’est carrément plus savant !!

J’aime bien aussi ta vison de la relation fraternelle qui unie les Bandicoot. Je n’aurais jamais pensé que Crunch puisse prendre autant de la place. J’aime bien ce personnage, mais je ne sais pas jamais quoi en faire, c’est terrible !

C’est avec l’apparition de Crunch et la croissance des animaux des Bandicoots qu’on voit que l’histoire se passe bien après le prologue. Au moins, tu donnes l’explication des animaux. J’en parle même pas, les pauvres. Et pourtant, je les aime bien (surtout Polar !).

Je me demande si Pura a senti Böta.
En tout cas, je me suis demandé ce que Crunch avait trouvé et j’ai vite lu pour savoir xD

« juste refermées pour la nuit trop tôt. » => Gné ?
« Coco fut surprise (et un peut blessée) » => Peu

***

Tes débuts de scènes mettent bien en avant l’ambiance de chaque faction, l’ambiance même du jeu et ça j’adore ! Cortex et N.Gin sont admirablement bien fidèles aux jeux, à l’instar des jumeaux sorcier, des Bandicoot, et de Nina (le OOC étant fait exprès si j'ai bien compris) !

Quel robot ! J’envie ton imagination, je n’arrive jamais à inventer un instrument maléfique aussi excellent. Magnifiquement bien décris en plus !

« Selon mes sources, les Bandicoots sont de sortie aujourd'hui: parfait! C'est l'occasion rêvée: cette petite merveille va enfin jouer son rôle! » => S’ils sont dans la maison champignon, ça revient au même non ? Tu flambes leurs baraques !!

« -Idiot! Je sais parfaitement ce que je fais. Entre dans cette machine! »Cette réplique et la précédente nous ramène à « Crash Bandicoot 2 : Cortex Strick Back » !

« chuter Ripper Roo dans les escaliers... ce qui le fit bien rire à vrai dire. » => J’ADORE ! J’ai éclaté de rire ! Elle est mythique celle-là !

« Nom d'un cannelloni, qu'as-tu encore fait!? » => J’hésite entre « Ah Cortex est ses expressions » ou « Ah ce Cortex… toujours à rejeter la faute sur les autres. » Ce qui fait la différence entre un maître méchant et un méchant sbire, en fait xD

« ce doit encore être cet imbécile de Kong qui a jeté Roo sur un tas de barils de TNT. » Ça doit faire bien rire ce dernier aussi xD Je m'en remets pas de la blague sur Roo précédemment, tu sais !

« Cortex avait hâte de voir le résultat... qui ne fut rien. Après quelques secondes, le rayon se déchargea instantanément. » Je l’ai senti venir ce coup-là ! Fallait écouter ce pauvre N.Gin qui s’en prend pleins la tronche alors qu’il a raison ! J’ai de la peine pour lui qu’il soit autant maltraité psychologiquement !

« -Mais qu'est-ce que c'est que ça à la fin!? s'écria Cortex tandis que la secousse persistait. » Moi je sais, c’est Biä ! Merci la scène finale !!

« -Si tu savais aussi bien détruire les Bandicoots que de me sauver, nous n'en serions pas là aujourd'hui, dit-il simplement en guise de remerciement. » Trop aimable. Je te laisse crever la prochaine fois ? Ils seraient déjà mort en plus si Cortex écoutait plus N.Gin !!

« de vaincre un bonne fois pour toute les Bandicoots » => Une

***

Je vais être franche avec toi, j’ai eu vraiment du mal avec la scène de Nina.
D’une part pour une question de mise en page où les paragraphes paraissent très longs. Ça fait un peu mal aux yeux. J’ai remarqué que tu répètes cette erreur dans tout le chapitre. Il faudrait les séparer pour aérer ton texte.
D’autres part, parce que Nina est vraiment OOC. Mais en lisant la scène finale, j’ai compris que c’était fait exprès. L’autotchone dont parle Psukhé, c’est bien elle ?

La première partie correspond bien à Nina, pose bien le contexte et est très fidèle au personnage. J’ai trouvé que ses sentiments pour Crash étaient révélés trop rapidement. Et bien que ça soit fait exprès, ça me laisse toujours une impression de « brusquerie » à la seconde lecture. Ceci dit, la description des sentiments et la narration sont splendides.

Elle arrive à faire ses devoirs sans lumière alors qu’il fait sombre ?

***

En lisant la description de Psukhé, je me suis demandé s’il était de la même origine que Nefarious Tropy ou plus de Nitros Oxide… Je n’ai pas encore réussi à me positionner à ce sujet xD

« ce monde était petit et médiocre, corrompu et faible: il sera facile à détruire. » => Tu sais ce qu’il te dit le petit monde médiocre ? Sale type. Tu me paraissais super avec ta description, mais finalement, je t’aime pas !

« -Cette planète, qu'ils appellent Terre, est faible! répondit cette fois le mâle. » => Non, mais c’est pas vrai !! Ils le font vraiment exprès ?! Bah j’t’aime pas non plus !

« On pouvait penser qu'il avait un petit caillou dans le crâne, mais il n'en était rien: Biä était très intelligent mais surtout extrêmement rusé. » => C’est Crunch qui va être jaloux xD

« -Il en va de même pour le plantes. Elles sont aussi chétive qu'un nouveau-né: ça m'arracherai presque le cœur. Les êtres humains prennent tellement peu soin de leur monde » => Y’en aura au moins un des trois qui ne me vexera pas beaucoup xD La description des trois personnages sont complètes, bien que la scène reste énigmatiques, mais c’est Botä qui me « plait » le plus. Je préfère son pouvoir, et la façon dont elle se compare avec les plantes m’attire plus !

« -Cela signifie que tu as enfin repéré le «Traître»!? s'écria le maître de la terre impatient de prendre sa revanche. » => De par le prologue, je penche pour Tropy !! Oui, je sais, tu ne me donneras pas la réponse ^^' Mais je dis quand même mes hypothèses pour avoir peut-être le plaisir de dire "j'avais raison". Mais si j'ai tort, je le crierais pas Laughing

« -Les Wickedious sont de retour! » => Je me demande si c’est eux qu’Uka Uka disait en parlant « d’être dangereux et incontrôlables » et si il s’agit bien de la menace que les jumeaux sorciers redoute ?

***

Je n’arrive pas à savoir qui parle dans le Preview ><

J’ai… du mal à croire que c’est toi qui a écrit ce chapitre. Je l’avais déjà ressenti dans le prologue mais en lisant le chapitre 1 je trouve que tu as progressé énormément dans l’écriture. J’avais trouvé la précédente version un peu brouillonne, même si elle n’en restait pas moins intéressante. Hormis quelques fautes orthographe et le manque d’aération, ce chapitre est génial ! C’était un régal !! En plus, tu as essayé de faire un p’tit genre avec trois scènes qui se termine par un phénomène étrange et qui sont en lien avec l’action des Wickedious. La première scène étant un prélude aux phénomènes étranges et la dernière comme un épilogue d’explication (et un prologue de commencement !).

J’ai savouré cette lecture. Merci de nous avoir fait partagé ce p’tit chef d’œuvre !

Cora Bandicoot & Erion Arrow Quand j’ai rédigé mon commentaire, je n’ai pas lu les tiens Cora, ni les réponses d’Erion pour que mon jugement quant à ce chapitre soit intact. J’ai du mal à rédiger un commentaire en voyant ceux des autres. Une réaction que je ne m’explique pas :/

Dire que je déteste COTT et CMOM est un mensonge, mais dire que je les aime en serait un aussi. Ils ne sont pas mauvais, mais la qualité n’est pas comparable à ceux de leurs prédécesseurs. Et puis le changement est trop brutal !

Au début, je n’avais pas d’affection particulière pour Brio. C’est le fanatisme d’Aku Uka qui m’a fait aimer ce personnage, mais aussi en écrivant plus régulièrement dessus. L’avantage avec ce personnage, c’est que comme il apparaît peu, tu as une certaine marge de liberté quant à sa personnalité et son histoire. C'est le cas de d'autres, mais le rôle que tu peux lui apporter est plus intéressant qu'à Koala Kong et Riper Roo par exemple !

Donc… aucun lien « de race » entre Tropy et les trois aliens. Non, parce que comme Tropy a une coiffe, on aurait pu croire qu’il avait des antennes aussi !!
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Sam 14 Juil - 10:38

Déjà un gigantesque merci pour ce super commentaire *0* Je n'en attendais pas autant! affraid *court vers son lit pour s'évanouir dessus, car en a marre de s'écraser le crâne par terre en tombant de la chaise*

Je pensais que cette ambigüté entre le temps du prologue et celui de l'histoire était intéressant... mais si après ça vous fait perdre le fil de la chronologie je rajouterai alors une petite phrase qui explique que le temps a passé depuis le Prologue ^^ Merci de me l'avoir fait remarqué.

Ces souvenirs sont effectivement une référence de l'incarcération d'Uka mais on peut s'imaginer aussi qu'il s'y est passé beaucoup de chose avant qu'Uka ne soit enfermé ici (peut-être même quand ils n'étaient pas encore masques... oula je vais après retomber sur le Berceau du Bien et du Mal xD)

Cette scène est énigmatique, oui, c'est fait exprès: si vous compreniez tout ce ne serait pas drôle! Cela ne t'as pas choqué que la fin du monde ne soit pas provoquée par Uka pour une fois? ^^

Uka est un hypocrite xD

Je me suis plus ou moins inspiré des dieux égyptiens (comme Ibis ou Râ par exemple qui ont une tête d'oiseau) Pour le symbole de liberté c'est de moi: qui mieux que l'oiseau pourrait être son allégorie? Ensuite (sur le dessin notamment) j'ai mis une tête de perroquet pour renvoyer à la faune de l'Australie ^^ Je n'allais pas mettre un pigeon par exemple, ça l'aurait moins fait je pense ^^
Petite anedote: au départ j'avais écrit qu'Aku regardait un dieu-singe symbole de la ruse... mais en relisant je me suis dit: quel rapport avec la situation? ^^" La liberté est plus adéquate ici.

Je ne vais quand même pas te dire tout de suite ce qu'a rééllement échoué Uka.... prochainement Wink

***

Moi aussi j'ai beaucoup aimé cette scène (parce que c'est moi qui l'ait écrite évidemment héhé....) Non je plaisante. En fait j'ai plus souvent du mal à faire des scène avec le Bien, c'est moins intéressant que le Mal xD Mais là je trouve que ça collait très bien avec l'univers et les personnages Smile Contente qu'elle t'ait autant plue Wink

J'imagine tellement Crash enlever cette planche de bois qui déclanche après la poursuite Laughing C'est tout lui! Crash qui fait des figures: ça c'est la classe!
Merci: cette expression est de moi Very Happy

Oui moi aussi... le beurre commençait à me sortir par les narines! Du beurre? Soyons sérieux...si tu veux du beurre Coco, rend doit à l'Intermarché ou je sais pas quoi mais casse pas les noix (pardonnez mon expression) avec ta margarine (tu sais où on te l'étale!? sur le visage!) Donc Coco est redevenue intelligente dans mon histoire et crée de vraies inventions UTILES! ^^

En fait Crunch me fait de la peine: toujours mis de côté, il ne sert jamais à rien dans les jeux, etc... En dehors de l'histoire, tu ne trouves pas ça abusé dans COTT? Genre Crunch qui reste coincé durant tout le jeu dans de la glace et qui se libère JUSTE à la fin... comme par hasard! Ca montre à quel point qu'Activision c'est de la me*£de et ne savait pas quoi en faire de ce personnage *honte* Déplorant... quoique Twinsanity sur ce côté aussi m'avait un peu déçue (même si au départ on devait le voir mais comme les développeurs n'ont pas eu le temps de finir le jeu T_T).... mais je trouve dans COTT ça encore plus flagrant! [c'était le coup de gueule de la journée ^^]

Oui les pauvres, toujours délaissés dans les histoires ^^ Surtout T-Rex! °0° Pourtant je l'adore ce personnage!!! Si j'avais un T-Rex... il me mangerait Very Happy (quoique j'ai la peau sur les os...)

En fait les fleurs se referment à la tombée de la nuit... tu n'as jamais remarqué? Enfin je ne crois pas toutes mais la plupart ^^ Dans l'histoire ils sont encore dans l'après-midi et pourtant elles sont déjà
refermées comme si c'était à la tombée de la nuit... je pense que ma phrase est lourde et mal tournée ^^"

***
Le plus dur dans une fanfic est de faire correspondre les personnages à ceux dans la série, ne pas faire de OOC (sauf si c'est expliqué comme pour Nina en effet ^^) Alors je suis très fière d'avoir su retranscrire nos personnages dans ma fanifc Smile

Tu trouves mon robot génial!? *0* J'ai moi-même du mal à inventer des machines ou des armes (surtout leur nom xD tu as du le remarquer ^^") Magnifiquement bien décrit? °0° Merci!!!!!

Ouais mais... il faut comprendre Cortex: avec toutes ses défaites il ne s'est plus où il en est.... et puis il se fait vieux.

Reprendre quelques répliques des anciens jeux me permet de rester dans le caractère des personnages et de faire un p'tit clin d'oeil Wink

lol! Moi aussi j'imagine trop Ripper Roo rigoler Laughing J'ai même réussi à me faire rire comme une glandue quand je l'ai écrit xD

J'avais peur que ça fasse un peu OOC... et puis je me suis dit "allez, un autre clin d'oeil!" Et puis je ne savais pas quoi lui dire d'autre ^^ J'l'imaginais bien dire ça même dans cette situtation critique =P

Mince cette réplique sur Ripper Roo t'a marquée à vie maintenant xD

N.Gin est comme ma mère (sauf physiquement)... personne ne l'écoute! (faits véridiques) Pour cette partie de la scène j'avais peur d'avoir mal décrit ce qui se passait... mais je vois qu'en fait ça va ^^" Mais un jour ça se retournera contre Cortex de ne jamais écouter N.Gin: qui sait, la machine aurait très bien pu imploser et tuer sur le coup Cortex °0° (et l'histoire serait déjà finie xD) Oui pauvre N.GiN... je lui rendrais un jour justice comme il se le doit! *air triomphant!*

C'est vrai tu as relu :O et tu sais que c'est maintenant les Wickedious ^^

***

D'accord pour la prochaine fois j'espacerai: merci de me l'avoir fait rermarqué. Je pense que je m'en doutais un peu... mais je voulais vous voir souffrir héhé Twisted Evil
C'est exact, Psukhé parle bien de Nina ^_^

Non mais c'est Nina.... c'est une surdouée avec des yeux bioniques!

***

Dans le chapitre 3 ils seront mieux décrit physiquement: je n'allais pas tout dévoiler dans le premier chapitre! De plus j'en profiterai pour monter le dessin que j'ai fait d'eux ^^

Moi j'l'aime bien quand même Psukhé ^^ C'est mon p'tit préféré Smile (même si j'aime beaucoup les deux autres aussi ^^)

Ils ne sont pas là non plus pour que les lecteurs les apprécient Razz

Botä est la première des trois que j'ai vraiment approfondie ^^ Elle est la plus facile je trouve aussi à décrire (comparée à Psukhé par exemple qui est plus psychologique @_@)

Sinon avant de continuer: que penses-tu de ces trois OC? Les ai-je bien réussits et intégrés? Sont-ils intéressants? Enfin tu vois le truc ^^"

Chut! Silence. Je ne dirais rien! On ne pourra jamais me faire parler ^^ Je vous laisse à vos hypothèses.

Pour Uka non plus je ne peux point te le dire ^^
Sinon, oui ce sont bien eux la menace que ressentaient les deux masques: même si ces derniers ne savent pas concrètement de qui il s'agit.

***

HAHA... c'est tout à fait normal héhé. J'informe juste qu'à la fin de l'histoire vous comprendrez enfin qui parle Smile (d'ailleurs s'ils sont plusieurs à parler ou non car à la fin de chaque chapitre il y aura un preview ^^)

Tu trouves vraiment que j'ai progressé!? Super! Ca me fait super plaisir d'entendre ça *0* (merci finalement Hypokhagne xD)
Je crois que c'est une malédiction d'oublier toujours des fautes ^^ Je pense que c'est normal: nous ne sommes pas des robots parfaits. Par ailleurs merci de me les avoir indiquer Wink Et pour l'aération c'est noté!
Tu as trouvé ce chapitre génial? Ca me fait super plaisir. Vraiment je ne pensais pas que ça te plairait autant: je suis ravie que tu t'y intéresse!
Franchement un énorme merci pour tout ce que tu fais!

Merci pour ce commentaire si génial et si complet: c'est du travail! J'espère que la suite ne te décevra pas. Encore merci (en fait je ne sais jamais quoi dire devant de tels commentaires ^^")



Moi j'ai encore du mal avec Brio.... mais il faut laisser le temps se faire Smile Non ne me tape pas Aku Uka ><

xD Tropy qui aurait des antennes! Je le dis tout de suite: non, aucun lien de race entre eux ^^ Mais-heu! j'avais fait une fois un délire du genre avec Tropy qui expliquait pourquoi il avait un si grand chapeau de même qu'N.Gin avec son missile. Il faudrait que je les mette en BD XD

Encore merci pour tout!













avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Aku Uka le Sam 14 Juil - 14:21

(*Tombe à son tour de son fauteuil en voyant à quelle allure seg0lene poste ses chapitres sans avoir eu le temps de commenter le prologue entretemps !!)
Rassure-moi là... cette fanfiction était déjà prête avant que tu viennes la poster sur ce topic ? Dis-moi que oui !! Autrement, je risque de me faire inonder sous les cailloux et les plaintes quant à l'arrivée de mon chapitre 1 ! Rolling Eyes

Bon alors, par où commencer ?
Comme Sanephar l'a précisé dans un de ses commentaires, je vais essayer à mon tour de commenter sans avoir pris en compte les commentaires des autres. Ca risque de faire un peu répétition mais si on va par là, je pense que je n'ai plus grand-chose à ajouter aux remarques de Cora et de Sanephar ! xD

Commentaire du Prologue

Ah, oui. La fameuse plage du domaine des Ténèbres de notre cher jeu Kingdom Hearts II ! Je dois avouer que j'ai été très surpris de voir cet endroit dans une fanfic dédiée à Crash Bandicoot ! M'enfin, ça ne m'a pas dérangé le moins du monde rassure-toi ! xP
D'autant plus que tu as merveilleusement bien décrit cet univers sordide et glacial. J'ai particulièrement apprécié le fait que tu aies insisté sur le côté non-humain du lieu, où Soleil et Lune sont étrangers à cet environnement dénué de toute joie. J'ai également adoré tes figures de style que tu as employé notamment les mots suivants :
-"Ciel absent" = on ne saurait mieux décrire le décor de cet endroit ténébreux : sombre, dénué de toute vie.
-"Eau statique invisible" = l'adjectif fait bien ressortir le ton morbide et mystérieux, que ça s'applique à l'air, la terre ou l'eau
-"Vent mort" = magnifiquement bien trouvé. On en arrive à la conclusion que rien ici ne semble vivant !

Ainsi donc, cette dimension est sous la propriété de ce cher N.Tropy ?
S'il s'agit bel et bien d'une prison, on ne pouvait pas trouver mieux comme endroit ! Même la prison ancestrale où fut retenu Uka Uka paraît moins sinistre que celle-ci ! En même temps, j'ai une très bonne idée de ce que peux ressentir quelqu'un pris au piège pendant un très long moment sur cette plage (voir scénario d'Aqua dans Birth by Sleep).
Grâce à mes connaissances avancées de ce monde, j'arrive même à deviner de quel rocher tu parles (celui où Tropy est assis !). C'est le même que celui où Xemnas était installé lors de l'arrivée de Roxas dans l'Organisation.

Cet épisode se déroule donc avant Crash Bandicoot 3. J'ai réussi à le deviner avant même d'avoir vérifié ! J'suis trop fort ! Razz Quel plaisir de retrouver mon Maître des Ténèbres sur les planches de la scène !!! Viva Uka Uka !!! Twisted Evil
Oh-ho ! Alors comme ça, le véritable nom de Tropy est Chronos ! J'ai envie de dire que c'est logique pour un Maître du Temps ! Tellement logique que personne n'a songé à introduire cette idée hormis toi ! xD Par ailleurs, j'aime bien cette idée !
Maintenant, pourquoi Tropy désire-t-il tant à ce qu'on ne le nomme plus par cette appellation ? A-t-il commis un acte désastreux anciennement pour éprouver une telle honte à continuer de s'appeler Chronos ?

Quoi qu'il en soit, ce prologue apporte plus de questions que de réponses (logique pour un début de fanfic ! xP)
Quelque chose me dit que la relation entre Tropy et Uka Uka m'a l'air des plus ambiguës : entre le destin de Tropy qui m'a tout l'air de dépendre du masque et Uka Uka qui semble avoir délivré Tropy dans des circonstances plutôt nébuleuses... Mystère et boules de gommes !! Suspect

Dis-moi ma chère ! On se permet de relever des fautes d'orthographe dans ma fanfic alors que de mon côté, j'ai eu le loisir de noter d'horribles immondices qui ont plus d'une fois, fait frisé mes cheveux et écarquillé mes yeux !!
Aussi, je me permets de te demander : possèdes-tu un bêta-lecteur (ou une bêta-lectrice) ? Si ça n'est pas le cas, tu vas me faire le plaisir de vite t'en dénicher un avant que je vienne t'assommer avec un dictionnaire !!!
Mais pour ne pas être entièrement vache, sache que je me propose comme bêta-lecteur et que je suis prêt à exterminer la moindre faute susceptible de faire grimacer un lecteur maniaco-littéraire tel que moi ! ^^
Réfléchis à ma proposition. En attendant, je ne te mentionne pas les fautes en question vu qu'il y'en a de toutes sortes (oublis de "s" pour les pluriels, verbes conjugués mal orthographiés etc...). Heureusement que ça n'a pas altéré mon désir de poursuivre la lecture, sinon tu n'aurais pas eu droit à un tel commentaire ! Wink

Commentaire du chapitre 1

De nombreux clins d'oeil en matière de citations ! Je retrouve notamment dans la scène avec Cortex et N.Gin quelques phrases qu'il me semble avoir déjà entendu de vive voix dans des cinématiques différentes comme :
-La première citation de N.Gin qui rappelle beaucoup ses premiers mots dans Crash Bandicoot 2 et qui débute également par la même formule de politesse "ô grand maître"
-"Idiot ! Je sais parfaitement ce que je fais" = réplique de Cortex tirée de l'introduction du même jeu
-"Nom d'un cannelloni !" = exclamation de Cortex qu'on a eu l'occasion d'entendre une fois dans le jeu Crash Tag Team Racing
-"Crétin lunaire !" = autre insulte de Cortex envers N.Gin tirée de la fin de Crash Bandicoot 2
-"Il ne me manquait plus qu'un élément final !" qui me rappelle vaguement une réplique de Cortex dans Crash Bandicoot 4 : la Vengeance de Cortex lorsqu'il mentionne les masques des éléments

Pour ce qui est de cette scène, quel régal ! Même si ça n'est pas très sympa envers N.Gin, je prends toujours un réel plaisir à admirer l'autorité de l'un et la couardise de l'autre qui ne cesse d'en prendre plein le museau et qui pourtant, constitue le véritable génie d'entre les deux (Cortex ne changera décidément jamais ! Razz )
Ce que Cortex peut se montrer impatient ! Prenez N.Brio, lui au moins est à la fois le génie et l'assistant, qui ne rate aucune de ses créations et qui prend le temps de vérifier si elles fonctionnent bien !!! (Moi, vous faire changer d'avis ? Je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler ! Rolling Eyes)

Elle... elle... elle a osé introduire N.Brio en tant que personnage secondaire...
(*Retombe dans les pommes en jurant qu'à son réveil, il ira chercher une hache et rendre visite à seg0lene !)
(En passant, à force de tomber dans les pommes toi et moi, on va finir par en faire des tartes ! xD)
Non je plaisante, Sanephar me comble tellement avec N.Brio que je ne peux pas t'en vouloir de l'insérer en tant que personnage secondaire dans l'histoire. J'attends seulement de voir comment tu vas l'introduire et quelle sorte de personnage il sera. Celui de Sanephar est tout simplement ambigu, impassible mais si tendre au fond que je ne peux plus m'en passer ! ^^

Koala Kong, s'amuser à jeter Ripper Roo dans des barils de TNT ? Hé ben, on pas s'ennuyer souvent dans le château de Cortex ! xD
Le rire de Roo lorsqu'il dégringole dans les escaliers est tout simplement magique ! Son rire démoniaque et ahuri m'est aussitôt revenu en tête ! Franchement, à part se faire sauter la gueule et rire comme un détraqué, on se demande à quoi il peut bien servir dans l'histoire ! xD

J'ai bien aimé cette petite touche d'originalité pour le chapitre 1 à savoir achever chaque paragraphe par "Mais ce qui était sûr, c'était que *** était étrange". Cela rejoint le premier paragraphe où Aku Aku et Uka Uka redoutent la fin du monde.
A moins que je me goure complètement et que ça rejoigne plutôt le dernier paragraphe où ces êtres apparemment surpuissants (dur de mémoriser leur nom ! ^^) s'amusent à faire tourner la Terre en bourrique.
Est-ce que ce sont ces aliens qui sont à l'origine de ce présage de fin du monde ? Ou sont-ils ici pour une autre raison ?

C'était plutôt cool de voir Pura format adulte ! x)
Bien qu'il paraisse toujours inoffensif envers les Bandicoots, on voit qu'il a gagné en puissance et en art de la défense et de la prudence. J'ai même été étonné de le voir autant agité dans la forêt.
Mais, ne dit-on pas que les animaux sont tous dotés d'un sixième sens ? Pura ne faisant pas exception à la règle, il a certainement pressenti une menace imminente, comme cette fameuse fin du monde... ou la présence de ces fameux aliens aux ambitions obscures... Sa disparition reste malgré tout un mystère inquiétant.
En revanche, j'ai beaucoup, mais alors beaucoup de mal à imaginer le T-Rex doux comme un agneau ! Pura et Polar adultes passent encore mais un tyrannosaure... C'est comme chercher à poser un taureau sur vos genoux pour qu'il ronronne comme un chat ! xD

Hmm, retrouverait-on la fameuse Nina de la fanfic de Sanephar ?
A première vue, son portrait semble quasi-similaire : une adolescente tourmentée et tiraillée entre deux camps : le Mal qu'elle est obligée de suivre pour son oncle et le Bien qu'elle ne considère pas comme une menace, contrairement à Cortex.
Là-dessus, je me permettrai de faire le même reproche que Sanephar (oui je sais, j'ai tout de même lu quelques passages de vos commentaires à toutes les trois mais je tâche de rédiger le commentaire comme si de rien n'était ! Rolling Eyes) : aère ton texte et sépare les paragraphes importants en petits paragraphes.
La scène avec Nina m'a fait tourner la tête lorsque j'essayais de suivre les lignes. J'ai eu un mal fou à terminer la lecture !
Mais rassure-toi, je parle en connaissance de cause : Sanephar m'a également fait la même remarque à une époque au sujet de mes premiers écrits. Wink

Sur ce, il me semble avoir fait le tour de l'essentiel ! Smile
Ne t'étonne pas de la longueur du commentaire, il mérite d'être un peu plus long vu que j'ai eu un épisode de retard ! Sinon, prépare un matelas à l'avance pour t'éviter de t'évanouir violemment sur le sol ! ^^
Ce fut un véritable plaisir de lire une nouvelle oeuvre consacrée à notre marsupial orange héroïque (Tiens, cette consonance me rappelle le nom d'un film : "Orange Mécanique". Rien à voir, laisse tomber ! xD) et je ne peux que t'applaudir pour le magnifique travail que tu accomplis (malgré la présence de quelques fautes impardonnables ^^).
Aussi, Félicitations à toi ! cheers

Et inutile de terminer en te disant que je suis impatient de lire la suite de ton récit... Ca fait rien, j'le dis quand même ! xD
(Bravo aussi pour avoir eu l'idée de mettre une image de présentation avant les chapitres. Je pense que celle du prologue doit provenir d'un montage photo et celle du chapitre 1 d'un de tes dessins, je me trompe ? Smile )
avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Sam 14 Juil - 17:44

*se frotte les yeux devant la longueur de ce commentaire*

Je te rassures mon chapitre 1 était déjà préparé à l'avance ^^ Je m'avance toujours d'un chapitre avant de poster: ça évite de faire trop patienter ^^ (ce n'est pas un reproche!)

En fait quand j'ai commencé à décrire ce lieu je me suis dit "hé! mais c'est la plage des ténèbres" et donc j'ai continué à décrire ce lieu dans cette pensée ^^ (et puis c'était aussi pour t'amadouer héhé)

XD rien ne peut t'échapper quand il s'agit de Kingdom hearts! Incroyable Wink

Pourquoi Tropy renie son véritable prénom... mystère Wink

Des fautes! Catastrophe! *va casser la gueule de son bêta-lecteur qui n'est autre que son frère... mais s'auto-casse aussi la gueule* Je veux bien qu'on me signale les fautes (ça ne peut que m'aider) mais pourrais-tu aussi me les montrer? Elle sont s'y ignobles que ça? J'ai pourtant fait attention... pas assez alors: je doublerai d'efforts ma prochaine fois. AH mais je savais que cette histoire d'échappatoire t'avais vexé! J'en étais sûre! Et maintenant tu vas m'en vouloir à jamais et me le repprocher tout le temps >< ce n'était que dans l'unique but de t'aider!
Heureusement que je ne suis pas suceptible.
Je suis flattée de ta proposition mais j'ai déjà mes bêta-lecteurs de mon côté...

Personnellement je ne sais pas encore quoi faire de Brio pour l'instant ^^ *se protège des cailloux lancés avec rage par Aku-Uka* Mais comme je l'ai dit plus haut, dans ma première fanfic Brio n'apparaissait pas du tout! Ca compense, non?

Vous verrez très vite quel rôle ont ces aliens ^^ je ne dévoile donc pas l'histoire tout de suite (même si vous vous doutez de l'impact qu'ils vont avoir)

T-Rex "doux comme un agneau" est plutôt à voir comme une exagération pour montrer que comparer à l'image des Tyrannosaures qu'on se fait lui est carrément l'opposé ^^ Bien entendu cela ne change en rien de son instinct de prédateur!

Disons que Sanephar retranscrit parfaitement la vraie personnage de Nina. C'est à dire un personnage ambigüe qui penche entre le Bien et le Mal!
oui j'aérrai la prochaine fois! Encore désolée pour la gêne occasionnée!

Je suis très contente que ça t'ait plus (hormis les fautes --") Un grand merci à toi pour un si grand commentaire sympathique à lire Very Happy Ca fait toujours plaisir!

AH! Enfin quelqu'un qui a du goût et qui a remarqué mes dessins qui prennent plus longtemps à faire qu'un chapitre (je plaisante!) Merci ^^ (pour la première oui c'est une photo montage ^^)

Encore merci!

avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Sanephar le Lun 16 Juil - 18:48

Erion Arrow Tu peux courir avant de t’évanouir ? Trop forte !

En fait… ça coule de source quand tu vois qu’après y’a Crunch puis Nina. Tu te doutes que ça se passe bien après « Crash Bandicoot 3 : Warped », mais au début, je pensais qu’Uka Uka revenait vers sa prison… soit parce qu’il est un peu maso, soit parce qu’il avait oublié quelque chose. Allez savoir ce qui se passe dans sa tête de détraqué !!

Ont-ils vraiment été humains ? Cette idée vient de Neo White, mais on peut supposer que sont des esprits supérieurs enfermés dans des masques…

« Cela ne t'as pas choqué que la fin du monde ne soit pas provoquée par Uka pour une fois? »
Carrément ! Existe-t-il pire qu’Uka Uka ?! Que Manghali nous protège !!

« Uka est un hypocrite xD »
Tu ne cherches pas à te faire tuer par tout le monde, toi ?

J’avoue que la liberté est plus adéquate que la ruse ! Je trouve que c’est bien trouvé les Dieux hybrides. C’est les mutants qui doivent les aimer : ils sont à leur image, ou presque !
En fait, Aku Uka n’est pas le seul à avoir remarqué les dessins. Je me doutais que c’était toi qui les avais fait, mais j’ai oublié de te demander. Et ça ne servait plus à rien, puisque tu venais de me dire en parlant du Dieu-oiseau que tu les avais fait.

Et j’irais directement à la source pour commenter plus tard ce dessin !

***

Moi aussi, je trouve moins intéressant de faire des scènes avec le Bien… sauf si c’est drôle ou dramatique xD Là, ça m’éclate un peu plus !

Vive Crash. Juste inégalable ce marsupial !

Merci de redonner de la caboche à Coco. Son invention de recycler le beurre était une pire blague.

J’avoue… Pauvre Crunch.

Figure-toi que je suis tombée sur une fanfic où Pura parlait ! Coco supposait qu’elle comprenait son tigre à cause de son état d’hybride. J’ai trouvé l’idée géniale. Presque jalouse de ne pas y avoir pensé !!

J’ai déjà du mal à remarquer quand mes proches se font une coupe de cheveux alors voir que les fleurs se referment la nuit… tu penses bien que je l’avais vu xD

***

Tu as assuré ! Aucun OOC involontaire, les personnages sont comme dans les jeux… en mieux même (cfr Coco et ses inventions, l’utilité de Crunch et l’apparition des animaux de compagnies des Bandicoot !)

Monstrator, c’est un peu comme Doominator… Pas vraiment très recherché ! Mais, ça fait très Cortex, j’aime bien Cool

J’ai ri comme une glandue en lisant la scène, alors je ne suis pas étonnée que tu riais quand tu écrivais. Je pleure parfois en voulant écrire des scènes tristes.

Non, mais voilà… imaginer Ripper Roo mort de rire en se cassant le museau dans l’escalier… C’est juste épique, hilarant.

« N.Gin est comme ma mère (sauf physiquement)... personne ne l'écoute! (faits véridiques) »
T’as pas honte, vilaine fille ! Evil or Very Mad

***

Je les trouvais pas mal décris déjà. Mais c’est vrai qu’il faut répéter les descriptions pour mieux s’imprégner du physique des personnages… Ca serait bien que j’applique ce conseil plus souvent !

Ils sont tous les trois originaux ces Aliens. Ils ont tous un p’tit truc intéressant, qui font que ce ne sont pas des OC à mettre à la poubelle… t’as juste envie de les cogner pour ce qu’ils font, c’est tout xD
Après, je trouve que la scène est bien placée. A la fin, tu comprends direct que c’est eux à l’origine des phénomènes étranges, et donc leur intégration est passée comme une lettre à la poste. Tu n’as pas à t’inquiéter, tu as assuré !

***

Copiteuse ! Mes preview du tome 2 sont également des citations !

Non, comme je te l’ai dit, ça m’a estomaqué tes progrès. Je me suis dit « non… c’est elle qui a écris ça ? Punaise, la vache ! ». Tu peux être fière de toi, rougir de bonheur et faire gonfler tes chevilles comme des pastèques, parce qu’il y a de quoi xD
De rien, il fallait vraiment que je te dise que c’est génial ce que tu as écris !

J’espère que tu auras moins de mal avec Brio quand tu liras le tome 2. Il est spécial, mais je l’aime bien.

Une BD de Tropy I love you
En parlant de Tropy, par rapport au commentaire d’Aku Uka, son nom Chronos, c’est en hommage au Dieu Grec ?

Aku Uka Arrow Qu’elle ait écris son chapitre 1 avant de le poster ou pas, ça ne change rien au fait que ça fait des mois que je l’attends ton chapitre 1 xD Et si en retour je te faisais attendre des mois pour le commentaire ? Twisted Evil

Sinon, merci pour les compliments au sujet de mon personnage de Brio. Parfois, je me dis qu’il est OOC, mais on le connait tellement peu dans le jeu vidéo (et je ne veux pas prendre CMOM car ce jeu se fout de la gueule des personnages, sérieux !).

A quoi sert Ripper Roo ? A nous faire marrer !

J’ai posé un matelas par terre pour Erion, et elle a réussi à tomber à côté quand même =_=
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mar 17 Juil - 12:00

A force de lire vos fanfic, notamment celles sur Uka-Uka et Aku-Aku, je les intègre et j'ai l'impression que c'est la vraie histoire xD Dans ma fanfic je vais un peu modifier cette idée ^^

Moi je ne compte pas les mutants... ils n'existent pas! Evil or Very Mad Donc ils ne peuvent pas les vénérer =)

Merci une nouvelle fois pour les commentaires sur DeviantArt *_*,

***

Oui c'est la fanfic de fenrir-lupus (si je ne m'abuse) Moi aussi ça m'avait choqué au départ: j'étais OUAH! Jamais je n'y aurais vraiment pas pensé. Mais je préfère que Pura, Polar et T-Rex restent sans voix Very Happy

Ah tu m'as fait trop rire! Laughing Je t'avoue que moi aussi il faut qu'ils me préviennent pour que je le remarque vraiment ^^" En fait je remarque des choses que personne ne voit, mais pas les choses les plus évidentes confused

***

J'ai assuré? Vriament? Merci! Je suis flattée! Hé! à cause de toi je vais vraiment prendre la grosse tête et me la péter Cool (non je plaisante ce n'est pas du tout mon caractère, je ferai un OOC de moi-même ce qui est quand même paradoxale)

J'avais pas envie de me creuser vraiment la tête pour un nom de robot xD Et puis c'est vrai que c'est dans l'esprit de Cortex: des noms simples mais efficaces. C'est comme pour Coco avec son... Tourniqueton ^^"

xD Tu pleures en écrivant! Alala trop nulle.... *se rend à l'évidence* OUIN!!!!! en fait moi aussi je pleures en écrivant ou en dessinant T0T *dans les bras de Sanephar tout en pleurant car elles son pareilles*

Bah c'est comme tout: on écoute que ce qu'on a envie d'entendre *tête d'ange* Pour ma défense je suis (avec mes deux frères) la seule qui l'écoute vraiment! Parfois ça me rentre par une oreille et ça sort par l'autre, mais habituellement je l'écoute! [ouf je suis sauvée]

***
Dans le chapitre 3 il y aura une description plus profonde d'eux (accompagné du dessin :] ) Leur physique sera plus compréhensible et visualisé.
Ouf, j'avais un peu peur qu'ils aient du mal à s'ancrer dans l'histoire ^^" Merci!

***

AH BON? Non!? Déjà dans la première écriture (car je ne me souviens pas de ce détail)? Sérieusement je ne l'ai pas fait exprès! >< Tu m'en veux? *yeux de chien abattu* Surtout que je trouve l'idée intéressante: personnellement ce sont les Rapports d'Ansem de Kingdom Hearts qui m'ont inspirée Very Happy

Pfff mais ces compliments! Vraiment ça me touche! J'arrête pas de dire merci mais... ce n'est pas assez ><

Je me souviens plus ou moins de ce que tu avais fait de Brio dans ta fanfic mais bon je crois qu'avec ta réécriture il est encore plus profond. Je prends le défi de créer à mon tour un personnage de Brio ^^ (c'est vrai que comme on ne le voit pas vraiment dans les jeux on est plus libre avec lui .... ne comptons pas cette "hilarante" blague de CMOM hein? ;] )

Ce sera une petite BD qui sera un petit clin d'oeil Wink "Le secrets des personnages de Crash" ^^
Oui c'est en partie en hommage au Dieu Grec ^^ Et puis Chronos = Temps, qui mieux que Tropy peut porter ce nom? ;P

Encore un immense merci pour TOUT tes gentils commentaires!!! Ils m'aident vraiment Wink Toi aussi tu assures!

avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Ven 20 Juil - 13:11

Excusez-moi pour ce double-post involontaire ^^"

Chapitre 2: Le cauchemar

http://seg0lene.deviantart.com/art/Crash-Bandicoot-et-Les-Liens-Latents-Le-Cauchemar-315728390


Recroquevillé sur lui-même essayant de se réchauffer, il n'avait pas pu fermer l'œil de la nuit. Crash restait immobile, les yeux grand ouverts, et terrorisé au fond d'une cage glaciale et humide. Pourquoi se retrouvait-il là? Pourquoi n'était-il pas à sa place, chez lui, auprès de ceux qu'il aimait, auprès des siens? Il n'avait rien à faire dans cette pièce horrible, cette pièce de torture, de barbarie, de souffrance physique et intérieure. Ce n'était pas juste. Ils avaient le droit d'exister. Leur amour était légitime. Cortex n'avait pas le droit de lui faire cela!
Pourquoi Cortex était-il si monstrueux? Pourquoi les avait-il trompé? Pourquoi l'avait-il trahi aussi gratuitement? Crash lui avait fait confiance, il se sentait protégé grâce à lui, protégé de tout les dangers potentiels du dehors... alors que le véritable danger venait du dedans. Depuis le début il les manipulait... Pourquoi avait-il fallu qu'il soit si aveugle? Sa haine envers tout le monde et sa soif de conquérir la planète n'avaient en fait jamais cessées de s'accroître au fil des ans. Il avait tout eu et pourtant rien ne le satisfaisait complètement. Il lui avait fallu encore plus, même si cela consistait à perdre son véritable bien. Pourquoi Cortex avait-il été si faible? Pourquoi n'avait-il pas compris que Crash était de son côté?

Crash regrettait à présent. Il regrettait d'avoir été lui-même aveugle de la noirceur du cœur de Cortex. Il regrettait de n'avoir rien pu faire, de n'avoir rien pu empêcher. Il aurait dû le sentir dès le début, il aurait dû s'en rendre compte plus tôt! Mais qu'aurait-il pu faire en vérité? Cortex avait toujours été le plus fort, Crash n'était qu'un animal ridicule et impuissant, il n'avait rien pu faire... Et pourtant il s'en voulait. Pourquoi avait-il été si faible?

La porte de la grande salle s'ouvrit en grinçant et les autres animaux, qui se trouvaient dans les cages restantes près de celle de Crash, à l'entente de ce bruit strident se mirent à hurler et à se débattre, encore plus que durant la nuit précédente. Des pas inquiétants se firent entendre et approchèrent de plus en plus des animaux. L'ombre de l'individu mystérieux se glissa devant les minuscules cages et s'arrêta devant une en particulier. Il ne la choisit pas au hasard: il s'agissait de celle de Crash Bandicoot. Celui-ci n'eut pas de mal à reconnaître le monstre qui s'apprêtait à gâcher sa vie: le Docteur Néo Cortex., celui à qui il faisait confiance et en qui il croyait depuis toutes ses années.
Cortex regarda le bandicoot se terrer au fond de la cage avec indifférence. Aucun des deux ne s'adressèrent la parole. Il n'y avait rien à faire: Cortex était le maître à présent et avait tous les pouvoirs sur sa misérable vie d'animal. L'abominable scientifique ouvrit le clapet gelé de la cage, prit le bandicoot par le cou comme avec dégoût et le tira durement vers un autre côté de la pièce. Face au sort réservé à leur compagnon de cellule, les autres bêtes s'agitèrent davantage, d'un côté soulagées de ne pas être la prochaine victime du docteur maléfique, de l'autre attristées de ne rien pouvoir faire pour aider et soutenir leur camarade en danger. Un second individu suivait le docteur Cortex dans la pièce: il était encore plus terrifiant que ce dernier. Il était chauve et avait deux vis sur les côtés de la tête: on avait l'habitude de l'appeler Nitrus Brios, second de Cortex. En passant devant les cages, il ne put s'empêcher de frapper dessus étant donné que les cris des animaux l'insupportaient: tous se turent pétrifiés de peur. Le second savant maléfique rejoignit son coéquipier prés d'une étrange et effroyable machine, nommée l'Evolvo, qui consistait à muter les animaux. Beaucoup d'entre eux y été passé avant Crash qui était le sujet numéro 7: Cortex souhaitait créer une armée de mutants qui auraient, par leur force supérieure à celle des humains pathétiques, écraser cette méprisable vermine qui avait tant de fois fait du tort au savant maléfique. La vengeance animait son cœur. Se tenant près du levier, Brio gardait un visage de glace: après tout c'était lui qui avait perfectionné cette machine, mais Cortex se l'était approprié... d'un autre côté, ayant peu d'amour-propre, il l'avait laissé faire.

-C'est un choix irréversible docteur Cortex.... êtes-vous sûr de vouloir modifier ce bandicoot qui était pourtant cher à vos yeux? demanda-t-il ironiquement.

-Tais-toi! Ce rongeur n'est plus rien pour moi n'y pour personne d'autre! Enclenche le processus!

-Comme vous voudrez docteur... vous savez ce que vous faîtes.

-Prépare la mutation au lieu de penser à des imbécilités! cria Cortex en plaquant Crash qui se débattait sous le rayon Evolvo. Je ne veux plus voir ce ridicule visage!

Brio abaissa le levier qui alluma le rayon et sourit satisfait de la cruauté de son acolyte qui, par le passé, avait fait preuve de faiblesse face à ce bandicoot. Il ne reconnaissait presque plus son ancien camarade de classe si cruel et si ignoble envers toute forme de vie. Enfin il s'était repris en main! se dit-il. Enfin cette petite peste ne serait plus un obstacle pour leurs plans machiavéliques.
Le petit bandicoot terrorisé, retenu de force sur la plaque froide, regarda une dernière fois son maître avec un mélange de pitié et de colère. Jamais Cortex n'avait vu un tel regard de haine, surtout de la part d'un animal.
Le rayon Evolvo s'activa et se projeta sur le petit rongeur sans défense. Les éclairs bleus s'ancrèrent automatiquement dans la chair du marsupial: tout son petit corps était envahi par la détonation et convulsait sous la douleur. Jamais il n'avait ressenti une telle souffrance, pas même lorsque Cortex l'avait retrouvé à moitié mort et déchiqueté au beau milieu de la forêt tropicale il y a déjà quelques années. Crash émettait de petits couinements stridents sous l'atrocité du rayon et le mal qu'il lui infligeait: il devait être fort et tenir... pour elle, pour son souvenir...

Son cœur s'accéléra, ses muscles se contractèrent, ses traits se crispèrent, sa vue s'obscurcit, ses pensées se brouillèrent... La douleur était telle qu'il perdit connaissance...

***

Crash ouvrit les yeux, son front était ruisselant de sueur et son poul rapide. Il se redressa hâtivement dans son lit... son lit... ce n'était qu'un de ses cauchemars habituels. Cela faisait depuis quelques temps qu'il faisait ce genre de rêves monstrueux qui lui rappelaient sans cesse ce qu'il avait dû endurer à cause de ce traître de Cortex. Oui, à ses yeux Cortex était non seulement son pire ennemi, mais aussi le pire traître qu'il ait connu.

Ces rêves, ces rappels du passé, il n'avait jamais cessé de les faire depuis sa fuite du château de Cortex, depuis ce jour terrible où il fut transformé... et jamais il n'avait partagé cette douleur de revivre chaque nuit ce cauchemar à ses proches. Cependant, depuis peu de temps, ces cauchemars étaient systématiques. Ces souvenirs lui revenaient de plus en plus, et à chaque nouveaux rêves il se remémorait un nouvel élément.
C'est alors qu'il remarqua que cette fois-ci il s'agissait «d'elle»... de qui cela pouvait-il s'agir? Il ne se rappelait toujours pas. Certains diraient qu'il était question de Tawna, passée avant lui dans le rayon Evolvo, ou encore sa sœur Coco... Crash pensait plus à la seconde possibilité... Mais il y avait plus que cela. La façon dont il pensait à cette personne inconnue était si forte et si profonde. Jamais il n'avait ressenti cela. Il avait le sentiment d'appartenir à cette personne, que sa vie dépendait d'elle. Si elle lui était si proche, pourquoi était-elle absente dans le rêve? Où était-elle lors de l'expérience? Il ne savait pas pourquoi, mais ce souvenir le rendait très triste. Autant par le passé ce souvenir le terrorisait, autant aujourd'hui il l'attristait.

Crash se leva et ouvrit sa fenêtre: il observa la plage au loin, sous le soleil levant. Les ciel était rosé, l'herbe mouillée et la température fraiche. Le vent matinal soufflait sur son visage pendant qu'il fermait les yeux afin de mieux se concentrer sur son rêve. Pourquoi rêvait-il de cela? Il vit alors Coco se promener gaiement dans la pelouse humectée de rosée, ses pieds nus, comme elle aimait souvent le faire. L'aube était sa partie préférée de la journée, pour lui c'était celle qu'il détestait le plus. Pour elle le matin était le fait même qu'un autre jour commençait, que tout était encore à faire et que tout pouvait être réparé, pour lui c'était revivre un manque, le manque mystérieux de chaleur dans son lit quand il se réveillait, cette présence absente, ce réconfort dont il avait l'habitude dans sa vie passée. Il ne savait pas ce que cela signifiait, de quelle présence il s'agissait... Tout ce qu'il savait, c'était qu'il manquait quelqu'un dans sa vie, que son cœur n'était plus complet.
Pourtant, se dit-il, en regardant une nouvelle fois sa petite sœur dont il était très proche, il avait tout ici, absolument tout. Une famille aimante et soudée, une île paradisiaque, un statut de héros incontesté... mais en lui-même il manquait quelque chose, quelque chose dont il ne tenait pas la nature. Pourquoi pensait-il à cette «elle» si tendrement? Pourquoi maintenant?

Il descendit rejoindre sa sœur devant la maison, lui qui avait pour habitude de faire la grasse matinée, ce qui étonna Coco de voir son frère se lever si tôt mais ce qui lui permettait de lui sortir deux ou trois moqueries. La Nature était calme, quelques oiseaux chantaient et seule le vent perturbait le silence.

-Tout est si calme, tu ne trouves pas? lui dit Coco.

Il acquiesça de la tête. Elle avait raison, ce calme était d'ailleurs très apaisant.

-J'aime bien me promener quand tout est encore paisible et frais ici... ça m'aide à trier mes pensées, à les comprendre, continua-t-elle en sautillant les mains dans le dos.

Crash la regarda et pencha la tête sur le côté (signe de questionnement)

-Quelles pensées? Oh... à vrai dire.... toute sorte.... Aujourd'hui je repense surtout au comportement étrange de Pura hier. Il n'avait jamais fait cela avant.

Coco avait raison, leur tigre du Bengale s'était montré extrêmement agressif alors qu'il était pourtant si doux et si calme auparavant.

-Tu sais... j'ai l'impression que c'est en rapport avec l'île de Cortex.

«Cortex?» pensa-t-il.

-Tu ne le sais sûrement pas, mais hier son île a été prise par de violents séismes. C'est sûrement cela que sentait Pura: il voulait nous prévenir. En revanche.... nous aurions dû nous aussi ressentir les secousses.

Crash observait sa sœur parler: au fond de lui il s'en fichait un peu. S'il ne s'agissait que de l'île de Cortex cela ne le dérangeait pas vraiment. Coco se tut quelques secondes pour reprendre:

-Tu ne trouves pas qu'il y a plusieurs choses étranges en ce moment? Je ne sais pas: ces tremblements de terre, les plantes, Pura... et enfin Aku qui ne revient toujours pas!

C'était vrai. Aku était parti la veille faire le tour de l'Archipel comme il avait l'habitude de le faire, afin d'y veiller correctement. Cependant il n'était toujours pas de retour: normalement sa ronde quotidienne ne durait pas plus d'une journée. Lorsqu'il était parti il semblait perturbé... mais Crash se dit que s'était son impression. De quoi Aku pourrait-il avoir peur? Que pouvait-il donc redouter? Ce n'était sûrement pas Cortex dont l'image avait pris un sérieux coup durant ces dernières années. Sans doute était-ce son frère Uka qui recommençait à faire des siennes.
Le regarde du marsupial croisa celui de sa sœur: il la regardait sérieusement.

-Tu penses qu'il livre un nouveau combat contre son frère jumeau? demanda Coco qui avait deviné où voulait en venir son frère. Que pouvons-nous faire dans ce cas?

-Absolument rien... reprit la voix chaude et réconfortante du masque bénéfique qui se tenait derrière la jeune Bandicoot blonde.

-Aku!? s'écria-t-elle.

Le masque millénaire paraissait tourmenté. Tandis qu'il fixait d'un air grave ses deux amis mutants, Coco rompit le silence:

-Qu'y a-t-il?

-La fin du monde est activée.

* * *

-Imbéciles! Idiots! Abrutis! Une nouvelle fois vous ne m'avez pas écouté!

Uka se trouvait face au monstrator de Cortex et était de très mauvaise humeur.... pour ne pas changer. Il faisaient les cent pas (même s'il n'avait pas de pieds) ce qui était mauvais signe. Face à lui Cortex accompagné de son associé N.Gin.

-Que fait cette machine érigée? J'avais donné l'interdiction de la construire!

-Mais enfin Uka-Uka, vous ne comprenez pas? Ce robot est la meilleur invention que je n'ai jamais faite! Enfin les Bandicoots seront vaincus!

-C'est une victoire vaine!

-Comment!? Que dîtes-vous!? Vaine? Mais nous les combattons depuis tant d'années. Avec l'extermination de ces misérables rongeurs, votre frère jumeau ploiera devant votre puissance...

-J'ai d'autres projets! continua Uka excédé de l'entêtement de Cortex.

-Et vous conquerrez le monde.... moi à vos côtés.

-C'est ça que tu ne comprends pas imbécile: ce monde ne m'intéresse plus!

-Comment!? s'exclama Cortex dépassé par les propos surprenant du masque maléfique.

Même N.Gin ne put retenir son étonnement et resta un instant bouche bée. Qu'arrivait-il au masque? Il s'était battu durant des millénaires à la conquête du monde et à chaque fois qu'il arrivait à son but son frère Aku-Aku l'en empêchait finalement, jusqu'au jour où ce dernier décida de l'enfermer dans le Temple Wumpa. Et maintenant qu'ils étaient proches de leur but ultime, Uka s'en délestait soudainement.

-Vous... vous n'êtes pas sérieux Uka...

-Je le suis parfaitement! Ce monde n'a plus aucune valeur.

Cortex regarda alors perplexe N.Gin qui n'osait rien dire contre le puissant Uka-Uka. Mais le cyborg connaissait le tempérament de son maître et de ce fait il savait que celui-ci ne se laisserait pas faire, même face au masque des Ténèbres.

-Plus aucune valeur? Où voulez-vous en venir Uka? Vous voulez que l'on abandonne? Que ces fichus Bandicoots aient enfin le dernier mot!? Que nous soyons finalement perdants!? s'irrita Cortex ce qui mis plus en rogne Uka.

-Tu t'aveugles Cortex...

-Je me suis battu toute ma vie pour vaincre ce Bandicoot de malheur... Je me suis battu toute ma vie pour agenouiller le monde face à moi, continua le savant maléfique sur le même ton tout en s'approchant du masque. Et vous voulez tout arrêter maintenant!?

Uka ne disait rien et fixait son larbin. En vérité jamais il n'aurait pensé qu'un jour celui-ci oserait s'interposer à sa volonté. Il ne répondit rien et laissa Cortex s'expliquer... enfin, jusqu'à ce qu'il en ait assez de sa mascarade.

-Je suis enfin à la portée de mon but! Jamais je ne vous laisserai m'arrêter!

-TU N'AS PAS CONSCIENCE DE CE QUI SE TRAME, MISERABLE AVORTON! hurla Uka devenant noir de rage, les yeux illuminés. C'EST MOI QUI DICTE LES REGLES ICI, C'EST MOI LE MAITRE! ALORS SUBORDONNE-TOI!!!

Cortex fit alors quelques pas en arrière. Uka avait raison, il ne pouvait rien faire face aux pouvoirs ancestraux du masque. Jamais il n'égalerait sa puissance avec ses artifices tels que les mutants ou les robots. Son combat face au masque maléfique était perdu d'avance. Jamais le docteur Cortex, ni N.Gin d'ailleurs qui s'était pétrifié de peur face au grondement d'Uka, n'avaient vu leur masque aussi remonté et aussi explosif. Mais Uka avait une raison, sinon il aurait tué sur le champ cet «avorton» qui avait osé s'opposer à lui. L'atmosphère était plus que tendue. Un autre compromis de ce genre et Cortex était détruit par Uka, pensa N.Gin. Les deux opposés se regardèrent l'un l'autre gravement: c'était bien la première fois que Cortex était si téméraire envers le grand Uka-Uka. Le cyborg souhaitant sauver quelque peu la situation (surtout celle de son maître) rompit le silence de mort:

-Mais Uka-Uka, que se passe-t-il donc? demanda-t-il au masque bien qu'il n'aimait pas s'adresser à lui directement.

Celui-ci se retourna finalement vers le scientifique roux, en jetant un dernier regard noir à Cortex, et le fixa impassiblement. N.Gin remarqua que le regard du masque était très particulier, vide de compassion et de sentiment, vide de vie, rempli de haine et de mort.... un regard qui transperçait l'âme de celui qui osait s'y confronter, ce qui fit déglutir N.Gin.

-La fin du monde est activée, dit finalement Uka de sa voix rauque.

-Comment Uka? continua le cyborg (Cortex étant trop occupé à panser son alter-ego) La fin du monde?

Cette expression fit tourner la tête de Cortex vers ses deux compagnons. Il remarqua alors qu'Uka disait cela sans sourire, lui qui parlait de la destruction du monde avec tant de «gaieté» malsaine par le passé. C'est pourquoi il comprit la réaction si agressive de ce dernier: il y avait quelque chose derrière cela, mais quoi donc?

-Ce monde est condamné. Et il ne peut être sauvé.

-Je ne comprends pas...

-Un grand danger nous menace, encore plus puissant que les Hommes, encore plus puissant que les Jumeaux Maléfiques, encore plus puissant que moi!

-Quel genre de danger? Quelle fin du monde? Le chaos intérieur ou bien une menace venant d'ailleurs?

-La menace que je ressens est extérieure... mais je n'en sais pas plus. Je sais que cela annonce l'apocalypse.

-Comment cela, vous «savez»? reprit alors Cortex.

-La Prophétie. Le Présage. Je savais que ce jour viendrait! La fin est inévitable.

-Ça j'en doute!

La réflexion sérieuse de Cortex fit rire maléfiquement Uka.

-Docteur Cortex, tu te rends ridicule. Ce qui approche n'a rien à voir avec ton combat ridicule contre les Bandicoots! Il te dépasse complètement!

-Et nous ne pouvons rien faire? demanda N.Gin. Nous somme à ce point perdus.

-Tu n'as pas idée.

-Je ne crois pas à ces sornettes! siffla Cortex en sortant de la pièce.

-Pauvre fou, ton entêtement te perdra. Tu seras le premier à périr dans cette histoire! le menaça Uka-Uka, épuisé de son sbire.

Cortex s'arrêta alors au niveau de la porte, tenant toujours la poignée.

- Uka-Uka... je n'ai jamais cru aux présages...

Uka regarda sans émotion le savant partir, tandis qu'N.Gin en faisait de même mais étonné de l'attitude indisciplinaire de son maître. Son comportement était vraiment étrange ces jours-ci.

C'était pour cela qu'Uka avait choisi Cortex comme allié sur cette pitoyable planète. Il était le seul humain digne de son regard. Jamais Uka n'avait trouvé en une personne (humaine) autant de Ténèbres dans son cœur. Celui de Cortex était rongé par la haine: c'était l'énergie dont avait besoin Uka pour vaincre son frère jumeau Aku. Mais il avait tant épuisé cette ressource de rancœur qu'il y avait trouvé quelque chose d'autre, quelque chose d'encore plus fort mais de plus instable: la Souffrance. Et il s'y plaisait d'en voir autant en Cortex, alors que ce dernier la cachait habilement. Uka-Uka aimait la Souffrance mais la craignait tout autant. La Souffrance était un des résultats désiré du Mal, mais elle avait un caractère si particulier que peu avant Uka n'avait essayé de la contrôler. La Souffrance était un parfait équilibre entre le Bien et le Mal, équilibre que le masque noir aimait à détruire. Souffrir signifiaient par nature endurer une douleur extrême, être agenouillé par elle: ce qui renvoyait à la Faiblesse, au bon côté du cœur des gens. Mais souffrir signifiait aussi avoir mal c'est-à-dire côtoyer les Ténèbres par cette douleur, et un cœur faible était facile à détourner du Bien. C'était cela que recherchait Uka.

Un ange passa*.... et N.Gin décida de continuer à comprendre la situation:

-Uka-Uka, notre destin est alors scellé? Il n'y a absolument rien à faire? Permettez moi ô Grandeur (Uka se complaisait d'entendre cela de la part d'un loyal serviteur), mais nous n'allons tout de même pas nous laisser faire! Nous ne sommes pas des lâches!

-Je suis un combattant. Je me battrai jusqu'au bout même si c'est inutile!

-Aucun combat n'est inutile.

Le caractère d'N.Gin surprenait beaucoup de son entourage. De part son physique, des inconnus le penserait poltron et incompétent. Au contraire, le corps boulimique renfermait un génie capable d'annihiler des villes entières s'il le souhaitait. La plupart des gens qui fréquentaient N.Gin avaient plus ou moins peur de lui, sachant que son missile était toujours actif, mais aussi connaissant son comportement lunatique: il pouvait sembler un moment incertain, et la seconde suivante déterminé. Peu comprenait le cyborg... mis à part son ami d'enfance Cortex, et le masque Uka.

-N.Gin, tu es l'un de mes plus fidèles alliés. Je veux que tu sois à mes côtés lors de cette bataille!

-C'est... c'est un honneur, s'inclina le physicien maléfique.

-Le monde a déjà commencé son déclin. Dès que la guerre aura débutée, je t'appellerai à mes côtés.

-Je serai près mon seigneur.

* * *

Uka traversait avec rapidité le couloir somptueux. Il était extrêmement irrité de la situation, non pas du fait que Cortex l'ait ainsi défié, lui qui le croyait peureux, mais du fait que le destin du monde lui ait ainsi échappé malgré ses pouvoirs. Durant des siècles et des siècles, son unique but avait été de le contrôler... et voici que tous ses plans partaient en fumée. Jamais il ne se serait cru aussi faible... Le monde allait être détruit, mais non par sa faute! Il n'arrivait pas à accepter cette injustice!

Les quelques hommes de main qui le croisaient s'écartaient de son chemin et se rangeaient sur le côté, terrifiés du regard sombre du masque. Seul un avait eu l'audace d'affronter son regard en le croisant: l'homme était grand et mince, sophistiqué et avait l'habitude de parler avec un accent que l'on qualifierait de snob. Sa peau bleue était reconnaissable: le Maître du Temps, le docteur Nefarious Tropy, qui jamais n'avait manqué un de leur défi spirituel. Après toutes ces années, Tropy était resté le même, pensa Uka. Aussi malfaisant et néfaste que lors de leur première rencontre. Il était le meilleur allié qu'Uka n'ait jamais trouvé et celui qu'il préférait: avec lui il y avait toujours du résultat, contrairement à Cortex, même si ce n'était pas celui attendu.
Les deux se contemplèrent indifféremment: depuis quelques temps Uka remarqua que celui qu'il nommait sa «vieille connaissance» s'éloignait de lui, comme pour fuir sa colère. La plupart des anciens compagnons du masque millénaire qu'il avait pu avoir durant sa longue vie avait fui ses pouvoirs... mais il les avait retrouvé et puni pour leur affront. Tropy n'était pas un traître, et Uka savait qu'il manigançait quelque chose par cet isolement. Oui, depuis qu'il le connaissait le maître du Temps avait toujours été solitaire, pensif et isolé du reste du monde. En dehors des missions données par Uka, nul ne savait où il se trouvait lorsqu'il était absent ni ce qu'il complotait. Peu des alliés connaissaient réellement Tropy. Il les dépassait complètement.

«Aveugle», pensa Uka au sujet de son vieil acolyte.

Ce dernier savait qu'à cet instant Uka le jugeait: il connaissait ce regard. Mais contrairement aux autres fois, il ne fit aucune remarque au masque. Uka comprenait tout: Tropy se voilait la face.

* * *

Nina était accoudée à son bras gauche et écrivait machinalement le cours de mathématiques de la journée. L'heure lui paraissait interminable: plus les journées passaient et plus elle s'ennuyait. Vraiment, les cours n'avaient plus aucun intérêt pour elle. Elle apprendrait beaucoup plus de choses au côté de son oncle, des choses beaucoup plus importantes.... comme comment prendre le contrôle de ce misérable monde qu'elle trouvait si petit.
Elle n'avait plus sa place à l'Académie Maléfique: elle ne s'y plaisait pas, elle n'y avait aucun ami, aucun attachement, aucun souvenir.... L'école lui rappelait seulement le fait qu'elle avait été séparée d'un jour à l'autre de son oncle, et pourquoi pas de ses parents dont elle n'avait plus aucun souvenir. C'était vrai, quand elle y repensait, ses seuls souvenirs d'enfance débutaient à partir du moment où elle était entrée à l'Académie, comme s'il n'y avait rien d'autre avant. Elle ne se rappelait de rien de sa petite enfance, et encore moins de ses parents.
Ses parents.... qui étaient-ils? Elle ne connaissait même pas leur nom, ni de quoi ils avaient l'air. Ressemblait-elle plus à sa mère qu'à son père, ou inversement? Elle ne savait même pas cela. Son oncle avait toujours refusait de parler de son défunt frère** comme s'il n'avait jamais existé. Paradoxalement elle pensait plus à sa mère inconnue qu'à son père dont elle n'avait pas plus d'informations: pourtant ses pensées se tournaient automatiquement vers sa défunte mère, comme si elle n'avait pas besoin de connaître son père. Peut-être s'agissait-il de ce que l'on appelait le lien ombilical, ce lien charnel qui nous reliait à notre mère et qui régnait inconsciemment dans le cœur de tous... ce lien que Nina ne connaissait pas. Le seul lien familial qu'elle possédait était celui de son oncle, c'est-à-dire son tuteur, celui qui l'avait élevé comme sa propre fille.... la seule famille qu'elle avait.

Nina avait beau faire des efforts pour se concentrer sur le cours, elle replongeait sans cesse dans de vagues pensées ou dans ses croquis. Cela ne faisait pas plus de quelques années qu'elle pratiquait le dessin. C'était un nouveau moyen de s'échapper et de laisser libre cours à son imagination et à ses réflexions sans que personne ne la juge. Ses dessins étaient toujours très noir et triste, reflétant son âme. Pourtant peu de professeurs appréciaient la voir dessiner, considérant cela comme inutile. Pourquoi dessiner des choses? Ce n'étaient que des formes que l'on reliait entre elles d'une certaine manière et qui donnaient ainsi l'illusion d'être la représentation de notre monde. Beaucoup des instituteurs punissaient ainsi la jeune Cortex pour cette attitude qu'ils qualifiaient de puérile. Mais elle n'en avait rien à faire d'eux et de leurs sanctions. Le dessin était pour elle une échappatoire. On lui avait déjà refusait ses rêves, on ne pouvait pas lui refuser cela!

Une jeune fille rousse se leva et alla au tableau pour résoudre une équation. Le bruit de la chaise grinçante sur le vieux parquet fit sortir Nina de ses pensées qui se redressa sur son dossier. Si le reste de la classe avait observé la jeune Cortex, il aurait pu penser qu'elle prêtait alors attention au sort tragique de sa camarade rouquine, condamnée à répondre à la question sous peine de lourdes sanctions. Le professeur était un sadique qui aimait voir ses élèves souffrir et quitter à jamais l'école en pleurant. Beaucoup d'élèves de la classe avait déjà abandonné: certains pour traumatisme, d'autres pour graves blessures. Cependant le peu d'étudiants qui restaient dans le groupe étaient solides et fermes, et le mathématicien prenait alors un plus grand plaisir à augmenter son sadisme. La rousse, répondant du nom de Sasha, écrivait les étapes de l'équation du tableau sans crainte, quoiqu'un peu tremblante de peur de se tromper. Nina regarda sa camarade de classe se débrouiller espérant la voir échouer lamentablement, mais elle détourna vite la tête: l'autre gamine était sur le point de trouver la réponse, et le professeur n'aurait alors même pas l'occasion de la réprimander un peu. Ce n'était pas drôle!

Nina tournait les pages de son cahier d'exercices, l'une après l'autre. Elle ne regardait pas les anciens exercices de math avec nostalgie, mais les dessins qu'elle avait faits sur la marge. Elle remarqua qu'ils étaient tous semblables, obscurs, chargés d'encre, mornes.... jusqu'à ce que son regard s'arrêtât sur un très différent des autres, celui qu'elle avait fait la veille, celui de Crash Bandicoot. Elle ne savait toujours pas pourquoi elle l'avait dessiné, et encore moins pourquoi elle n'avait pas déchiré la page. Une nouvelle fois elle ne put empêcher son esprit de se détacher du cours soporifique. Son dessin la fit songer aux Bandicoots. Comme elle les trouva alors pathétiques! Si soudés entre eux, si heureux de choses simples, si joyeux, si parfaits... et surtout si différents des Hommes. Au fond, ses ennemis la répugnaient moins que ses congénères qu'elle trouvait médiocres et répugnants. Des déchets humains comme elle les appelait.
Tandis qu'elle comparaît les Hommes aux Bandicoots, elle fit vite son choix. D'un côté elle s'imaginait les être humains en train de s'entretuer, de violer, de crier, de tuer, de détruire leur monde à petit feu comme des cons! *** De l'autre, elle voyait très bien les Bandicoots en train de vaquer à leurs occupations quotidiennes tandis qu'elle pourrissait en plein cours de Math. Elle voyait Crunch parler avec Aku-Aku, entre deux pompes, de régimes diététiques et de sport tandis que leur T-Rex les observait en bavant, rêvant d'attraper le bout de viande que le marsupial musclé mettait dans le mixeur pour se concocter un mélange multivitaminé. Coco était sûrement en train de pianoter sur son ordinateur rose en compagnie de Polar et de Pura qui devaient faire une sieste à côté d'elle ou bien étaient en train de se poursuivre. Et enfin Crash.... Pourquoi son esprit s'arrêtait-il ainsi à lui? Il lui était arrivé la même chose la veille. Cela tombait toujours sur lui, mais pour quelles raisons particulières? C'était comme si elle avait un certain lien avec lui, bien qu'elle savait que ce n'était pas le cas.

-Ahem.... fit le professeur à l'attention de Nina, ce qui la fit sortir de ses pensées. Je vois que cette équation vous fait rêver Mlle Cortex.

Nina leva les yeux au ciel: elle détestait lorsqu'un prof lui faisait des sarcasmes.

-Dans ce cas, Mlle Cortex va nous donner immédiatement la réponse puisqu'elle a bien eu le temps d'y réfléchir!

Nina lança un regard noir à son maître. Elle n'aimait pas quand les autres se croyaient ainsi supérieurs à elle. Le reste des élèves s'étaient tous retournés vers elle et la contemplaient de manière malsaine. Ils rêvaient tous secrètement que la Cortex de l'établissement tombe enfin de son piédestal et de son statut d'élève parfait. Pourvu qu'elle échouât! Même la rouquine s'était arrêtée d'écrire et la fixait.

«Ils veulent ma photo ou quoi!?», pensa Nina.

-J'attends.... s'impatienta le maître.

Irritée de la situation, Nina répondit platoniquement:

-x est égal à racine carré de 1 divisé par x au carré plus 3 le tout multiplié par i.

Il y eut alors trois vagues de mécontentement dans toute la salle. Une partie des élèves avait laissé échapper un «ooooh» de désespoir et avait frappé du poing la table, l'autre restait bouge bée de l'imperturbabilité de la jeune fille.... et le troisième était en fait le prof, attristé de ne pouvoir châtier Nina puisque sa réponse était évidemment juste. Lui qui était si content d'avoir enfin réussit à piéger cette petite peste!

-Mouais... c'était facile aussi, répondit-il dépité.

Nina arborait fièrement un sourire vainqueur.

«Vous n'aviez tout de même pas cru que j'allais me tromper sur ce coup-là? Bandes d'imbéciles!» pensa-t-elle.

La cloche sonna finalement et un brouhaha de soulagement se fit entendre. Tous se levèrent précipitamment et rangèrent à la hâte leurs affaires, impatients de sortir de cette salle de torture. Seule la pauvre Sasha ne bougea pas et attendit la permission du professeur de partir. En effet elle n'avait pas pu répondre à la question.

-Ça va. Je suis clément aujourd'hui! lui dit-il finalement. Je te punirai la prochaine fois qu'on se voit!

La fille rousse partit aussi précipitamment que ses camarades, sans oublier de lancer un regard assassin à Nina qui prenait son temps et qui lui rendit la pareille.

«Qu'est-ce qu'elle a celle-là!?» gronda-t-elle intérieurement.

La jeune fille à la peau extrêmement claire et ayant un N minuscule sur le front sorti impassible de la salle sans même saluer le professeur. Elle ne vit pas que celui-ci avait un sourire psychopathe aux lèvres, sachant ce qui allait lui arriver à la sortie du cours.

***

Nina se dirigea vers sa chambre. Elle marchait d'un pas assuré, bousculant bon nombre des étudiants, dans le couloir sans scrupule. Beaucoup la suivait du regard comme des loups affamés (bien qu'elle trouvait les loups plus charismatiques qu'eux) Elle entendit même des insultes à son sujet dont elle n'y prêta même pas attention. Elle en avait à force l'habitude de ce caractère inférieur de ses congénères. C'est cela qui la lassait dans cette école: leur être si supérieur!
Tandis qu'elle se replongeait dans ses pensées négatives, au tournant du couloir de son dortoir, un molosse l'interpella: il était gigantesque comparé à Nina et monstrueusement plus épais qu'elle qui paraissait être une puce à côté de lui. L'étudiant était connu pour être le plus violent de l'Académie, le plus séducteur.... mais aussi le plus idiot. Ce qui fit sourire Nina, voyant que le mastodonte voulait l'impressionner.

-Tu as voulu me faire peur? Comme c'est charmant! Allez, bouge! dit Nina contournant le garçon.

Derrière lui, trois autres mastodontes encerclèrent la jeune fille qui ne bougea pas d'un pouce. Pas une goutte de sueur ni un battement de cœur raté ne vint perturber son amusement. Oui, elle s'amusait à ce moment là. Qu'ils étaient alors pitoyables:

-S'en prendre à une si petite fille à quatre: quel courage! critiqua-t-elle toujours ironiquement.

-T'as raison miss parafaite! gronda le premier géant de sa grosse voix. Frapper à plusieurs c'est lassant à la fin. En revanche, se taper une meuf à quatre c'est beaucoup plus divertissant, tu vas très vite le remarquer!

Nina leva les yeux au ciel las (et dégoûtée) de l'imbécilité de ces garçons: décidément ils ne comprenaient rien. Tandis qu'ils s'approchaient d'un air vicieux de la jeune fille sans défense, celle-ci ne bougea toujours pas. Une proie facile et résignée, pensèrent-ils. Cependant Nina continuait de sourire et leva soudainement la tête l'air décidé, ce qui en surpris un.
Détectant cette seconde d'inattention, Nina activa ses grappins. Sa main métallique en poing frappa de plein fouet le visage d'un des agresseurs de deux tonnes qui s'écroula à terre inconscient, le nez ensanglanté. Les trois restants se jetèrent alors sur elle pour venger leur camarade, mais la jeune fille ne l'entendit pas cette oreille. Avec beaucoup d'agilité et de souplesse, elle sauta hors du peloton de gros sac et atterri sur le dos d'un des garçon qui trébucha. Elle profita de l'effet de surprise pour assommer le deuxième qui s'écroula sur celui déjà inconscient. Le premier des agresseurs enragé se précipita littéralement sur elle, mais celle-ci bondit du dos du troisième où elle se tenait toujours, et il s'entassa de tout son poids de balourd sur ce-dernier.

-Mais pousse-toi abruti! jappa-t-il comme un dégénéré.

Nina se posa alors sur les corps des deux à terre et admirait les deux restants essayant de se relever avec «gracieuseté».

«Bon... qui en premier?» pensa-t-elle.

Ayant fait rapidement son choix, elle s'agrippa à un lustre et se jeta les pieds joints sur la nuque du troisième agresseur. Celui-ci tomba par terre avec la sensation de ne plus pouvoir respirer et s'évanouit aussi vite. Le premier des garçons, le molosse qui avait interpellait Nina, essaya alors de l'attraper au vol afin de la casser en deux dans ses bras musclés. Mais Nina était bien trop rapide, souple et légère pour qu'il réussisse: elle parvint à l'éviter, atterrit de ce fait juste en face de lui un genou au sol, le mastodonte toujours les bras tendus devant lui essayant de la capturer, et n'hésita pas à utiliser son coup de grâce favori qu'elle lui avait spécialement réservé. Elle lança ses mains métalliques en poing qui cognèrent avec une extrême puissance les parties génitales du colosse qui tomba dans les pommes en hurlant de douleur. Les mains de Nina revinrent automatiquement à leur place initiale dans un cliquetis spécifique: finalement les avoir n'était pas une si mauvaise idée.

Fière du résultat, Nina mit les mains sur ses hanches et regarda ses victimes. Puis elle se pencha pour récupérer son sac à dos qui était tombé à terre lors du règlement de compte, le dépoussiéra et le remit sur son épaule. Elle passa son chemin en ne manquant pas d'écraser les grosses masses gisantes surtout celle de son interpellateur.

-Il avait raison finalement. C'est fou comme on s'amuse quand plusieurs idiots veulent se taper une meuf! répliqua-t-elle sarcastiquement sans se retourner sur ses victimes.

***
Après une telle péripétie, Nina était maintenant obligée de faire ses devoirs. Elle aurait préféré continuer de casser la figure à ses idiots, bien qu'ils n'aient pas été de brillants adversaires. Ce n'était pas par défi qu'elle les avait combattu, plus par divertissement. L'Académie devenait trop morne à son goût.
Obligée de poursuivre ses exercices, elle se pencha sur le côté gauche de son bureau pour attraper son livre de physique nucléaire qui se trouvait encore dans son sac, posé sur la table. En le tirant, son cahier de math tomba par terre et s'ouvrit sur le sol, découvrant ainsi une nouvelle fois le dessin de Crash.

-C'est pas possible! C'est une malédiction? Je tombe toujours sur toi, hein? se dit-elle irritée de voir systématiquement ce visage.

Elle ramassa son cahier regardant une dernière fois le croquis. Crash était vraiment mignon dessus. C'était ridicule! Nina secoua la tête et s'apprêta finalement à déchirer cette page burlesque... quand elle sentit une présence inquiétante derrière elle.

-Qui est là!? s'exclama-t-elle en se levant de sa chaise.

Nina sursauta malgré elle quand elle s'aperçut qu'il y avait un étrange individu encapuchonné et caché sous une longue cape au coin de la chambre. Nina n'hésita pas et se mit en position d'attaque.

-Je vous ai posé une question! s'énerva-t-elle.

Le mystérieux individu ne répondit rien. S'agissait-il d'un être vivant doté d'une quelconque intelligence? Comprenait-il au moins ce que lui disait la fillette?

-Vous êtes l'un des potes des quatre abrutis qui ont voulu m'agresser? demanda-t-elle en souriant. Je me suis occupé d'eux! Alors cassez-vous de ma chambre!

Un détail lui vint alors à l'esprit:

-D'où est-ce que vous venez?

En effet, la porte de la chambre de Nina était fermée à clef quand elle y était entrée et durant le temps où elle s'y trouvait personne ne l'avait ouverte. De même pour la fenêtre qui était toujours close. L'individu avait apparu comme par magie, quand soudain il finit par répondre énigmatiquement.

-Ce monde est connecté.

Nina ne prêta nullement attention aux dires de l'inconnu: tout ce qu'elle souhaitait, c'était qu'il dégage de sa chambre.... et s'il ne le faisait pas très vite, elle allait l'y aider. Le fantôme continua de sa voix monocorde:

-Choisie pour être la prochaine cible, il court droit vers son déclin.

-Je ne sais pas de quoi vous parler, mais vous n'êtes pas net!

-Écoute-moi gamine!

Nina se tût surprise qu'il s'adressât ainsi à elle, lui qui semblait si paisible.

-Tu ne comprends rien? L'humanité toute entière va périr!

-Génial. En quoi ça me concerne? Tout le monde connaît cette légende de la «Fin du Monde»: désolée le bizarre, mais moi je ne croit absolument pas à ces conneries! Alors pas besoin d'essayer de me faire peur...

-Si tu savais ce qu'il y a dehors, tu aurais peur gamine.

-Vraiment? dit-t-elle agacée. Qu'est-ce que vous-voulez insinuer le dégénéré? Expliquez-vous tout de suite!

-Tu n'as pas idée de l'importance qu'à ce monde dans le cosmos! Ils l'ont choisi, et bientôt il sera détruit comme les autres avant lui!

-Qui ça? Qui «ils»?

-Les Wickedious.

-Les quoi? C'est quoi encore ce truc...

-Ce truc, comme tu le dis, est le Fléau des planètes.

-Vous êtes en train d'insinuer que des guignols souhaitent détruire notre planète!? Vous auriez pu inventer une histoire moins banale!
L'individu ne répondit rien.

-Et en quoi ça me regarde?

-Décidément tu ne comprends rien.

-Hmmm.... si vous expliquiez mieux aussi....

-Je n'ai pas de temps à perdre avec toi. Pourquoi suis-je venu expliquer cela à une pauvre gamine qui ne saisi absolument rien?

Nina allait protester, vexée de cette insulte gratuite, mais l'homme la coupa à nouveau:

-Les faibles pensent que ce monde est condamné. Mais une seule personne peut les arrêter!

Nina détourna les yeux: elle était exaspérée de cette conversation qui n'avait ni queue ni tête.

-Le Présage, souffla-t-il.

-Quoi!? Quel présage!? demanda-t-elle cyniquement.

Elle fut une nouvelle fois surprise de voir que l'individu venait de disparaître sans qu'elle ne s'en rende compte, de la même manière qu'il était apparu. Qui ou qu'était-ce? De quoi parlait-il? Quelle fin du monde? Quel Fléau? Et quel Présage?

Les Wickedious. Ce nom lui revint en tête. Qui étaient ces personnes qui semblaient si importantes? Jamais elle n'avait entendu parler d'eux auparavant, et pourtant selon les paroles de l'étrange homme, ils étaient d'une importance capitale pour le devenir de cette planète.

Nina ne comprenait rien à la situation: elle était totalement dépassée. Pourquoi cet individu était-il venu la voir elle? Quel lien avait-elle avec cette histoire? Cette apparition bouleversa la jeune Cortex qui s'assit sur son lit pour mieux saisir ce qui venait de lui arriver. Elle entendit alors un froissement de feuille: elle venait de s'asseoir sur son dessin de Crash qu'elle n'avait pourtant pas déchirée et qu'elle avait laissé sur son bureau... enfin c'est ce qu'il lui semblait.
Nina prit la feuille dans ses mains et contempla le portrait dessiné avec intensité mêlé de perplexité. L'inconnu avait raison: elle ne comprenait absolument rien.

***

-Jadis, les dieux m'ont confié de protéger cet Archipel du Mal, d'en être son Gardien. Cependant mon rôle consiste aussi à protéger le monde entier d'une quelconque menace. Mon but est de protéger les Innocents et de préserver l'Equilibre, car si personne ne le fait, les Ténèbres le rompront très vite.

Aku-Aku se trouvait dans le petit salon de la maison champignon et faisait un de ses habituels discours sur ses devoirs en tant que masque comme il aimait le faire: il était écouté très attentivement par les trois Bandicoots.
D'ordinaire ses petits alliés marsupiaux appréciaient la présence du masque et l'entendre ainsi parler de ses valeurs à protéger. Ils se sentaient à l'abri de tout grâce à lui et lui devaient la vie à maintes-reprises. C'était toujours Aku qui se mettait réellement en danger lors des missions en prenant les coups mortels à la place de ses protégés. Il risquait toujours sa vie quand il invoquait ses pouvoirs curatifs, risque d'être repéré par son terrible frère Uka qui sentirait son aura bénéfique dans le cosmos. Les Bandicoots lui devaient beaucoup. Si Aku-Aku venait à disparaître, le camp du Bien sombrerait alors avec lui sans pouvoir se défendre ni riposter, tandis que l'inverse n'était pas fatal.
Aku n'avait pas besoin en tant que tel de ses alliés, mais il s'était donné comme devoir de les préserver coûte que coûte, au péril de son existence. Un sacrifice égoïste car sans sa lumière, qui viendrait arrêter le côté malfaisant de son frère? Sa rage affolante serait enfin assouvie à son comble et il pourrait alors jouir de tout sa puissance.

Aku s'était chargé d'apprendre la Vie aux Bandicoots, le vrai sens et la réelle importance qu'elle avait: sans le Mal il n'y avait pas de Bien, et sans le Bien il n'y a pas de Mal. Uka ne pouvait se voiler la face: Aku lui était nécessaire pour vivre! C'était là sa vraie malédiction: sacrifier sa soif de pouvoir et la refouler pour pouvoir continuer d'exister. Le masque maléfique venait de le comprendre il y a peu... et dès lors son frère jumeau bénéfique comprit que l'Equilibre était sur le point de se rompre. Aku l'avait toujours su: selon la Prophétie, le Mal accepterait le Bien lorsque le monde touchera à son terme car Lumière et Ténèbres étaient voués à ne pouvoir cohabiter....
Contrairement aux autres jours, les trois Bandicoots sentaient que la présence du masque était pénible, pesante et affligée. Pourquoi racontait-il cette histoire avec autant de peine?

-Mais Aku... nous le savons déjà ça, coupa finalement Crunch. Pourquoi nous raconter ça tout d'un coup?

-Parce que l'Equilibre a entamé sa destruction.

-Quoi!? laissa échapper le bandicoot musclé surpris du sérieux inquiétant d'Aku, tandis que Coco cacha sa surprise en mettant ses mains devant ses lèvres.

-Le monde est menacé.... sérieusement menacé.

Le Docteur Cortex? aboya Crunch décidé de prendre sa revanche sur ce traître**** et pour tout ce qu'il avait osé faire à sa famille.

-Non Crunch, hélas. La menace qui nous guette est bien pire que tout ce que l'on peut imaginer, je le crains.

-A ce point!? s'écria Coco comprenant la gravité de leur situation.

-J'ai des doutes sur l'Avenir, voilà ce qui m'inquiète le plus. Mes pouvoirs sont instables. Je ne peux rien faire.

-Attend Aku, j'suis désolé d'être dur de la feuille là, l'arrêta Crunch, tu peux répéter? Tu insinues que la fin du monde, la vrai, est arrivée. Nous allons tous mourir sans pouvoir riposter!?

Crash refusait cette option. Jamais il ne s'était laissé faire, jamais il ne s'était pas combattu jusqu'au bout. Non il refusait de suivre Aku cette fois-ci: il riposterait! Il avait protégé et sauvé tant de fois la planète au côté du masque: comment celui-ci pouvait-il ainsi se résigner? Quelque chose dépassait Crash qui ne reconnaissait même plus son ancien ami.

-Mais Aku, reprit Coco, tu baisses les bras? Tu abandonnes? Nous allons laissé cette menace détruire tout ce qu'on connaît, tout ceux qu'on aime? Notre foyer et nos amis? Ce en quoi nous croyons depuis tant d'années? Ce en quoi tu nous fait croire depuis si longtemps?

Aku regardait la jeune Bandicoot blonde: au fond de lui il savait qu'elle avait raison. Mais il ne voulait pas mettre ses enfants en danger. Si le Présage s'accomplissait il savait qu'il était voué à les perdre et pourtant... pourtant il devait l'en empêcher! Il devait empêcher que le Présage ne se réalise. C'était cela son devoir!

-Nous n'allons pas nous laisser faire! Nous allons nous battre, Aku! Que tu le veuilles ou non! dit-elle sûre d'elle et l'air combatif.

Aku sourit de l'intrépidité de sa protégée: de tous c'était elle la plus intelligente. Elle comprenait tout si vite et savait toujours quoi faire. Son intelligence était enviée par leurs adversaires car elle était aussi la plus faible des Bandicoots (au niveau de la force physique) et était ainsi la cible favorite. Mais le masque du Bien la défendait du mieux qu'il pouvait.... il savait que c'était elle qui allait partir en première, et cela l'attristait... de ne pouvoir rien y faire. Pourquoi était-il si faible? Uka avait eu raison dans le temple.

-Je suis un combattant, reprit-il après avoir laissé les Bandicoots parler. Je me battrai à vos côtés jusqu'au bout mes enfants!

Les trois marsupiaux mutés furent satisfaits de savoir Aku une fois de plus à leur côté lors de cette aventure future, surtout Crash qui retrouvait dès lors son vieil ami, celui qui l'avait sauvé et recueilli neuf ans plus tôt.

-Concrètement, à quoi va-t-on faire face? Contre quoi va-t-on se battre? continua Crunch ravi d'être enfin dans le coup pour la préservation du monde et près à se battre.

-Même cela je l'ignore! La Prophétie n'en dit pas plus. Mais quel que soit notre ennemi, nous le combattrons ensemble....

-.... et nous vaincrons, termina Crunch un sourire aux lèvres.

-Mais Aku, puis-je te demander de quoi parler cette Prophétie? demanda Coco.

Aku acquiesça et dit ces quelques paroles pleines de profondeur et de sens:

-«Depuis la nuit des Temps, Bien et Mal se combattent, chacun cherchant la place qui lui est dûe. L'Equilibre des mondes dépend de ce combat, le Bien cherchant à le protéger, le Mal cherchant à le détruire. Viendra alors le jour où Bien et Mal seront menacés et où cet Equilibre sera sur le point de se rompre. Ce jour où le Mal acceptera et comprendra enfin qu'il n'est rien sans le Bien. Ce jour où Bien et Mal s'allieront pour la sauvegarde de l'Equilibre.»

Ces paroles mystiques paraissaient sortir tout droit d'un songe. Coco se demandait s'il était réellement possible que le Mal accepte finalement le Bien?

-Tu veux dire qu'Uka-Uka s'est rallié à toi!? S'exclama-t-elle.

Aku acquiesça l'air grave (quoiqu'au fond il était content de retrouver son frère à ses côtés) L'Equilibre était donc bien menacé.

-Ne me dit pas qu'on va devoir s'allier avec le camp de Cortex et ses idiots de sbires? s'énerva Crunch.

-Le Docteur Cortex n'est pas le Mal en soit: il n'est qu'un outil, le bras armé d'Uka.

-Et nous, nous sommes le tiens, souffla le marsupial musclé.

Aku allait répondre mais il fut coupé par un bruit venant du cœur de la forêt tropicale. Le bruit n'était pas naturel, ce qui mit en alerte les quatre héros.

-Qu'est-ce que.... qu'est-ce que c'est ce bruit? demanda la seule fille du groupe.

Des bruits qui semblaient être ceux de pas gigantesque se faisaient entendre: ils étaient chacun espacés de deux ou trois secondes d'intervalle. Le bruit était angoissant et semblait se rapprocher de la maisonnette des Bandicoots. C'était le bruit de ce qui paraissaient être de pas lourds et métalliques.

-Ça, ce n'est pas T-Rex qui revient, dit Aku.

-Qu'est-ce que c'est alors?

-Les ennuis, reprit Aku en plissant ses yeux dorés.


Fin du chapitre 2: le cauchemar.


* expression qui signifie qu'un silence se prolonge.

** puisque Nina porte le nom de CORTEX cela signifie qu'elle porte le nom de son père, donc d'un frère de Cortex et non d'une sœur.

*** langage de Nina

**** trahison de Crash Twinsanity

Dans le chapitre 3: Le commencement
"Depuis ce jour terrible, ces cauchemars ne cessent de me hanter. Que je suis faible! Quelle plaie! Pourquoi, pourquoi les dieux ne m'ont pas épargné de ce sentiment? Je revois ce visage... du sang... partout... de la haine et du chaos... Qui de nous tous était le plus aveugle? A cause de mon pouvoir j'ai perdu les miens"

Notes d'auteur:
-et oui, le début de ce chapitre est un flash back se passant juste avant le Crash Bandicoot 1
- j'espère que les longues parties de description (surtout avec Nina) n'ont pas était trop longues à lire ^^"
-les connaisseurs ont tout de suite reconnu la scène de Kingdom Hearts 1 avec Nina et le mystérieux individu... j'espère que ça ne fait pas trop lagiat @_@
-sinon: j'espère que vous avez fait une excellente lecture!
-PS: je n'ai pas réussi à mettre l'image sur le forum donc je vous ai donné le lien à la place ^^
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Commentaire du chapitre 2

Message  Sanephar le Mar 24 Juil - 16:48

Oh… trop mignon le petit bandicoot qu’était Crash. Ca donne trop envie de le prendre dans ses bras pour le rassurer !
Mais je trouve le petit animal trop intelligent. Déjà, muté Crash n’est pas très fufute… Mais là, il semble comprendre les intentions de Cortex, comprendre le langage des hommes. Je trouve cela OOC. Crash se questionne trop !
Mais la douleur et le processus de mutation sont admirablement bien décris.

Je trouve Brio un peu OOC. Son manque d’amour-propre est respecté, mais je le trouve trop sadique. Pour moi, Brio n’est pas vraiment maléfique. Il a choisi le Mal car il n’y a pas de morale, et c’est en l’absence de celle-ci que la science peut avancer. La souffrance des animaux ne l’attire pas plus que cela, c’est le résultat de la mutation qui importe.
Cependant, je trouve intéressant qu’il déteste les animaux.
Et je le trouve un peu trop téméraire envers Cortex. Brio est plus un dominé qu’un dominant. On dirait que la place hiérarchique entre les deux scientifiques sont inversées, ça fait bizarre…

Sinon, je suis contente de voir ce flash-back, et je retrouve la similitude avec la première version, à l’exception que Cortex semblait avoir eu de l’affection pour Crash et cela me fait bizarre.

***

« son poul rapide » Arrow pouls

Je suis étonnée que Crash fasse chaque nuit le rêve de son passé… Cela me paraît un peu fort. D’autant que les rêves ne sont pas aussi clairs en général. Très peu de fois, j’ai rêvé de mon passé, aussi traumatisants que peuvent être certains souvenirs.

Je crois savoir qui est ce « elle ». Je ne dis rien pour laisser la surprise aux autres lecteurs ! Même si je le mets en spoil, ils seraient tentés de regarder, et si je ne me trompe pas, cette réponse est trop importante pour être révélée.

Cette partie où Coco adore l’Aube et Crash qui la déteste me fait penser à Dankel et Daphnéa ! Leurs arguments sont quasiment identiques, d’ailleurs.
Je trouve que ça leur sied bien. Crash, amateur du sommeil, doit en effet détester le matin. Pour Coco, je ne peux pas l’expliquer, mais je trouve que ça lui va bien d’aimer l’aube.
Par contre, à l’inverse de la fratrie d’Aku Uka, les Bandicoot sont plus unis, plus fusionnels, plus proches… Coco comprend même son frère sans qu’il parle ! C’est magique.
Bon, après, les personnalités et l’histoire sont différente. Dankel a une personnalité plus ténébreuse que Crash, et ils n’ont pas vécu les malheurs du clan Bandicoot qui leur permis d’être plus soudés.

« seule le vent perturbait le silence. » Arrow seul

Comment Coco sait pour les séïsmes ?

Si Aku Aku et Uka Uka se battaient, chère Coco, m’est d’avis que tu l’aurais sentis, vu, entendu. De tels sorciers, ils ne font pas dans la discrétion avec leurs pouvoirs vieux de 3000 ans !

« -La fin du monde est activée. »
Allez BAM ! Prends-toi dans le museau !

* * *

« -Imbéciles! Idiots! Abrutis! »
Vive "Crash Bandicoot : La vengeance de Cortex" xD

« Il faisaient les cent pas » Arrow Il faisait

« Ce robot est la meilleur invention » Arrow meilleure

« -Tu t'aveugles Cortex... »
Dit-il alors qu’il a essayé de dominer le monde mainte et mainte fois ! Décidemment, pour Uka Uka tout le monde est aveugle ou faible ces temps-ci !!

J’ai été surprise aussi que Cortex élève le ton face au masque de sorcier. Mais c’était une impulsion téméraire très vite étouffée ! Uka Uka est le Mal absolu *.* Le regard du sorcier millénaire maléfique est si bien décrit !!

« Cortex étant trop occupé à panser son alter-ego » Arrow Son égo tout simplement, non ?

« encore plus puissant que moi! »
Comment ça doit lui coûter de dire ça !!

J’aime beaucoup la vision qu’Uka Uka a de Cortex, et plus encore de la souffrance. Je trouve que tu as bien décris, et je l’ai trouvé originale. Franchement, j’adore *.* I love you

Je vois que tu mets en place ce que tu nous avais annoncé : tu redores le blason d’N. Gin !

« -Je serai près mon seigneur. » Arrow prêt

* * *

J’aime bien l’amitié entre Tropy et Uka Uka. C’est l’une des plus belles et loyales au sein du Mal. J’aime bien la vision qu’Uka Uka a de lui… sauf la fin. Non, Tropy n’est pas aveugle, c’est un Maître du Temps qui anticipe l’avenir. Pfff… jaloux, va !

J’espère qu’on verra l'opinion de Tropy vis-à-vis d’Uka Uka !!

* * *

Si c’est bien comme dans la première version, alors je sais pourquoi Nina ne se rappelle pas de sa petite enfance. C’est ça ?
A la différence que cette fois-ci, c’est un peu plus réaliste. En effet, Nina se questionne sur ses parents et c’est en accord avec son âge. Je trouve que c’est très réaliste !

J’aime bien lorsqu’on décrit la passion du dessin… Mais je trouve que cette passion ne colle pas très très bien à la jeune fille.

Je vois que nous avons une vision commune des professeurs de l’Académie Maléfique ! A l’exception que la tienne est plus détaillée !

« les être humains en train de s'entretuer, de violer, de crier, de tuer, de détruire leur monde à petit feu comme des cons! » Arrow êtres

L’esprit de Nina est-il de nouveau contrôlé par l’extra-terrestre ?

« l'autre restait bouge bée de l'imperturbabilité de la jeune fille » Arrow bouche bée

Le retour de Sasha. Va-t-elle avoir un rôle important ? Si oui, je pense qu’il aurait alors fallut plus la décrire.

***

« bien qu'elle trouvait les loups plus charismatiques qu'eux »
Je t’aime, rien que pour cette affirmation I love you

LOL ! Ils veulent violer Nina. On va rigoler xD

Le combat m’est apparu un peu flou par moment, mais en relisant les passages où il me semblait ne pas avoir compris, j’ai finalement réussi à visualiser.

« -Il avait raison finalement. C'est fou comme on s'amuse quand plusieurs idiots veulent se taper une meuf! répliqua-t-elle sarcastiquement sans se retourner sur ses victimes. »
J’A-DO-RE ! Elle a trop la classe, cette fille !!! Sa façon de combattre avec ses pirouettes souples, et ça tactique d’utiliser l’environnement autour d’elle la rend charismatique, mais la phrase de fin, c’est la cerise sur le gâteau !

N’empêche… perdre sa virginité lors d’un viol, qu’est-ce que ça doit être horrible !

***

C’est le signe d’une alliance qu’elle tombe systématiquement sur le dessin de Crash… Entre autre chose, on va dire !

Hum… est-ce que c’est un Wickedious ?! Raah ! Y’a aucun indice !! On ne sait même pas si c’est un homme ou une femme ><

Franchement, elle n’est pas fufute sur ce coup là, Nina ! Je ne sais pas… y’a un type encapuchonné qui débarque dans ma chambre alors qu’elle est hermétique et qui m’annonce la fin du monde… Je prends la peine de l’écouter. Le simple fait que cet inconnu mystérieux soit téléporté dans ma chambre… OH ! C’est un Maître du Temps ?! Il connait la fin du monde, et il s’est téléporté !!!

Allez, quoi, Nina ! C’est pas le premier martien qui essaye de s’en prendre à ta planète, y’a déjà eu Nitros Oxide ! Pourquoi pas les Wickedious ?

« Pourquoi suis-je venu expliquer cela à une pauvre gamine qui ne saisi absolument rien? » Arrow Saisit
Je me le demande…

Une seule personne peut les arrêter… Allez, le débat est ouvert ! Je dis, on ne change pas une recette qui gagne : Crash Bandicoot ! Qui dit mieux ?

« l'individu venait de disparaître sans qu'elle ne s'en rende compte, de la même manière qu'il était apparu »
C’est une illusion d’optique, comme dirait ma sœur pirat

***

J’en conclus que même si le Monde est important, cet Archipel est davantage plus capital pour la Lumière. Mais pourquoi ?
J’avoue être d’accord avec toi. Sans les Bandicoot, le Bien n’est pas perdu. Mais si Aku Aku venait à disparaître, ça sonnerait le glas pour la Lumière.
A l’instar de Cortex pour Uka Uka, les Bandicoot sont plus des outils, même si le sorcier bienveillant ne l’entend pas de cette oreille.

La phrase de Crunch fait écho à celle d’N.Gin. C’est drôle de voir le Bien et le Mal pensait la même chose !

Je suis étonnée qu’Aku Aku a songé à baisser les bras… Ce n’est pas dans sa nature. Et puis les Bandicoot ont plus d’une fois montré leurs capacités ! En quoi est-ce différent des autres fois, vu que le masque de sorcier ne connait pas la véritable nature de cette menace ?

Je pense à l’histoire de Fenrir-lupus où contre toute attente, c’est Coco qui part la dernière…

Qui a écrit cette prophétie ? Serait-ce l’inconnu qui est venu rendre visite à Nina ?

Ma foi, nous avons tous voulu écrire sur l’Equilibre !!

Mon hypothèse : c’est Monstrator que Cortex utilise malgré l’interdiction de Uka Uka !!

***

C’est Aku Aku qui parle dans le preview ?

C’était pour moi un très bon chapitre, aussi excellent que le premier. Tout se met en place progressivement, et on attend d’une seconde à l’autre la catastrophe !
Mais le chapitre était plus long, et j’ai donc passé plus de temps à commenter… Sans compter le p’tit contre-temps (ne rejette pas la faute sur moi, Aku Uka ! T'es autant responsable que moi dans cette affaire xD).

Sur ces paroles pleines d’humour, je te souhaite une bonne continuation. J’ai hâte d’avoir la suite !
avatar
Sanephar
Vétéran
Vétéran

Messages : 1207
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 28
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Aku Uka le Mar 24 Juil - 17:14

Comme promis, voici le tant attendu commentaire du chapitre 2 ! Wink
Et encore mille excuses pour le retard : j'ai été si occupé avec ces fêtes (et si fatigué aussi ^^') que je n'ai pas eu le temps ni le courage de me consacrer pleinement à ton oeuvre. C'est bien simple : le soir, je m'éclatais et le lendemain, je pionçais ! xD
Et comme il me faut deux bonnes heures maximum pour lire et commenter, autant te dire que ça n'a pas été facile (entre deux siestes ! ^^) de trouver un créneau suffisamment large pour m'occuper de ton chapitre... jusqu'à aujourd'hui ! Smile

Je dois dire que la première scène m'a pour le moins interpellé (Vive les notes d'auteur qu'on a la bonne idée de foutre à la fin du chapitre ! xD)
J'ai pensé en premier lieu à un flashback pour ensuite opter pour l'hypothèse du rêve ! Et j'avais vu juste (En passant, ce rêve et les émotions que ressent Crash à son réveil me rappellent beaucoup mon prologue de fanfic ! ^^)
L'image postée sur DeviantArt est vachement bien réussie : on retrouve tous les éléments que tu as décrit dans cette scène à savoir essentiellement :
- L'angoisse d'un Crash tétanisé (où j'ai mis du temps à comprendre qu'il était encore un marsupial ordinaire à ce moment-là !) : la peur qu'on lit dans ses yeux est des plus profondes ! Tu l'as merveilleusement bien montré à travers ton dessin ! Du travail d'artiste ! Smile
- La faiblesse de l'animal : recroquevillé sur lui-même, terré au fond de sa cage sordide et glaciale que tu as également fait ressortir d'une façon épatante (on a tout de suite mal au coeur lorsqu'on voit cette pauvre créature sans défense). Je ne te cacherais pas que je ressens sans cesse un pincement dès que je vois ce dessin horriblement réussi ! Dx
- La cruelle supériorité de Cortex que l'on distingue rien qu'en admirant son ombre se dessiner face à Crash, dont les yeux remplis de frayeur et d'appréhension sont braqués face au savant fou.

Bien que ce dessin soit relativement douloureux à regarder, j'ai presque honte de te dire qu'il constitue le meilleur de ceux que tu as réalisé jusqu'à présent (en ce qui concerne ta fanfic sur Crash Bandicoot). Tout y'est ! La tristesse, le désespoir, la peur, le pressentiment d'un événement désastreux à venir, l'anxiété et l'atrocité d'un tel sort.
Comment peut-on lire une telle souffrance dans les yeux de Cortex alors que sa méchanceté dans le jeu d'origine ne m'a pas blessé plus que ça ?
En revanche, je ne comprends pas vraiment pourquoi Crash considère Cortex comme un traître ? Etait-il son animal de compagnie avant que le scientifique ne le trompe ? Ou est-ce tout simplement parce que Cortex l'a capturé et emmené loin des siens ?

Woah ! N.Brio apparaît déjà au chapitre 2 ! Quelle agréable surprise (M'enfin, vu les circonstances que je viens de mentionner ci-dessus, y'a pas de quoi être réjoui tant que ça !) Et Nitrus Brio sans "s" à la fin je vous prie ! On parle quand même de mon scientifique préféré là !
(*Y'a des coups de fouet qui se perdent ! Et pas que pour moi je vous le dis !)
Et en plus, tu ne l'as pas fait bégayer !! Mais retenez-moi ou je sens qu'elle ne sera pas apte à continuer sa fanfiction ! xD
Plus sérieusement, je ne comprends pas pourquoi tu n'as pas gardé ce trait de personnalité, moi qui croyais que tu aimais bien les premiers jeux de Crash Bandicoot...
Qui plus est, vu qu'il s'agit d'un flashback du passé (et qu'à ce moment-là, N.Brio bégayait dans le jeu d'origine), ça m'aurait paru logique de remettre en avant la particularité de ce personnage. M'enfin, on va pas s'attarder là-dessus. C'était juste un détail adressé de la part d'un fanatique de Brio tel que moi ! Rolling Eyes

Je persiste à croire qu'il s'est passé quelque chose entre Cortex et Crash et ce, avant la mutation de ce dernier !
C'est notamment le dialogue entre Brio et Cortex qui m'a interpellé. Pourquoi Crash comptait-il autant pour Cortex ? Et pourquoi celui-ci se décide soudainement à l'impliquer dans ses expériences ?
Au passage, cette phrase "Je ne veux plus voir ce ridicule visage !". Petit clin d'oeil à Crash Twinsanity n'est-ce pas ? ^^

Ben dis-donc, je trouve que Cortex se montre particulièrement remonté dans ta fanfic ! C'aurait été une femme, j'aurais compris la raison de ce comportement si brusque (la période des règles certainement) mais là en l'occurrence... (ok, je sors ! Rolling Eyes )
Il en vient même à dévisager Uka Uka : Cortex serait-il victime d'envies suicidaires ? xP
Il est vrai que son tempérament est des plus étranges ces derniers temps, aussi bien envers N.Gin qu'envers le masque maléfique. J'ai même été étonnamment surpris que Uka Uka se montre plus "respectueux" envers N.Gin que Cortex ! C'est dire si l'humeur de ce dernier est des plus inquiétantes !
J'apprécie beaucoup le personnage de N.Gin dans ta fanfic : il se montre plus important, presque à égalité avec Cortex bien qu'il reste souvent en arrière avec Uka Uka mais je lui trouve un petit côté réfléchi et plus posé que son maître. Sa réplique "Aucun combat n'est inutile" m'a bien plu ! On sent que malgré son apparence de bouffon auprès de Cortex, sa mentalité n'en est pas moins ridicule !
Au passage, petite référence à Crash Bandicoot : la Vengeance de Cortex avec la réplique "Imbéciles ! Idiots ! Abrutis !" qu'énonce si parfaitement bien Uka ! xD
Maintenant, je demeure aussi sceptique que Aku Aku et Uka Uka. Quelle sorte de bataille les deux camps vont-ils mener ? Sont-ce les Wickedious les responsables de cette fin du monde prédéterminée ?

Inutile de le préciser en note d'auteur : j'ai tout de suite reconnu l'énorme clin d'oeil au tout premier Kingdom Hearts à savoir les éléments suivants :
- La tenue de l'inconnu venu parler à Nina qui rappelle beaucoup Ansem du premier jeu (sous sa forme d'origine) et qui énonce par ailleurs le même discours que devant Sora lors de sa première apparition
- Les phrases "Ce monde est connecté" ainsi que "Décidément tu ne comprends rien" qui sont tirées du monologue d'Ansem
- Sa façon de disparaître en laissant derrière lui une Nina effarée

Le règlement de comptes entre Nina et les quatre affreux était un peu brouillon au départ mais j'ai pu visualiser l'essentiel !
On peut dire que ses mains bioniques sont finalement un cadeau bien utile et la réplique cinglante qu'elle se permet de balancer à l'issue du combat était magnifiquement bien placée ! BAM, mangez-vous ça ! Razz

Pourquoi faut-il toujours que ça soient les profs de maths les plus sadiques ? xD
J'ignore comment ils se sont montés cette réputation mais en tout cas, ça fait peur quand on voit le nombre de gens qui réemploient ce stéréotype !
Oh boy, si j'avais fini dans la classe du prof de Nina, je sens que j'aurais plié bagage à la sortie même du cours ! J'ai vraiment cru que Nina allait passer à la casserole ! Une chance qu'elle se soit rattrapée aussi habilement ! Try again, Mister Teacher ! Razz

Je n'ai pas vraiment compris pourquoi Aku Aku (et par extension, Uka Uka) préfère baisser les bras (... façon de parler !! xD) face à la menace planétaire.
Si l'on se fie aux paroles d'N.Gin (concernant l'utilité de chaque combat), pourquoi se résigner si tôt à cette fatalité sachant que l'on peut peut-être renverser le cours des choses ?
Je suis ravi en tout cas que Aku Aku ait décidé de changer d'avis et de se battre aux côtés de sa famille. En revanche, je suis inquiet quant à la suite des événements. Quelle tournure cette menace va-t-elle prendre ? En attendant, j'ai hâte d'en savoir plus concernant ces ennuis dont fait référence le sorcier bienfaiteur.

Et pas seulement ! J'ai grande hâte de lire le prochain chapitre !! cheers
Celui-ci était très intéressant, chaque scène était des plus plaisantes à lire et je ne peux que te féliciter pour un tel travail de qualité ! Bravo ! Very Happy
J'espère également que ce commentaire saura te satisfaire (et que tu éviteras de tomber de ta chaise avant de le lire ! xD). Saches que tu l'as mérité amplement ! Wink

Sanephar Arrow J'ai quand même précisé que je n'aimais pas être dérangé dans la rédaction d'un commentaire !!
Et qui se permet, un quart d'heure à peine après, de venir me dire que sa chienne s'essuyait sur son lit ?! --'
Je te rappelle que c'est à cause de cette toute petite remarque qu'on a débordé dessus pendant une bonne heure, heure pendant laquelle je n'ai pas pu en placer une dans le commentaire !!!
(*Avoue que tu voulais t'attirer les faveurs de seg0lene en postant en premier ton commentaire !! Et le meilleur moyen pour y parvenir était de me doubler en me distrayant !! Bien joué... mais ça se paiera !!) ^^
avatar
Aku Uka
Vétéran
Vétéran

Messages : 1244
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 23
Localisation : Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Mer 25 Juil - 12:00

Sanephar Arrow Déjà un grand merci pour ce commentaire *0* Ca me fait toujours autant plaisir ^^ (et merci pour les fautes T_T si bêtes en plus)

Peut-être qu'en passant dans l'Evolvo son cerveau en a pris un coup xD Non ce n'est pas une répone valable ^^" Ce passage est en même temps le rêve de Crash mais en même temps un Flash Back: j'ai voulu donner plus de poid à Crash. Il fallait qu'il se questione ainsi pour donner le doute aux lecteurs mais aussi pour donner un côté dramatique à la scène.

Brio est vu par le biais de Crash: cette vision est subjective. Mais nous revrons plus tard Brio et son caractère sera alors plus respecté. C'est un personnage si mystérieux qu'il est difficile de ne pas en faire trop. Il n'est pas pour la souffrance animale en soit: il est juste content de voir Cortex si cruel comme dans le passé. Les animaux, en soi, qu'ils souffrent ou non ne l'intéressent pas plus que cela comme tu l'as si bien,noté ^^

J'espère que ce qui te semble OOC n'a pas gâché la lecture de ce second chapitre °0°

***

Ah tu as touvé cela un peu fort de ma part? ^^ Je voulais montrer à quel point cet épisode de sa vie a été terrible ^^"

Et bien pour ma défense quand j'ai écrit cette partie Aku Uka n'avait pas encore publié son chapitre et donc je n'avais pas pu le lire: c'est du pur hasard x]

Zut j'aurais dû le préciser: Coco utilise son ordinateur évidemment pour connaître l'existence de ces séismes. Elle a installé un contrôle de l'environnement qu'on reverra par la suite ^^"

***

J'aime faire des clins d'oeil aux autres jeux Wink

Oula! Oui tu as raison pour "l'alter-ego" ^^ C'est bien "ego" tout court =°_°=

Moi j'aime bien la façon dont tu essaies de protéger Tropy xD

***

Nina est plus ou moins contrôlée par le Wickedious: je ne peux en dire plus ^^

Non Sasha n'a pas de rôle dans cette histoire: c'était un clin d'oeil à mon ancien personnage ^^

J'étais sûre que tu allais aimer Nina rien que pour le fait qu'elle aime les loups xD

Les scènes de combat (comme je te l'ai déjà dit) sont plus dures à décrire qu'on ne le croit ^^" J'espère que ce flou n'a pas été dérangeant: en plus c'est un combat pas très important pour l'histoire donc... oui oui je suis une grosse flemmarde!
N'empêche: qu'est-ce que c'est que cette Académie où se fait violer dans un coin de couloir xD
Mince: j'ai lancé une conversation dessus. Ca doit paraître bête mais le viol est une de mes plus grandes phobie O_O Je ne peux même pas imaginer ce que ça doit être @_@ En plus j'ai déjà fait des rêves comme ça affraid *je reviens: je vais me suicider*

***

J'ai hâte que vous sachiez qui est cette personne encapuchonné xD MWUHAHA vous voir réfléchir ainsi pour trouver son identité est si bon Twisted Evil *se claque elle-même pour reprendre ses esprits*

J'espère que cette scène n'a pas trop été confus ^^" Mais tout sera éclairci ar la suite je vous rassure!

***

Aku-Aku ne baisse pas vraiment les bras: il est un peu perdu pour l'instant car c'est la première fois qu'il doute ainsi sur le devenir du monde. Et puis depuis tous ces millénaires, n'a-t-il pas le droit de déprimer ne serai-ce que quelques secondes? Soyez indulgents avec lui voyons! ^^

J'avoue: l'Equilibre est un leitmotiv dans toutes nos fanfic xD

***

Qui parle dans le previex? Héhé mystère!

Merci pour ce commentaire: je suis contente que ce seconde chapitre t'ait plus. J'avais un peu peur qu'il soit décevant comparé au précédent mais en lisant vos commentaires j'ai retrouvé confiance xD
Encore un énorme merci!!!!


Aku-Uka Arrow Pas de problème! Je ne veux pas que ce soit un fardeau! Ton commentaire est le bienvenu ^0^

WOW Merci pour ce commentaire EXCELLENT sur le dessin: je croyais que tu ne savais pas commenter un dessin xD
Je suis vraiment super contente que tu le trouves ainsi réussit! Merci encore je suis toute flattée!

Tu comprendras pourquoi Crash le considère comme un traître.

Je proteste! xD On dit bien Nitrus Brio (ou alors N.Brio pour les intimes ^^): j'ai même vérifié sur Bandipedia Laughing
Et je re-proteste ^^: dans l'intro de Crash Bandicoot 1 il ne bégaie pas mais rigole bizarrement (c'est un docteur fou après tout) J'en profite pour poser cette hypothèse que Roo a reçu des gênes de Brio Very Happy
Je crois que je vais laisser Sanephar écrire sur Brio dans sa fanfic: pff personne n'apprécie l'effort que j'ai fait pour l'intégrer dans ma fanfic à sa juste valeur... Pfff les lecteurs de nos jours je vous jure!

Et oui clin d'oeil à Twinsanity ^^ Ca crée des liens entre ma fanfic et les jeux Razz

Cortex qui a ses règles? *saute par la fenêtre* Personnellement j'opterais plutôt pour la crise de la quarantaine xD

Comme l'a dit plus haut Sanephar je me dois de redorer la blason de notre cher N.Gin qui a été une des plus grandes victimes d'Activision!

Ah désolée pour le stéréotype du prof de math ^^ Pourtant je n'ai pas été traumatisée par l'un d'eux dans ma jeunesse xD

Un grand merci pour ce second commentaire: vraiment ç ma fait toujours autant plaisir! Je suis vraiment contente que ma fanfic vous plaise ainsi.
Merci encore ^0^ !!!

PS: cette fois je ne suis pas tombée de ma chaise héhé Cool A la place je me suis jetée par la fenêtre: oui c'est ma nouvelle technique!


avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Cora Bandicoot le Dim 29 Juil - 10:20

Diable ! Voilà un chapitre fort long et plein de surprises, ce qui n'est pas pour me déplaire. Comme il y a beaucoup à dire, on procède par petit bout.

1] :
Au début, je n'avais pas compris que le rêve de Crash était un flashback, je croyais qu'il s'était fait finalement capturé et ça m'a fait peur.
Comme Sanephar, je trouve qu'il résonne trop pour un animal qui n'a pas encore été muté, qu'il est trop intelligent. Mais ce qui m'a le plus surpris c'était le fait qu'il parle d'une affection existante entre lui et Cortex. Je pensais que depuis le début, il n'y avait eu que de la haine entre eux. Ça faisait aussi bizarre de voir N.Brio presque supérieur à son ancien ami, non pas que ça me déplaise mais ça trouble un peu.
Mais qui est cette fameuse " elle " ? Shocked

2] :
Le fait que Crash déteste le matin n'est pas une surprise, mais j'ignorais que c'était à ce point.
Il y a au moins un des membres de la famille Bandicoot qui réfléchis à la réaction étrange de Pura et aux séismes. Wink

3] :
J'ai rarement vu Uka Uka si replié sur lui-même, comme si il était découragé de tout.
Par contre, j'ai ADORE, le moment ou Cortex lui tenait tête, cette assurance, cette témérité et cette fierté ne l'on rendu que plus intéressant. Ah ! Comme j'aime ce scientifique. J'aime aussi la façon dont Uka Uka le décrivait comme étant le seule humain digne de son regard. Le fait que le coeur de Cortex soit remplie de haine n'est pas une surprise, mais leur partenariat est née avant la création des Bandicoot. Pourquoi Cortex avait déjà autant de haine ? Et Uka Uka parle aussi de souffrance. Cortex souffre ? Pour quel raison ? Qu'a t-il fait ? Que lui est-il arrivé ?
(Que de questions est aucunes réponses...Sniff)
N.Gin aussi devient différent, bien qu'il continue à avoir du respect pour le masque maléfique, il s'affirme et prend plus d'assurance. Auront-nous des surprises à son sujet à l'avenir ?
Par contre Nefarious Tropy rest le même personnage un peu mystérieux, mais il à l'air de l'être encore plus. Mais que mijote t-il ?

4] :
Nina m'a vraiment plus, elle reste troublée par rapport au évènement de la veille mais continue d'être égale à elle-même vis-à-vis des professeurs est des élèves. (Comme le moment où elle s'est battu contre c'est imbéciles, qu'elle scène épique).
Mais d'ailleurs, s'était ça ce que le prof lui réservait à la fin des cours ? Et la petite Sasha, a t-elle un rôle à jouer ?
Les Wickedious, ce sont les extraterrestres du chapitre 1 ? Pourquoi cet être encapuchonné s'est-il adressé à Nina ?
Décidément, j'y comprend rien à cette histoire de Fléau, de Présage et de Prophétie.
Le seule truc qui m'a déçu, c'était les parents de Nina. Dans la Fanfiction de Sanpehar, elle est en réalité la fille de Cortex, une idée qui m'a ravi, mais là apparemment son père et le frère du scientifique. J'aurai préféré que ce soit sa mère qui ai un lien de parenté avec son oncle et pour le nom de famille, il y a des couples où les épouses gardent leur nom de jeune fille et le lègue à leur enfants.

5] :
Aku Aku, baisser les bras, ça ne lui ressemble pas.
Ce que j'ai à dire sur cette partie là, c'est que j'adore l'idée que le Bien et le Mal s'unissent, ce genre d'alliance m'a toujours intéressé et je sens qu'il nous révélera des surprises.

Remarques personelles :

°Je trouve que tu emplois trop souvent les diminutifs des masques sorciers, ont a du mal à différencier ensuite leur vrais noms de leurs surnoms.
°Il y un espaces entre les mots et les pointes d'interrogations.

Je crois que j'ai tous dit, ton chapitre était passionnant et je te souhaite bonne chance pour la suite.
avatar
Cora Bandicoot
Vétéran
Vétéran

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 20
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Cora Bandicoot le Dim 23 Sep - 19:45

Pardon de faire un double poste, je me demandais d'où sortait ta première image segOlene, celle où on voit Uka Uka et Nefarious Tropy.

Dernièrement, j'ai suivit la saga Kingdom Hearts sur Youtube et j'ai vue que tu avais tiré cette image d'un des jeux. (Non seulement tu l'as écrit, mais je m'en suis aussi aperçu)

Mais pourquoi avoir choisi cette image ?
avatar
Cora Bandicoot
Vétéran
Vétéran

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 20
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  seg0lene le Ven 16 Nov - 20:27

Je m'excuse pour cette absence et le temps mis pour répondre :O Mais avec la FAC et pas mal de travail personnel à faire en rentrant, plus mes dessins/fanfics/BD/etc.... je ne sais plus où donner de la tête @-@ J'espère que tu ne m'en voudras pas trop Cora :'(
Déjà pour commencer: un grand merci pour ce commentaire ^_^ Ca me fait toujours autant plaisir de voir qu'on lit ma fanfic. Je vais essayer de te répondre point par point sans trop dévoiler de secrets Smile (secrets qui créaient par ailleurs pas mal de questions et d'ambigüté dans ma fanfic)

1) Il était dans mon intention que mon cher lectorat croit au départ que Crash s'était fait capturer... mais il n'en ai en fait point ^^ Je comprends que cela puisse paraître étrange cette pensée profonde de la part de Crash... mais il fallait bien que j'écrive quelque chose Razz
Et bien en fait j'aimerais donner à Brio plus de poids qu'il n'a dans la série. C'est pourquoi il paraît supérieur à Cortex. Il aura un certain rôle par la suite. Et c'est aussi pour cela qu'il ne bégaie pas: un méchant qui bégaye ça ne le fait pas vraiment... et puis si on écoute bien dans la cinématique de Crash Bandicoot 1 il ne bégaie pas, mais rigole de manière.... particulière ^^
Par la suite ce lien "affectif" (qui n'en est pas vraiment un) entre Cortex et Crash, et l'identité de cette "elle" seront dévoiler... il faut juste que j'écrive la suite ^^"

2)J'aime bien donner de l'importance et des significations aux petits détails Razz

3)Le personnage de Uka est pour moi le plus difficile à faire: il est censé être THE méchant du jeu... pourtant ce n'est pas celui de ma fanfic. En soi, dans mon histoire il tient le rôle de méchant-gentil... et ça peut être fatal avec ce personnage qui est le mal incarné tout de même. J'en profite pour préciser aux fans de Uka qu'il ne sera pas "violé": il gardera son côté machiavélique même s'il peut faire preuve parfois d'ambigüté. A la fin il ne deviendra pas gentil ou je ne sais quoi, et ne fera jamais la Paix avec son frère. Ils seront sans cesse en conflit dans l'histoire tout en devant rester "alliés" pour un certain moment...
J'adore aussi faire les scènes avec Cortex *_* Il a un rôle plus important et plus intéressant que dans mon ancienne fanfic où il ressemblait beaucoup au Cortex d'Activision @-@ NON! Diantre! Cortex n'est pas un imbécile qui rigole comme un pignouf et rajoute le mot "maléfique" à chaque objet pour faire... "rire" les petits gamins. Mon personnage de Cortex porte un passé douloureux et compliqué qui sera dévoilé petit à petit au fil de l'histoire.... et je pense que fan de lui comme tu l'es, cela te plaira Wink (enfin j'espère xP)
S'il y a un personnage que je dois sauver et réhabiliter c'est bien N.Gin. Depuis le Tag Team Racing... je ne sais pas ce qu'il lui ait arrivé... je ne sais pas et je ne comprends pas ce qui a bien pu pousser aux réalisateurs du jeu pour faire cela! On a d'abord un N.Gin efféminé qui aime les tutu roses -_-.... puis un N.Gin schizophrène (sans commentaire) BREF! N.Gin était mon personnage préféré dans les vieux quand j'étais petite: donc je lui devais bien cela. Il aura un certain rôle dans l'histoire sans devenir le héros principal. En fait je ne sais pas si tu as réalisé, mais tous les personnages auront un moment donné leur rôle à jouer x)
Et puis Tropy... bah reste Tropy ^^

4) Je ne voulais pas faire une Nina "gentille": j'aime le personnage de Nina parce qu'elle a un côté peste sans pour autant être malsaine. La faire niaise et douce ne lui correspondrait pas du tout X( Et puis en soi elle est un peu garçon manqué... et j'aime *_*
Oui, les trois molosses sont bien la "petite surprise" que lui réservait le professeur ^^" C'est une école machiavélique: on peut s'imaginer le pire, non? Sasha est en fait la personnage principale de mon ancienne fanfic... mais elle ne collait pas à l'univers (à mon humble goût) Ma fanfic ressemblait alors à une histoire banale de gamine de 13ans qui créait une personnage qui lui ressemble et qui bien sûr a le rôle principal et d'immenses pouvoirs comparée aux autres personnages. J'ai grandi et mûri, dès lors je ne voulais pas créer de personnage principal. Je garde ceux de la série. Sasha n'aura donc aucun rôle: c'était juste un clin d'oeil à moi-même Smile
Les Wickedious sont bien les extraterrestres du début et aussi les méchants principaux de cette fanfic. Ce seront les seuls personnages qui j'inventerais de toute pièce. Leur description physique sera dans le chapitre 3 et accompagné en plus d'un dessin d'eux que je posterai sur DeviantART. L'identité de l'individu encapuchonné reste un mystère... en fait j'ai ma petite idée là-dessus, mais je ne peux pas te le dire tout de suite ^^

Je sais que certaines femmes gardent leur nom de jeunes filles: je reste ici dans le couple standard où la femme prend le nom du mari, donc si Nina a le nom Cortex il ne peut venir que de son père.
Pour le reste lis ce petit spoiler ^^
Spoiler:
En fait depuis que je connais Twinsanity, je dit que Nina est la fille de Cortex, j'en suis certaine! Quand Nina se fait capturer par Evil Crash, Cortex s'écrit "Ma fille... euh nièce!" C'est sûr! Cette idée était tellement géniale que je l'ai gardé dans ma fanfic. Sanephar n'est pas la seule à dire que Cortex est le père de Nina ^_^ Je suis la plus fervente fan de ce lien de parenté. Par ailleurs tu peux lui demander, dans mon ancienne fanfic le fait que Cortex est le père de Nina était plus ou moins le centre même de l'histoire ^^
Je suis obligée de te dévoiler quelque peu mon histoire sans en trop dire: Cortex n'a pas de soeur et a eu un jour un frère qui est mort prématurément... encore jeune. Cortex est donc bel et bien le père de Nina, mais il lui cache ce lien de parenté. Pourquoi? Mystère. Pour la protéger? Mais de quoi? Enfin bref, depuis sa petite enfance, Cortex s'est fait passer pour son oncle et a raconté à Nina que ses "vrais parents" étaient morts dans un accident de voiture. Nina ne se doute de rien, c'est pourquoi elle croit vraiment que son père était le frère de Cortex. Cortex a utilisé l'existence de ce frère décédé enfant pour créer cette histoire: c'est en fait un mensonge qui n'est pas totalement faux puisque Cortex avait réellement un frère. Ensuite qu'est-il arrivé à la mère de Nina, donc la femme de Cortex? Tout ce qu'on peut supposer c'est qu'elle est morte elle aussi.
Enfin tout ça pour que OUI! Nina est bien la fille de Cortex dans mon histoire. Par ailleurs au fil de ma fanfic, elle découvrira et approuvera (?) le vrai lien qui l'unit à Cortex.
J'espère que ça a répondu à ta frustration xD

5) Aku-Aku ne baisse pas vraiment les bras, il ne peut quand même pas! C'est le masque même du Bien. Il est extrêmement soucieux de l'avenir. Pour la première il n'arrive pas à trouver de chemin à suivre.

Merci pour tes remarques: j'en prend note! Et merci aussi pour le compliment x) J'espère de tout coeur que la suite ne te décevra pas, et que mon histoire te plaira toujours autant.

PS: Pour l'image avec Tropy et Uka-Uka.... en fait je ne sais pas vraiment ^^" Quand je décrivais le lieu où ils se trouvaient j'avais cette image en tête et je n'arrivais pas à m'en détacher. Aussi simple que cela Razz

PS2: Il faudra attendre plus longtemps pour la suite de la fanfic. Je m'en excuse d'avance et je remercie toute compréhension :'( Mais j'ai assez du mal à écrire en ce moment. Ce n'est pas que les idées me manquent... je dirais au contraire. C'est plutôt le manque de temps personnels dont j'ai besoin pour écrire. Voilà j'espère que ça ne vous découragera pas de lire la suite. Je suis actuellement en train d'approfondir mon chapitre 3. Je pense qu'une fois fini je le publierai quand même: je serai peut-être ainsi dans la lancée pour la suite. A voir.

Encore merci à vous tous!!!!

PS3: mes commentaires sont aussi longs que mes chapitres >////<
avatar
seg0lene
Titan
Titan

Messages : 581
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur http://seg0lene.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Cora Bandicoot le Sam 17 Nov - 20:01

Bien sur que non, je ne t'en veux pas segOlene pour ton absence, tu n'en ais pas vraiment responsable, ce n'est pas ta faute et je serai vraiment cruel de t'en vouloir pour ça.
En tout cas, tu sais te faire désirer. Razz
Et avant que j'oublie, comme je l'ai dit sur un autre topic, c'est un plaisir de te revoir. Very Happy

Commenter des Fanfictions de talents et toujours un réel plaisir !

1) Je suis sur qu'Aku Uka sera ravi de savoir que son cher scientifique préféré aura plus d'importance dans ton histoire que dans la série. C'est sur que cette dernière fait passer ce pauvre Nitrus Brio pour un simple subalterne et franchement, c'est très en dessous de ses compétences.
Écris vite la suite, écris vite la suite, je veux savoir qui est cette "elle". Pleaaaaase.

2) Ce sont les petits détails qui apportent souvent la clé de l'intrigue.

3) Mouais, si je comprend bien le rôle d'Uka Uka sera ambigüe, il devra mettre sa fierté de côté pur assurer sa survit. Parfait ! Twisted Evil

Je suis la plus grande fan du Docteur Neo Cortex, tu peux demander à Sanephar, saisa40 et Fenrir-Lupus si jamais tu ne me crois pas (et aussi à Aku Uka qui a un jour fait les frais de ma colère) Alors si jamais tu ne le présente pas sous un bon jours maléfique Razz, non je rigole. Je te fais confiance sur ce point, d'après ce que j'ai vu jusqu'à maintenant, la suite sur lui devrait être enrichissante.

C'est bien qu'N.Gin sorte un peu du lot et prenne plus d'importance, c'est vrai qu'après Tag Team Racing, il le mérite bien. Il est drôle et attachant à la fois, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserve pour lui.

4) Nina Cortex est devenu mon personnage féminin préféré (en gros je vénère tout les Cortex Wink et pour l'instant je n'ai rien à dire de négatif à son sujet.
A propos de ton spoil, ce que tu y a écris m'a fait sauter au plafond et me rend exciter comme une puce. Toi et Sanephar, vous me combler pour ça. Je ne sais pas comment vous remercier toutes les deux. I love you

5) Et pour Aku Aku, et ben, bonne chance pour ce fameux chemin.

Comme je le dit aux autres fanficteurs, prend ton temps pour écrire car ton travail en sera ainsi meilleur et tout le monde sera content. Vous avez sans doute ça en vous. Wink

avatar
Cora Bandicoot
Vétéran
Vétéran

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 20
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Crash Bandicoot et les Liens Latents

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum